Les coopératives agricoles doivent pouvoir faire entendre leur voix

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Les coopératives agricoles doivent pouvoir faire entendre leur voix
  • Créé le : 24/07/2015
  • Modifé le : 16/10/2019

Vu l’actualité brûlante en ce mois de juillet, nous publions à nouveau cet article tout à fait actuel.
Dans un marché global qui mange son pain noir depuis quelques années mais qui entrevoit de belles perspectives de croissance dans les années à venir, les coopératives agricoles vont devoir trouver les moyens de se faire une place. Restructurations, fusions, rapprochements avec des entreprises de droit privé, implantations à l’étranger, les solutions et les initiatives en ce sens ne manquent pas.  Reste aussi à créer un lien plus fort avec le consommateur dans une logique d’ancrage local, de meilleure communication sur leurs atouts mais aussi dans une stratégie numérique structurée.

Une étude du cabinet Xerfi d’octobre 2014

Dans une étude publiée en octobre 2014, « Les coopératives agricoles – Développement à l’international, proximité et transition numérique : le nécessaire repositionnement stratégique », le cabinet d’analyses Xerfi a mis en lumière les perspectives de croissance des coopératives agricoles françaises. Le secteur a en effet connu quelques années particulièrement difficiles dues notamment à la baisse des cours des matières premières et ou de la demande des ménages. Pourtant, l’avenir s’annonce un peu plus dégagé, comme le prédisent les experts de Xerfi, avec un chiffre d’affaires en hausse de 3 % en 2015 et même 5 % en 2016.

Des mouvements de concentration nécessaires

Pour parvenir à de tels niveaux de croissance, il va falloir cependant que les coopératives agricoles trouvent les moyens d’être de taille à exister face aux centrales d’achat. Plusieurs voies sont explorées comme la fusion telle qu’elle a permis de réunir les groupes coopératives Agrial, Eurial et Coralis. Des mouvements de concentration rendus nécessaires avec une concurrence de plus en plus accrue notamment due à la fin des quotas sur le lait et le sucre, respectivement en 2015 et 2017.

La reconnaissance par des stratégies physiques et virtuelles

Autre enjeu majeur pour les coopératives agricoles, sa reconnaissance auprès du grand public. Bien qu’elles représentent près de 40 % de la production des industries agro-alimentaires, elles souffrent d’un déficit d’image auprès des consommateurs. Le commerce de détail, via des supermarchés coopératifs (retrouvez les franchises de supermarché qui recrutent), mais aussi le numérique doivent être des voies à explorer.

Plus de franchises
Franchise LA MIE CALINE LA MIE CALINE

Boulangerie - Pâtisserie

Apport : 80 000€

Franchise GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

Franchise RAPID PARE-BRISE RAPID PARE-BRISE

Centre auto et Station service

Apport : 15 000€

Franchise ROADY ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Franchise MONDIAL TISSUS MONDIAL TISSUS

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

Franchise BUREAU VALLEE BUREAU VALLEE

Fournitures de bureau

Apport : 90 000€

Franchise EASY CASH / EVERSO EASY CASH / EVERSO

Troc, achat-vente de produits d'occasions

Apport : 50 000€

Franchise POINT S POINT S

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Plus de franchises

Actualités
Coup de projecteur sur le réseau Otago en 5 questions /réponses

L’enseigne Otago a vu le jour dans la foulée de la 2ème Coupe du monde de rugby en 1993, pour se spécialiser dans le prêt-à-porter pour hommes. Après sa création, elle s’est rapidement développée dans le Sud-Ouest, boostée par l’engouement des clients pour le rugbywear. Aujourd’hui, le réseau se développe en commission-affiliation. Quels sont les […]

Emova Group réalise une croissance de 6 % de son volume d’affaires

Emova Group, développant de nombreuses enseignes de fleurs, dont le réseau Monceau Fleurs, a annoncé les résultats de l’exercice 2021/2022. Le groupe a réalisé 125.5 M€ de volume d’affaires, soit une légère baisse de 1 % par rapport à l’an passé et une croissance de 6 % par rapport à la période pré-crise sanitaire. Un […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
OCÉAZUR

Réseau spécialisé dans l’entretien, la rénovation et le dépannage de piscines.

Occupez une place privilégiée sur un marché de la piscine en constante progression ...

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 15 000€
  • CA moyen : 150 000€
  • Droit d'entrée : 9 000€
  • Nombre d'unités total en national : 15
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.