Choisir un expert comptable qui comprend la franchise

Avec l'informatique, la transmission des documents via le net, la simplification administrative, le rôle de l'expert comptable ne s'est pas réduit. C'est avant tout une personne qui vous suit et vous conseille dans la gestion de votre entreprise. Moins de saisie et plus de conseils....en principe. Cela suppose néanmoins qu'il soit compétent, qu'il prenne le temps de vous écouter, qu'il se forme en permanence et dans votre cas qu'il comprenne ce qu'est la vie en réseau de franchise, le rôle du franchiseur et les avantages et contraintes de la formule.

Etablir la relation sur de bonnes bases

Nous vous conseillons aussi de mettre en rapport le franchiseur et votre expert comptable car pour bien faire leur travail, les experts comptables ont besoin de ce contact. Ils ont besoin que le franchiseur parle avec eux des points communs et différences entre les chiffres de leur concept et la moyenne de la profession par exemple. Un autre conseil, ne rechignez pas à payer le conseil au départ.
Les experts-comptables qui exercent à titre indépendant sont tenus d'être inscrits au tableau de l'Ordre des Experts-Comptables, certains s'engagent à aider plus particulièrement les créateurs d'entreprise et les accompagnent dans les premières étapes à accomplir. Souvent on choisit un expert comptable par recommandation ou du fait de sa proximité géographique, réduire les déplacements permet de se voir plus souvent. Il faut aussi tenir compte des cabinets qui travaillent déjà avec des franchisés de votre futur réseau.
Il y a hélas, peu d'experts comptables spécialisés selon un type d'activité mais leurs expériences peuvent parfois leur donner plus de compétences dans tel ou tel domaine. Le premier critère pour choisir son expert comptable est la qualité de la relation qui permet l'établissement d'une confiance réciproque.
Au premier rendez-vous, vous parlerez de votre projet, il s'agit d'une prise de contact généralement gratuite. Certaines régions proposent néanmoins un budget de 12h offert sur un programme d'accompagnement à la création de 40h mais les tarifs horaires sont assez bas pour prétendre se payer un vrai spécialiste. Soit l'expert fait un effort, soit c'est vous qui en "rajoutez".

Les services d'un expert-comptable sont variés : savoir les adapter à vos besoins

Les services rendus par l'expert-comptable sont rémunérés sous forme d'honoraires, librement convenus avec le chef d'entreprise, et exclusifs de toute autre rémunération, même indirecte. L'expert-comptable rédige, en début de mission, et en accord avec le chef d'entreprise, une "lettre de mission" précisant les droits et obligations de chacun et à laquelle est généralement annexée une répartition précise des travaux à effectuer par l'expert-comptable d'une part et son client d'autre part. L'évaluation des honoraires résulte de plusieurs facteurs tels que l'ampleur des travaux à réaliser, la complexité des tâches, la durée de la mission. Notez qu'un des défauts de certains membres de la profession est de facturer largement les horaires travaillés.
L'entreprise peut confier la tenue de sa comptabilité : c'est la mission "classique" ou du moins la plus connue de l'expert-comptable. En vous déchargeant de l'enregistrement comptable des opérations, de l'élaboration des comptes de fin d'année, de l'établissement des déclarations fiscales et sociales qui en découlent, vous gagnez un temps précieux. Il est important de suivre le plan comptable conseillé par le franchiseur pour favoriser les comparaisons au sein du réseau et donc permettre les conseils du franchiseur.
Si vous décidez de recruter un comptable interne, il aura alors pour mission la vérification des comptes et de cohérence générale. Ce qui est le plus important c'est l'analyse que l'on peut en faire et les enseignements que l'on peut en tirer. C'est là que son rôle en tant que conseil, prend toute sa valeur, car chacun sait que les jeunes entreprises sont particulièrement exposées au risque de défaillance.
Il peut ainsi mettre en place des tableaux de bord, vous conseiller sur la gestion de votre trésorerie, établir des dossiers de demande de financement et vous accompagner chez le banquier…  Il intervient également sur des choix de gestion comme le régime fiscal ou social le mieux adapté à la situation personnelle du chef d'entreprise. Il assure l'accompagnement de l'entreprise à l'export et la réponse aux appels d'offre. Là encore un contact entre l'expert comptable et le franchiseur est nécessaire.

DD & JD
Note : Pour trouver les experts comptables, avocats et consultants qui connaissent la franchise, consultez l'annuaire des experts et avocats en franchise.

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 19 heures

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

Ne ratez pas le Salon dédié aux entrepreneurs : Business Success, Mercredi 16 novembre près de Lille!

par Dorsaf Maamer - 21 jours

Le 16 novembre aura lieu l’événement dédié aux dirigeants TPE/PME, auto-entrepreneurs, agents commerciaux, futurs franchisés... Le Business S...

Comment financer votre projet de franchise ?

par Dominique Deslandes - un mois

Se lancer en franchise rassure les banquiers mais requiert parfois un niveau d'investissement plus important. Pourquoi est-ce parfois plus ch...

Informations clés

  • Crée le: 23/04/13 02:00

Les franchises qui recrutent