AGE D'OR SERVICES

Service à la personne âgée ou dépendante Spécial Franchise Femme Spécial Franchise pas chère

Apport personnel minimum : 25000 EUR

Type de contrat : franchise

Maintien à domicile ou placement en maison de retraite, comment bien choisir ?

La vieillesse risque d’entraîner des incapacités et une perte progressive d’autonomie chez certaines personnes. Ces dernières peuvent perdre leurs capacités fonctionnelles et nécessitent donc d'être assistées dans les actes simples de la vie quotidienne. Les proches de ces personnes fragiles se trouvent souvent confrontés à un choix difficile : maintien à domicile ou placement en maison de retraite ? Que faut-il savoir pour prendre la bonne décision ? Et quels sont les coûts engendrés par ces deux options ? La franchise Age d’Or Services, premier réseau privé de services à la personne, livre ici quelques conseils afin d’orienter les seniors et leurs proches vers la solution la plus adaptée à leur situation.

Une préférence des seniors pour le maintien à domicile

Conscients des difficultés qu’ils peuvent rencontrer dans les gestes de la vie quotidienne en restant chez eux, la majorité des seniors préfèrent tout de même rester dans leur environnement habituel plutôt que de devoir partir en établissement spécialisé. Une enquête réalisée en 2015 avait révélée que 80% des français veulent être maintenus à domicile en cas de perte d'autonomie. Et pourtant, un placement en EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) peut parfois s’avérer indispensable si la santé du senior se dégrade, si elle présente de trop grandes difficultés et contraintes médicales, ou si son état nécessite la mise en place d'installation d’équipements spécifiques impossibles à installer à son domicile. C'est donc l'état de santé du senior qui déterminera si ce dernier pourra être maintenu à domicile.

La famille constitue la clé du maintien à domicile

Indépendamment de l’état de santé de la personne âgée, des possibilités d’aménagement de son domicile ou encore de ses ressources, la présence de la famille constitue une donnée capitale du maintien à domicile. Il est indispensable que ses proches puissent lui rendre visite régulièrement pour lui permettre de garder une certaine vie sociale et lui éviter de sombrer dans la solitude et l'isolement. Pour une personne âgée le fait d’être isolée peut conduire à une dégradation de son état. Il faut donc se poser la question pour savoir si les proches habitent à proximité, si en cas de besoin ils peuvent se rendre rapidement sur place et s'ils peuvent visiter la personne âgée facilement et régulièrement. 

S'informer sur les aides possibles

L'APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) est une prestation d'aide sociale qui permet aux personnes âgées en perte d'autonomie, qu'elles résident à leur domicile ou qu'elles soient en EHPAD, de rémunérer les aides à domicile ou de régler une partie du forfait dépendance lorsqu'elles résident dans un établissement spécialisé. Le montant de cette allocation, gérée par les départements, varie en fonction des ressources et de l’état de dépendance du senior. Il faut déposer une demande auprès des services de son département pour pouvoir en bénéficier. Une évaluation de la perte d'autonomie est alors effectuée par une équipe médico-sociale. Les plus démunis peuvent bénéficier d’une aide sociale à l’hébergement par leur département ou d'une aide au logement par leur Caisse d’Allocations Familiales. 
 
En cas de maintien à domicile, des aides spécifiques existent également :
• Le crédit d’impôt maintien à domicile : ce dernier concerne les personnes âgées, les personnes handicapées et les personnes bénéficiant d'une hospitalisation à domicile. Il peut être utilisé pour les dépenses d'installation ou de remplacement d'équipement spécialement conçus pour les personnes âgées ou handicapées, mais aussi pour l’emploi d’un salarié à domicile. 
• Le CESU (Chèque Emploi Service Universel) : dispositif simplifié utilisé par les particuliers employeurs pour déclarer facilement les salariés employés à leur domicile pour des activités de services à la personne.
• L’aide sociale : destinée aux personnes âgées d’au moins 65 ans ou de 60 ans en cas d’inaptitude au travail, avoir un état de santé qui nécessite une aide matérielle pour être maintenu au domicile, enfin détenir de faibles ressources qui ne dépassent un certain seuil fixé par le règlement départemental d’aide sociale.

Coût des EHPAD

La tarification des EHPAD n'est pas toujours claire. Souvent, les bénéficiaires et leurs proches ne s'y retrouvent pas ! En mars 2014, l’étude de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes soulignait la nécessité, pour les maisons de retraite, de rendre encore plus lisibles leurs tarifs pour les familles.
Pour simplifier un peu, la facturation d’une maison de retraite, qu’elle soit publique, associative ou privée, est en effet divisée en 3 forfaits : soins, dépendance et hébergement.

• Le forfait soins : Tous les soins effectués en maison de retraite sont pris en charge à 100% par l'Assurance maladie et directement versé à la maison de retraite par l’Assurance maladie. Ce forfait n'inclut pas les soins effectués par des medecins de ville qui sont à la charge du résident.
• Le forfait dépendance : ce forfait couvre les actes essentiels de la vie quotidienne tels que l’aide à la toilette, les protections à usage unique, etc. Ce forfait est modulé en fonction du niveau de dépendance et des ressources du résident.
• Le forfait hébergement : Ce forfait comprend l’ensemble des frais liés au logement, à l’intendance, au mobilier, à la restauration … Il est à la charge des résidents et leur famille.

Le maintien à domicile, quel coût ?

Compte tenu du coût des EHPAD, plusieurs seniors et leurs proches seraient plus tentés par le maintien à domicile. Cependant, il ne faut pas oublier que ce dernier a un coût qui varie en fonction de l'état de santé du bénéficiaire et des prestations dont il aura besoin (courses à domicile, préparation et livraison des repas à domicile, accompagnement véhiculé et/ou au bras, assistance à la personne, aide ménagère, petit bricolage, installation d’un appareil de téléassistance...). Il faut également tenir compte des frais d'aménagement du domicile et éventuellement de l'installation d'équipements spécifiques. Exigez un devis détaillé et précis afin de comparer les tarifs proposés par les différentes entreprises contactées et choisir celle qui répond le plus à vos attentes en termes de qualité et de tarif.
Source : Site Age d'Or Services

Les derniers articles AGE D'OR SERVICES

Les activités de service à la personne soumises à agrément et déclaration

par MA - un an

Les organismes de services à la personne sont soumis à l'obtention préalable d'un agrément pour l'exercice de certaines activités de services à la personne auprès de publics fragiles (enfants, personnes âgées ou handicapées). ...

Informations clés

  • Crée le: 30/03/16 08:00

Les franchises qui recrutent