INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport personnel minimum : 100000 EUR

Type de contrat : Franchise / Groupement d'indépendants

Témoignage d'un couple d'adhérents Intermarché en Indre et Loire (2012)

Point de vue du franchisé ou de l'adhérent :

Se lancer en couple dans un projet présente plusieurs avantages. Le duo pourra se partager les tâches et les responsabilités. Chacun des deux membres pourra apporter son savoir-faire, sa vision et son expérience à l'entreprise. Cependant, entreprendre à deux est un projet qui doit être bien préparé et longuement réfléchi. Vanessa et Stéphane Bourdeau, adhérents Intermarché, nous parlent de leur parcours et des avantages d'adhérer à un réseau de franchise.
Retrouvez cette interview vidéo de Vanessa et de Stéphane Bourdeau (adhérents Intermarché) sur acfranchise.TV réalisée en 2012 et encore plus de vidéos sur le réseau "Alimentation supermarchés, supérettes"
AC Franchise : Quel était le déclic pour vous ?
Vanessa Bourdeau : "Nous avons tous deux travaillé dans de grandes entreprises après une formation en école de commerce."
Stéphane Bourdeau : "Le déclic pour moi pour sauter le pas et créer mon entreprise c'était en termes de salarié car arrivée à un moment où je ne me voyais pas évoluer, je voulais créer ma propre entreprise.
Quand j'ai voulu sauter le pas, je suis allé au salon de la franchise, j'ai regardé ce qui se faisait et le modèle du groupement des mousquetaires me plaisait puisqu'il est en application dans le point de vente et dans l'amont."
V.B : "Au-delà de l'enseigne Intermarché, ce que je voyais c'était vraiment la vision de l'entreprise, voir le quotidien d'un magasin, la gestion d'une équipe, la relation client, le fait de travailler ensemble, le fait que c'était quelque chose de très dynamique."
ACF : Qu'est ce que vous apporte le fait de travailler en couple ?
S.B : "Travailler en couple apporte beaucoup à l'entreprise puisque nous avons des visions différentes, des façons de faire différentes."
V.B :  "Cela apporte une fierté réciproque, à savoir que je suis très fière du travail réalisé par mon mari."
S.B : "Le point de vente dans lequel nous sommes est au concept Mach3, nous l'avons transféré l'année dernière. Le nouveau concept nous a ramené un gros trafic puisque nous avons maintenant une image moderne, les clients sont revenus, nous sommes allés chercher de nouveaux clients et le chiffre d'affaires est en hausse."
V.B : "Dans ce métier, c'est le côté réflexion, travail de bureau, travail d'analyse et le côté terrain."
ACF : Et d'être adhérents au réseau Intermarché ?
S.B : "Les mousquetaires sont pour nous une véritable boîte à outils ! Il y a tout dans le groupement des mousquetaires, il faut aller chercher, il faut fouiller puisque nous sommes des entrepreneurs, à nous d'aller les chercher, de nous battre pour les obtenir et de développer notre entreprise."
V.B : "Nous sommes une entreprise mais portée par un groupement qui nous apporte énormément."

Les derniers articles INTERMARCHE

Interview d'un adhérent Intermaché à La Rochelle, Marc De Mol

par Mouna Ammar - 2 ans

Voici une interview, publiée par la FCA, de Marc De Mol, un adhérent au réseau Intermarché, à La Rochelle. Quel est votre parcours, comment avez-vous été amené à devenir entrepreneur ? Après u...

Interview de Sébastien Selve, adhérent de la franchise Intermarché

par Dorsaf Maamer - presque 5 ans

Point de vue du franchisé ou de l'adhérent : La franchise Intermarché est une franchise de supermarchés à taille huma...

Informations clés

  • Crée le: 08/09/12 21:06

Les franchises qui recrutent