Un bilan mi-figue, mi raisin pour les soldes d'hiver !

La période des SOLDES a toujours été un évènement commercial d'autant qu'il est très bien relayé par les médias. C'est un rendez-vous avec les consommateurs qui aiment les soldes et qui permet d' écouler les stocks , faire du chiffre d'affaires à condition que les clients soient au rendez-vous.
En janvier 2009, on constate que le paysage de la distribution dans tous les secteurs d'activité a beaucoup changé et ce depuis l'avènement du e-commerce surtout quand la météo se met de la partie. Beaucoup de clients avaient retardé leurs achats et le temps aidant, ils sont passés à l'acte mais sur la toile !
Aujourd'hui, le commerce sur Internet se porte bien. Il est vrai que les froids du mois de janvier ont conduit les clients à rester chez eux et ils ont consommé beaucoup plus sur ce canal de distribution (mais la météo n'est sûrement pas la seule raison, ils sont de plus en plus à acheter sur internet) et ont négligé les autres formes de commerce traditionnel.
Les grandes chaînes de magasins spécialisés avaient à écouler des stocks importants car entre la baisse du pouvoir d'achat et l'attentisme des clients, les soldes représentaient la dernière chance de vendre les produits de la saison. Elles ont pu grâce à la température hivernale et à coup de réduction de 30 à 50% dès le début faire du chiffre d'affaires et affichent une progression de 3 à 5 %.
Les grandes surfaces ont suivi le même mode d'emploi avec des réductions très fortes dès le coup d'envoi des soldes (au moins 50%) avec des produits très standardisés.
Les boutiques spécialisées quant à elles ont plutôt bien tiré leur épingle du jeu avec des réductions moins fortes au début mais avec une offre plus diversifiée. Elles observent une progression de 6 à 8% de leurs ventes par rapport à 2008.
Le bilan provisoire mais éloquant montre :
- La prise de marché du E-commerce (plus 10%) et l'apparition d'un nouveau profil de consommateur plus jeune, plus attentiste et plus informé né avec Internet et le téléphone mobile.
- La difficulté des grandes chaînes à écouler des produits de masse qui ne trouvent plus preneurs au prix normal.

Quelles solutions pour l'avenir des soldes ?

Reste comme ouverture pour le commerce en général , la nouvelle législation qui permet de faire des soldes 2 semaines en dehors des périodes dites administratives.
Une façon de ne pas encombrer les entrepôts des grandes chaînes et de permettre aux commerçants indépendants de vendre des articles très mode et donc éphémères à des périodes encore propices.

Consultez encore plus d'actualité sur la franchise



Articles similaires

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - 18 jours

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 23 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

L'aide à domicile en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 28 jours

L'aide à domicile est un secteur dynamique qui compte près de 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d'euros. Le marché emploie plus d'1.1 millions de personnes pour répondre aux besoins de 2.7 millions de clients (chiffres 2015). Les entrepr...

Informations clés

  • Crée le: 11/03/09 01:00

Les franchises qui recrutent