Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson.

Dans la première, l'artisan boulanger se charge de préparer lui-même son pain: du pétrissage de la pâte et sa fermentation à la cuisson sur place en passant par la mise en forme. Le terminal de cuisson est une boutique qui assure seulement la cuisson, la finition et la vente des produits. La pâte est ramenée d'ailleurs, précuite, fraîche ou le plus souvent surgelée.

Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché en France, la franchise La Mie Câline. En Belgique, nous illustrons l'article avec la franchise Point chaud.

Le marché et les tendances du secteur

Le segment des terminaux de cuisson est soutenu par la montée en gamme des produits qui a engendré d'une part une hausse des prix moyens et d'autre part l'accroissement de la consommation du pain.
Le marché connaît par ailleurs une forte mutation structurelle de la profession et de nombreux commerces se développent en réseau sur ce segment.

Concurrencés par les grandes surfaces alimentaires, les boulangeries traditionnelles perdent des parts de marché au profit des terminaux de cuisson qui ont tendance à les supplanter.

Dans un terminal de cuisson, les ventes de pain, les ventes de pâtisseries et viennoiseries et l'offre de petite restauration se partagent quasiment à parts égales le chiffre d'affaires généré.

Le CA des professionnels du secteur devrait continuer à augmenter du fait notamment d'une hausse continue des prix et du boom de l'offre snacking mais l'essentiel est ailleurs :
- les méthodes de production permettent de faire du pain "frais" à tout eheure de la journée.
- les facilités de production permettent d'augmenter la gamme
Donc le client trouve tout ce dont il a besoin, en fraîchement cuit, à toute heure.

L'ouverture d'un terminal de cuisson en franchise

En choisissant de devenir franchisé d'un réseau, quelque soit le domaine d'activité, on gagne toujours de la notoriété et de l'expérience. Le franchisé peut également consacrer tout son temps à la réussite de son point de vente sans avoir à faire la promotion de ses produits puisque c'est la tête du réseau qui prend en charge le marketing et la communication liés à l'enseigne.

Dans le cas d'une boulangerie ou d'un terminal de cuisson, le franchisé gagne en plus du savoir-faire et de la technicité.

Étant donné que peu d'indépendants proposent le concept de terminal de cuisson, le franchisé pourra facilement se faire une place sur le marché, toujours soutenu par son enseigne.

Notons que l'ouverture d'un terminal de cuisson en franchise demande un apport personnel de 60 000 à 120 000 €.

En savoir plus sur le concept La Mie Câline pour le marché français

La franchise La Mie Câline est un réseau de terminaux de cuisson. Ces points de vente proposent les produits traditionnels d'une part (pains, viennoiseries, pâtisseries) et une offre de restauration rapide d'autre part (sandwiches, salades, produits traiteurs).

Généralement, on trouve les magasins La Mie Câline en centre ville et en périphérie de ville, en emplacement n°1, dans des agglomérations de plus de 10 000 habitants.

L'enseigne qui a une expérience de plus de 30 ans sélectionne rigoureusement ses matières premières afin de proposer des produits de qualité.

Les franchisés La Mie Câline ont droit à une formation initiale de 9 semaines et à un minimum de 4 semaines de perfectionnement.

L'adhésion au réseau La Mie Câline exige un droit d'entrée de 25 000 €. Il faut compter un investissement global de 390 000 €, dont 60 000 € d'apport personnel.

Avec en moyenne 600 personnes qui rentrent dans un terminal de cuisson La Mie Câline chaque jour, celui-ci arrive à générer un chiffre d'affaires de 707 000 € après 3 ans d'activité.

Et à propos de la franchise Point chaud en Belgique

La franchise POINT CHAUD s'implante en Belgique depuis 1993. Franchise de petite restauration et produits boulangers, Point Chaud propose des pâtisseries, viennoiseries, sandwichs, produits salés et boissons chaudes et froides, à consommer sur place ou à emporter.

Articles similaires

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 15 heures

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Profitez des vacances pour construire votre projet en franchise

par ST - 4 jours

Enfin, vous avez du temps devant vous. Une pause estivale pour profiter de la vie… mais aussi réfléchir à votre avenir, à votre travail, à votre projet de vie, bref, penser à vous !

Ouvrir une franchise de cuisine : Quelles opportunités ?

par MA - 6 jours

Le segment de la cuisine a repris de plus belle depuis 2016. le marché devrait continuer sur cette tendance. Si vous êtes intéressé de vous lancer sur ce marché prometteur, n'hésitez pas à en savoir davantage à propos de ces enseignes qui recruten...

Informations clés

  • Crée le: 17/07/17 09:00

Les franchises qui recrutent