Franchise Laforêt : Le marché de l’immobilier tend à se stabiliser

  • Créé le : 18/01/2019
  • Modifé le : 18/01/2019
Bien qu’on annonçait un net repli du marché de l’immobilier fin 2017, l’année 2018 n’a pas manqué de nous surprendre! Selon Laforêt, si on compare les indicateurs de l’année précédente à ceux de 2017, on se rend compte que l’évolution de certains indicateurs tend à démontrer une normalisation du marché.

Comparatif des résultats de 2017 et de 2018

Au niveau national, plusieurs indicateurs sont en hausse, à savoir:
  • Les transactions qui progressent de 3.1 %, boostées par les résultats du dernier trimestre du fait du grand nombre de français qui ont souhaité concrétiser leurs projets immobiliers
  • La demande continue, elle aussi, d’augmenter (+ 4 %)
  • Le prix au m² progresse de 2.8 % pour atteindre 3 081 €
  • Les écarts de prix gagnent, quant à eux, 0.6 points, soit 4.6 %
  • Les délais de vente affichaient une moyenne de 89 jours (+ 2 jours)  

Enfin, l’offre continue à se restreindre, bien que la baisse se soit amortit (- 8 % vs – 13 % en 2017) sur un marché qui reste très tendu.

Les primo-accédants concurrencés par le retour des investisseurs

La demande de biens, en hausse de 4 %, est, cette année encore, tirée par les primoaccédants qui représentent 60 % des intentions d’acquisitions de biens immobiliers anciens. Cependant, ils ne représentent que 48 % des transactions (vs 51 % en 2017).
Cette légère baisse est, d’une part, due, à ces 3 dernières durant lesquelles les Français se sont précipités pour réaliser leurs opérations immobilières et, d’autre part, à la hausse des prix, surtout au niveau des métropoles (+ 15 % en moyenne).
Les primoaccédants se retrouvent aussi concurrencés par les investisseurs qui opèrent un retour marqué en 2018 et sont à l’origine de 21 % des transactions réalisées dans l’immobilier ancien (vs 15 % en 2017).
Notons enfin que les primo-accédants, tout comme les investisseurs se retrouvent sur les mêmes offres rares: des petites surfaces (studio et 2 pièces ou petites maisons de 1 à 2 chambres).

De fortes disparités selon les zones

Avec de fortes disparités d’une zone de l’hexagone à l’autre, on peut distinguer 3 marchés:
  • Celui des métropoles: des bassins d’emplois conséquents, une économie qui tourne à plein régime et un marché immobilier sous tension (prix à la hausse, stocks bas et transactions qui se font sous des délais très courts).
  • Celui des villes moyennes: demande plus faible et activité plus irrégulière. Elles connaissent de fortes disparités, des phénomènes d’accélération comme à Saint-Malo, mais aussi de ralentissement comme c’est le cas à Reims.
  • Celui des petites villes et des territoires ruraux: très épars, souvent atone, et où le prix reste la donnée principale pour les transactions immobilières. Les ventes se réalisent, car les prix sont peu élevés, les taux d’intérêts particulièrement attractifs et les acquéreurs profitent à la fois d’aides de type Prêt à Taux Zéro ou de celles qui sont liées aux travaux de rénovation énergétique.

Lyon, Bordeaux, Nantes et Marseille : 4 villes à la loupe !

Bien que dans le semble elle se ralentisse, la hausse des prix se poursuit dans les 10 premières villes de France:
  • Dans la capitale, 50 % des arrondissements connaissent un prix moyen supérieur à 10 000 €/m2.
  • À Marseille, ils ont progressé de 2.5 %
  • Lyon affiche une augmentation de 8 %, avec dans certains arrondissements des prix qui passent facilement la barre des 5 000€/m2
  • Nantes affiche une progression de 5 %
  • Bordeaux ne progresse que de 5.6 % après avoir connu une période d’euphorie. Cependant, il faut rappeler que sur ces 5 dernières années, boostée par l’effet TGV, la ville avait vu ses prix s’envoler de près de + 25 %.

