Les Atouts de Lille pour implanter une entreprise

Dans un article paru dans bureaux locaux, on voit qu'implanter son entreprise à Lille comporte des avantages. Lille est le 3ème marché le plus dynamique après Paris et Lyon. Elle est la capitale européenne de la vente par correspondance (Redoute) et de la grande distribution (Auchan). Avec son carrefour autoroutier, sa gare TGV qui dessert toutes les grandes villes de France mais aussi Bruxelles, Londres, Amsterdam, son port fluvial (le 3ème en France) et son aéroport, Lille offre en plus des infrastructures immobilieres qui peuvent séduire les entreprises.

Lille : valeurs locatives encore abordables 

Le marché de l'immobilier d'entreprise a bien résisté aux mauvaises années 2008/2009 et l'année 2010 est une année record selon Philippe Bertagne, directeur de l'agence lilloise du conseil en immobilier Keops. 163 365 m2 de surface ont été commercialisées dont 71 785 m2 de bureaux neufs. Une diminution de surface immédiatement disponible (91 609 m2 début 2010 contre 65 953 début 2011).
Un atout pour la ville : les pôles d'excellence
Le pôle situé en plein centre-ville, près de la gare TGV à Euralille est le 3ème quartier d'affaires français. Il compte de nombreux sièges sociaux et vient d'accueillir une filiale des assurances Axa sur 15 400 m2 dans la tour Onix.
Le parc scientifique de la Haute Borne situé au sud est de Lille s'étend sur 140 ha, près de la cité Scientifique accueille des activités scientifiques et technologiques.
Celui d'Eurasanté, spécialisé dans les activités de pointe liées à la santé et la biologie se trouve au sud et s'étend sur 300 ha,
Euratechnologie à l'ouest dédié aux TIC (technologie de l'information et de la communication),
et la zone de l'Union à la croisée de Roubaix et de Tourcoing qui accueille des entreprises spécialisées dans les textiles techniques et le traitement de l'image.
« Sur Euralille, qui constitue le quartier de référence, les valeurs locatives dans le neuf atteignent tout juste 200 euros alors que ce niveau a été largement dépassé depuis longtemps à Paris, Lyon et Marseille » souligne Frédéric Catry, directeur du conseil Sergic Entreprises. Le loyer  en 2010 atteignait 190 euros/m2 pour le neuf et 150 euros pour les immeubles de seconde main. Les prix subissent toutefois une augmentation, la part des m2 neufs vendus à plus de 150 euros/m2 est passée de 18,4% en 2009 à 43,5% en 2010.
vu dans bureauxlocaux
Retrouvez tous nos articles sur l'actualité des centres commerciaux.

Martine, rédactrice AC Franchise

Articles similaires

Visiocommerce 2017 : les franchises à la découverte des opportunités d’implantation dans les agglomérations lyonnaise et stéphanoise

par HK - 26 jours

Organisé par la CCI de Lyon, Visiocommerce se fixe pour objectifs de promouvoir et montrer des sites commerciaux stratégiques des agglomérations lyonnaise et stéphanoise. La nouvelle édition de l’événement, qui se tiendra les 31 mai et 1er juin...

La FNAIM s’engage pour la revitalisation des centres-villes

par ST - 2 mois

Réunis à Saint-Malo, quelque 90 adhérents de la FNAIM ont partagé leur expérience sur la location et la vente de biens commerciaux. Plus qu’une occasion de se rencontrer, l’évènement a permis d’avancer des propositions pour la redynamisation des a...

De l’importance de l’emplacement pour réussir en franchise

par Martine Malaterre - 6 mois

Un concept de franchise ne réussira que s’il s’implante là où ses clients potentiels sont les plus nombreux. Une évidence peut-être mais dont il faut tenir compte quand on se lance car au-delà de la pertinence de l’enseigne sur son marché, s’insta...

Informations clés

  • Crée le: 05/10/11 02:00

Les franchises qui recrutent