Consultant, formateur ou coach : pourquoi pas franchisés ?

Quand un cadre supérieur cherche une reconversion professionnelle, certains métiers lui viennent rapidement à l'esprit : consultant, formateur ou coach.

Ces pistes ont actuellement la cote chez les cadres victimes comme d'autres des difficultés du marché de l'emploi.

De telles professions peuvent s'exercer à domicile et à son compte.

Cependant, malgré une indépendance revendiquée, ces nouveaux télétravailleurs free-lance essayent de plus en plus de s'appuyer sur un réseau en vue de pérenniser leur activité.

Nombre de tels free-lance s'assurent la reconnaissance d'une marque, d'une méthodologie, d'une certification. Cette option s'avère utile pour convaincre davantage de clients ou surtout décrocher des missions chez de gros clients exigeants. Gage de sérieux et de qualité, l'appartenance à un réseau prouve que l'on est reconnu par ses pairs.
Vu dans L'Entreprise
Consultez plus d'actualités sur la franchise

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 10 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 11 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Quand l’exclusivité territoriale s’applique de fait

par Martine Malaterre - 18 jours

L’exclusivité territoriale qui consiste à garantir au franchisé une zone où le franchiseur n’implantera pas d’autres unités n’est pas obligatoire dans le contrat de franchise et ne peut entrainer une nullité de ce contrat en cas de ...

Informations clés

  • Crée le: 10/02/11 01:00

Les franchises qui recrutent