Perspectives 2019 par Yann Jéhanno, Président de Laforêt France

Yann Jéhanno, Président de Laforêt France, explique sa vision du marché immobilier en 2019 : « Après une année particulièrement dynamique pour l’immobilier ancien, 2019 s’annonce globalement très rassurante, avec un marché qui semble s’autoréguler, des prix dont la progression se calme, des délais de vente qui se détendent, ainsi que des marges de négociation qui remontent légèrement. Autant de signes annonciateurs d’un marché qui n’est pas en rupture, mais au contraire plutôt mature.

Certes, une hausse brutale et conséquente des taux d’intérêts aurait un impact sur les prix et le rythme des transactions, mais pour le moment, on continue d’emprunter dans des conditions extraordinairement favorables.
De la même façon, la mise en oeuvre du prélèvement à la source, à compter du 1er janvier 2019, pourrait déstabiliser nos concitoyens, générer un sentiment d’appauvrissement et entrainer un certain attentisme parmi les acquéreurs.

Enfin, et au-delà des conséquences directes sur l’activité économique de notre pays, les mouvements sociaux de fin d’année ont également un impact sur le moral des Français qui atteint en novembre son niveau le plus bas depuis près de quatre ans selon l’INSEE.
Malgré ces facteurs d’incertitude, tout laisse aujourd’hui penser que l’année 2019 devrait être encore très dynamique, portée par le faible niveau des taux d’intérêts et par l’appétence des Français pour la pierre ».

Actualités de LAFORET FRANCHISE

Témoignage de Stéphanie, dans le réseau Laforêt depuis 2004

Stéphanie, 42 ans, témoigne de son parcours au sein du réseau Laforêt qui a débuté en 2004. Elle a occupé différents postes avant de devenir franchisée. Stéphanie est aujourd’hui heureuse de pouvoir être indépendante et autonome mais surtout de pouvoir faire aboutir les projets de vie de ses clients. Stéphanie, une franchisée Laforêt épanouie dans […]

Une nouvelle agence Laforêt ouvre ses portes à Alençon

Laforêt, réseau d’agences immobilières reconnue comme la franchise de confiance N°1 pour 80% des français, annonce l’ouverture d’une nouvelle unité à Alençon. L’enseigne poursuit son expansion Laforêt, enseigne immobilière de renom, poursuit le déploiement de son réseau en accueillant une toute nouvelle agence dans la ville d’Aleçon, située en région Normandie, dans le département de […]

Laforêt évoque le bilan positif du marché immobilier au premier trimestre 2019

Lancé en 1981, le réseau Laforêt fait le bilan du marché immobilier en cette fin de premier trimestre 2019. Un démarrage sous les meilleurs auspices pour un secteur qui ne connait visiblement pas la crise. Dynamisme & Croissance Malgré une légère hausse des prix des biens immobiliers enregistrée en ce début d’année 2019 (+0.7% du […]

Les atouts de l’enseigne immobilière Laforêt

Laforêt, enseigne immobilière experte dans l’achat/vente, la location, ou encore la gestion des biens commerciaux et personnels, présente les points fort ainsi que les nombreux atouts de son réseau, en activité depuis 1981. Une marque forte et reconnue Laforêt, ou l’enseigne spécialiste de la gestion de biens immobiliers depuis bientôt 40 ans, met en avant […]

Déjà 4 ouvertures d’agence pour le réseau Laforêt immobilier en 2019

Laforêt, réseau de franchises aux valeurs fortes qui a vu le jour en 1981, commence son année 2019 sous les meilleurs hospices puisque le groupe a déjà inauguré 4 nouvelles agences. Expansion fulgurante ! Laforêt, reconnue comme l’enseigne de confiance N°1 pour 9 français sur 10, débute cette nouvelle année sur les chapeaux de roues puisqu’elle […]

Plus d'actualités

Fermer le menu