Les indispensables du point de vente de demain

La 10ème édition du Cegid Connections 2015 s'est déroulée à Berlin du 18 au 20 mars. Les experts présents pour la conférence d'ouverture ont essayé de répondre à la question: Comment va devoir se comporter le magasin de demain ?   Vu dans Chef d'entreprise.com

Employer les nouvelles technologies

En s'appuyant sur une étude Gartner publiée fin 2014, Nathalie Echinard, directrice Retail de Cegid a confié: "Nous allons assister à une consumérisation du retail. Les clients vont de plus en plus utiliser les différents canaux et périphériques pour interagir avec les enseignes".

La nécessité des points de vente physiques

Nathalie Echinard revient sur l'importance d'avoir des points de vente physiques: "Les magasins sont les endroits où le chiffre d'affaires va le plus progresser. Mais attention à l'agencement, à la convergence du business multicanal, qui va nécessiter plus de zones de stockage, de préparation de commande, et d'espace dédié au click and collect".

Des vendeurs avec des outils mobiles

Un personnel ayant des outils mobiles tel que tablettes, Ipod et smartphone permet de:
  • Gérer la logistique
  • Etre au courant des stocks disponibles
  • Entretenir une relation privilégiée avec sa clientèle
  • Avoir accès aux tableaux de bord

Eviter la cannibalisation entre les différents canaux de distribution

Les différents canaux de distribution ne doivent pas se concurrencer et l'enseigne doit préserver une image-prix cohérente vis-à-vis des consommateurs.

Des offres adaptées aux besoins des clients

Le client veut retrouver des promotions personnalisées qui répondent à ses besoins.

Impression 3D

L'impression 3D promet une croissance rapide, elle impactera sur :
  • La fabrication des produits des commerçants
  • La personnalisation de la relation avec leur clientèle

Une offre simplifiée à offrir aux clients

Offrir une expérience fluide et simple, voilà ce que conseille l'expert Cédric Ducrocq:  "Des bornes complexes en boutique ne fonctionnent pas. Il ne faut pas oublier que le digital in store a connu des succès mais aussi beaucoup d'échecs. Nous souhaitions par exemple installer des écrans géants chez Carrefour pour vendre les produits électroniques, mais finalement le dispositif n'a pas été déployé".
Les enseignes devraient également prendre en considération le peu de temps dont dispose leurs clients: "Les magasins qui souhaitent ramener dans leur point de vente toute la richesse et la profondeur du web, et par conséquent des expériences complexes avec des contenus riches, se trompent. Les consommateurs recherchent de la stimulation au travers des produits, une sublimation des articles et la qualité des relations au travers du personnel", explique-t-il.
A propos de l'important rôle que joue la boutique physique, Cédric Ducrocq explique: "Beaucoup de distributeurs ont la tentation de faire le dos rond et attendre que la crise passe mais ça n'est pas le bon raisonnement. Il faut agir et apprendre à inventer le magasin de demain, car il n'y aura pas de reprise significative ces prochains mois, voire ces prochaines années dans les marchés matures".

Articles similaires

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 2 jours

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Les matières premières du cordonnier

par Dorsaf Maamer - 3 jours

Peau animale transformée par des traitements chimiques et mécaniques et apprécié depuis toujours pour sa durabilité et son confort, le cuir e...

Une nouvelle dimension pour les animations en magasin

par Martine Malaterre - 4 jours

Séduire le consommateur via des animations magasin n’est pas nouveau et a toujours fait partie du marketing. Cependant, face aux exigences d’un client multicanal et hyper-connecté, ces opérations avaient été un peu délaissées.

Informations clés

  • Crée le: 03/04/15 08:31

Les franchises qui recrutent