Consultant, formateur ou coach : pourquoi pas franchisés ?

Quand un cadre supérieur cherche une reconversion professionnelle, certains métiers lui viennent rapidement à l'esprit : consultant, formateur ou coach.

Ces pistes ont actuellement la cote chez les cadres victimes comme d'autres des difficultés du marché de l'emploi.

De telles professions peuvent s'exercer à domicile et à son compte.

Cependant, malgré une indépendance revendiquée, ces nouveaux télétravailleurs free-lance essayent de plus en plus de s'appuyer sur un réseau en vue de pérenniser leur activité.

Nombre de tels free-lance s'assurent la reconnaissance d'une marque, d'une méthodologie, d'une certification. Cette option s'avère utile pour convaincre davantage de clients ou surtout décrocher des missions chez de gros clients exigeants. Gage de sérieux et de qualité, l'appartenance à un réseau prouve que l'on est reconnu par ses pairs.
Vu dans L'Entreprise
Consultez plus d'actualités sur la franchise

Articles similaires

Le franchiseur doit vous donner toutes les informations utiles

par dd/js - 8 jours

Avant tout vous devez choisir un réseau qui vous plait. Puis le franchiseur, qui vous reconnaît comme candidat potentiel, peut vous apporter son aide pour l'étude de marché mais il n'y est pas obligé même si d'autres obligations pèsent sur lui. ...

Top 10 des franchises les plus consultées en 2016 sur AC Franchise

par JC - 9 jours

2016 fut l’occasion pour plusieurs franchises de réaliser ou même de dépasser leurs objectifs. Des enseignes de restauration, de prêt à porte...

Les moments forts des franchises du secteur Automobile en 2016

par HK - 11 jours

Point S, Point S City, Norauto, Ewigo, Midas et Roady, ces franchises opérant sur le marché de l’automobile ont passé une belle année 2016. Retour sur les moments forts vécus par ces réseaux solides qui poursuivent leur développement en 2017.

Informations clés

  • Crée le: 10/02/11 01:00

Les franchises qui recrutent