Services à la personne : quelles activités sont soumises à l'agrément ?

Pour ouvrir une franchise de services à la personne, il est à noter que certaines activités sont soumises à l'obtention d'un agrément. C'est le cas notamment pour des services à la personne auprès de publics fragiles (enfants, personnes âgées ou les personnes handicapées). Cet agrément est obligatoire, il remplace l'ancien agrément qualité.

Pour l'obtenir, le futur franchisé doit se conformer à un cahier des charges, et respecter différentes règles.
Bon à savoir : le bénéfice des avantages sociaux et fiscaux attachés aux activités de services à la personne suppose que l'organisme procède également à sa déclaration.

POUR QUELLES ACTIVITES L'AGREMENT EST-IL OBLIGATOIRE ?

- Pour les gardes d'enfants de moins de 0 à 3 ans à domicile. 

- Assistance auprès des personnes âgées ou qui nécessitent une aide personnelle à leur domicile, hors actes médicaux : aide dans l'accomplissement des gestes essentiels de la vie quotidienne (toilette, habillage, alimentation…) accompagnement dans les activités de la vie sociale à domicile ou à partir du domicile.

Exemples : Les  franchises Age d'Or Services

- Garde malade, sauf les soins : lorsqu'il s'agit d'une présence de jour ou de nuit auprès de personnes malades, en assurant leur confort physique et moral. Le garde malade peut assister la personne pour la prise de médicaments, sur la base d'une ordonnance à condition que celle-ci ne fasse pas référence à l'intervention d'un auxiliaire médical. 

- Assistance aux personnes handicapées, y compris les activités d'interprète en langue des signes, de technicien de l'écrit et de codeur en langage parlé complété : aide dans l'accomplissement des actes essentiels de la vie quotidienne (toilette, habillage, alimentation…) accompagnement dans les activités de la vie sociale à domicile ou à partir du domicile garde d'enfants handicapés

- La conduite du véhicule privé des personnes dépendantes : sur leur lieu de travail ou de vacances, pour des démarches administratives, ou autres besoins.

- Aide à la mobilité et au transport de personnes ayant des difficultés de déplacement : déplacements à partir ou vers le domicile de la personne.

- Accompagnement des enfants de moins de 3 ans, des personnes âgées ou handicapées dans leurs déplacements hors du domicile.

Les 3 dernières activités sont soumises à la condition d'offre globale de services.

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 5 jours

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 7 jours

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Informations clés

  • Crée le: 26/04/13 19:13

Les franchises qui recrutent