DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique Diététique et minceur Spécial Franchise Femme Spécial Franchise pas chère

Apport personnel minimum : 10000 EUR

Type de contrat : Franchise

Interview : En quoi la franchise dietplus se distingue-t-elle contre le surpoids ?

La franchise Dietplus a mis en place un concept permettant de lutter durablement contre le surpoids. Forte d’un concept efficace, l’enseigne développe son réseau à un rythme très satisfaisant et entame même une implantation à l’international. Les explications de Philippe Langhor, l’un de ses fondateurs.

Propos recueillis par Jean Samper, fondateur d’AC Franchise.

JS : Pouvez-vous vous présenter et nous présenter le réseau dietplus ?

Philippe Langhor : « Je suis l’un des fondateurs du réseau dietplus. Ce réseau existe maintenant depuis  6 ans, nous avons 150 centres, nous sommes spécialisés dans le rééquilibrage alimentaire.

J’étais personnellement touché par le problème du surpoids d’où l’idée de mettre en place une méthode qui me correspondait. Les gens en surpoids ont besoin d’être accompagnés et encouragés. La plupart du temps ils savent ce qu’il faut faire mais ne le font pas par manque de temps (travail, vie quotidienne…). C’est là que notre réseau de coachs intervient pour aider les gens dans leur processus de perte de poids. »                                                                                                                                                                

JS : Expliquez-nous un peu le concept dietplus

Philippe Langhor : « C’est un concept global de rééquilibrage alimentaire : nos clients passent d’abord par un bilan afin de voir si nous avons un programme adapté à leur situation et reviennent ensuite toutes les semaines pour un suivi. Le programme comporte des plans alimentaires, du coaching et des compléments alimentaires.  L’encadrement de qualité  est important pour une perte de poids de qualité. Notre méthode englobe le rééquilibrage alimentaire, une solution à la rétention d’eau et des modérateurs d’appétit qui aident et facilitent le programme. Il s’agit d’un programme complet qui peut assurer une perte de poids de 700 grammes à 1kg par semaine, voire davantage,  quand il est correctement suivi. 

Personnellement, je pesais 107kg et j’ai pu perdre 30 kg voilà maintenant 7 ans. Le concept de la franchise dietplus permet aux personnes en surpoids de réapprendre à manger et d’intégrer une nouvelle alimentation. »

JS : Quel est l’objectif moyen de vos clients en termes de perte de poids ?

Philippe Langhor : « Nos clients veulent généralement perdre entre 10 et 15 kg, voire 20 kg. Nous assurons l’accompagnement et le suivi pour des gens qui ont des difficultés à perdre de poids. Nous avons même des clients qui ont perdu 50 kilos !
 
30000 clients ont fait confiance à notre réseau en 2016 et nous espérons atteindre 45000 clients en 2017. La preuve que notre concept est efficace ! »

JS : En quoi la franchise dietplus se distingue-t-elle des autres acteurs sur le marché ?

Philippe Langhor : « nous misons sur la spécialisation. On ne peut pas être spécialiste en tout, nous sommes les spécialistes du rééquilibrage, nous traitons un problème de fonds,  notre domaine d’activité c’est le rééquilibrage alimentaire et l’activité physique légère, nous sommes Le spécialiste en France dans ce domaine. »

JS : Quels sont vos objectifs de développement ?

Philippe Langhor : « Nous avons commencé à tester  le concept en 2010 et nous avons démarré la franchise en 2011. Notre réseau compte actuellement 150 centres et nous enregistrons, en moyenne, une nouvelle ouverture par semaine.  La franchise dietplus a encore un grand potentiel, nous ambitionnons  d’atteindre 700 à 800 implantations en France. 

Le marché de surpoids est un marché de masse qui concerne 1 français sur 2 et nous pouvons nous implanter dans des villes de 15000 habitants. »

JS : Vos franchisés sont-ils satisfaits ?

Philippe Langhor : « Notre réseau est notre carte visite ! Nos franchisés sont notre meilleure vitrine. Ils ont beaucoup de succès car nous avons développé un modèle très rentable, très efficace, sur un marché très porteur.

