Le chiffre d'affaires de l'imprimante

Il est à la baisse depuis trois ans, pour la satisfaction des consommateurs, mais pas des fabricants.

Aujourd'hui vous avez facilement un scanner, une photocopieuse et une imprimante pour moins de 100 €. L e consommateur est très satisfait. Mais depuis trois ans le marché de l'impression souffre d'une baisse inexorable de chiffre d'affaires. Les multifonctions ont permis de faire progresser le marché en valeur avec des prix de l'ordre de 150 €. Mais avec la baisse du prix moyen du produit, il s'est effondré. HP y a largement contribué avec un poids de 50 % en valeur sur ce segment phare du jet d'encre multifonction, soit un tiers du marché. Il est devenu nécessaire de s'aligner, ainsi pour Epson, le challenger, deuxième acteur en France avec 27 % des ventes.

En fait la technologie s'est banalisée dit-on chez HP, ce qui se traduit par des volumes importants. Les bénéfices doivent donc venir des cartouches, les consommables sont en effet en hausse d'une année sur l'autre. Il faut bien continuer à alimenter les matériels achetés... Mais ici arrive la concurrence des fabricants de cartouches compatibles avec Cartridge World ou Prink par exemple.

Aussi Epson propose désormais des cartouches séparées à moins de 10 €, ceci est possible car les têtes d'impression sont fixes alors que pour d'autres marques elles sont sur les cartouches, ce qui les rend plus chères. De plus les constructeurs tentent de faire monter les produits en gamme. Brother a réduit la taille de ses machines, Lexmark lance la compatibilité wi-fi sur 70 % de ses machines et un travail important a lieu sur l'aspect esthétique et compact du produit, c'est le cas chez Samsung. Cette dernière va de plus s'attaquer au circuit de la grande distribution. En effet la moitié des entreprises de moins de 9 salariés se fournissent en grande surface.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 7 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 7 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Le métier de courtier en crédit immobilier

par DM - 14 jours

Le courtier exerce l’intermédiation en vertu d’un mandat du client. Il joue donc le rôle d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement. Il peut exercer dans plusieurs spécialités dont le crédit immobilier, le rachat de crédits...

Informations clés

  • Crée le: 21/12/07 01:00

Les franchises qui recrutent