Nous parvenons à ouvrir entre 40 à 50 boutiques par an ce qui constitue une preuve de réussite. Nous construisons notre réussite à travers la satisfaction de nos franchisés  au même titre que nos franchisés construisent la leur à travers la satisfaction de leurs clients. »

JS : Comment accompagnez-vous vos franchisés ? Et est-il nécessaire d’avoir un diplôme en diététique pour intégrer le réseau de la franchise dietplus ?

Philippe Langhor : « L’une de nos grandes forces est que le seuil de rentabilité est très faible et très facile à atteindre. Il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme, nous formons nos franchisés aux méthodes dietplus : nous assurons une formation initiale de trois semaines afin de doter les nouveaux coachs de tous les éléments nécessaires à leur réussite.  Nous faisons également bénéficier notre réseau de sessions de formation continue

Nous mettons également à la disposition de nos franchisés quatre animatrices sur le terrain qui les accompagnent dans leur réussite.

Pour intégrer le réseau de la franchise dietplus,  il faut avoir des qualités intrinsèques, avoir envie d’aider les autres et être doté d’une fibre commerciale. »

JS : Vos franchisés sont-ils issus d’un métier en particulier ?

Philippe Langhor : « Notre réseau est formé  de franchisés issus d’univers très diversifiés : des juristes, des comptables, des diététiciennes, des commerçants…

Notre enseigne attire des personnes  en reconversion professionnelle qui veulent donner un nouveau sens à leur vie, aider quelqu’un à perdre du poids peut offrir un vrai sens à une vie. Quand vous changez la vie de quelqu’un, il y a une émotion que celui-ci va vous apporter. »
               

JS : Qu’en est-il de la multi-franchise au sein de votre réseau ?

Philippe Langhor : « Dans notre modèle économique, le franchisé est dans son centre et un centre  peut faire énormément de profit. Il est possible d’ouvrir deux à trois bureaux de consultations dans un même centre et nous avons, au sein du réseau, des centres qui génèrent plus d’un demi-million par an. Nous évitons que nos franchisés se dispersent dans plusieurs centres. »

JS : Quels sont vos axes d’amélioration tant au niveau du concept que de la communication ou encore de la relation avec les franchisés ?

Philippe Langhor : « Nous développons régulièrement de nouveaux outils de communication, comme les  newsletters, en plus de miser sur la formation continue de nos franchisés pour nous assurer qu’ils restent performants et très efficaces.  Nous développons également de nouveaux outils,  dont les magazines que nous publions régulièrement.   

Nos franchisés bénéficient de trois jours de formations par an. Il est important de toujours se remettre en question et d’évoluer en fonction de la demande des clients. 
 
Nous essayons de toujours anticiper sur les besoins de nos franchisés. Nous avons mis des années à développer la méthode dietplus, c’est une méthode très aboutie, cela fait deux ans que nous n’avons rien changé dans le concept si ce n’est quelques petits détails. 

Notre axe de développement principal concerne la taille du réseau car plus nous serons nombreux et plus nous serons reconnus. 

Nous menons, parallèlement, un développement à l’international avec une première ouverture en Espagne, à Madrid, et en Belgique. C’est deux centres ont été ouverts en propre dans le but de bien maîtriser le marché. » 

Les derniers articles DIETPLUS

Interview Jacques Ley, Responsable du développement de la franchise dietplus en Belgique

par HK - un mois

La franchise dietplus, spécialiste français du rééquilibrage alimentaire, vient d’ouvrir son 1er centre en Belgique. Responsable du développement de l’enseigne dans le pays, Jacques Ley présente les points forts d’un concept accessible au plus gra...

Catherine Guezennec, franchisée Dietplus à Carbon-Blanc

par HK - 9 mois

La franchise Dietplus, spécialisée dans le rééquilibrage alimentaire à travers une méthode non contraignante et le suivi d’un coach, compte plus de 120 centres en France. Formés par l’enseigne, les Conseillers nutritionnistes Diet...

Une franchisée Dietplus témoigne: « L'évolution de la franchise est très positive »

par DP - 11 mois

Témoignage de Marion Delsart, franchisée Dietplus à Villeneuve-d'Ascq (Nord) depuis mars 2015.  AC Franchise : Quel b...

Informations clés

  • Crée le: 15/05/17 07:20

Les franchises qui recrutent