Le travail à domicile, salarié ou à son compte, une question d'organisation

Etre responsable ou cadre d'une entreprise et être chez soi quand les enfants rentrent de l'école, c'est possible, mais cela ne suppose pas pour autant une vie oisive...

Côté planning tout n'est pas rose. Hors du cadre de l'entreprises, il arrive que les journées de travail s'allongent et que les week-ends s'abolissent, que la frontière entre temps de travail et temps privé disparaisse.

Quand vous avez un télé travail vous vous organisez comme vous le voulez, cela ne veut pas dire que vous n'avez pas d'organisation. Si vous souhaitez travailler à la maison misez au moins sur le matériel : téléphone, fax, pc, voire scanner... Les relations professionnelles se font essentiellement par mail .

Attention néanmoins de préserver ses temps libres car travailler chez soi cela revient à être disponible tout le temps. Ainsi ce cadre en commerce international ne tolère pas de conference call avant 9 heures ou après 21 heures... Pour l'entourage aussi des explications s'imposent. Dès l'instant où vous êtes au travail, la famille doit faire comme si vous n'étiez pas là. La frontière doit être absolue : la difficulté persiste surtout avec les enfants en bas âge.

Pour un télétravailleur, l'élément chronophage est lui-même. Des distractions de toutes sortes se manifestent. L'autodiscipline est primordiale lorsque vous travaillez chez vous. Il est impératif de créer des rituels équivalents à ceux du déplacement entre le domicile et le travail, le premier café avant de se mettre au travail et la rencontre des collègues. Ainsi il est judicieux de s'imposer des horaires réguliers. A 9 h le petit café, quand la maison est vide, et la consultation des messages qui mettent le cerveau en action avant de passer au travail proprement dit, sans interruption durant deux heures au moins.

Seuls les appels téléphoniques professionnels sont autorisés.  Si vous avez des enfants n'espérez pas vous en occuper alors que vous travaillez chez vous. Il faut les faire garder de la même manière que si vous aviez un travail extérieur. Si vous avez des missions à effectuer il est clair que la motivation est un facteur déterminant, à vous d'en déterminer les leviers. Certains travaillent mieux et plus au début d'une nouvelle mission, d'autres sont plus performants lorsqu'arrive le délai ultime. Nous ne sommes pas des machines. Les échéances imposées par une entreprise aident à garder la cadence.

Pour rester efficace il est également important de s'accorder des pauses. Ainsi il est clair qu'un changement d'activité toutes les deux heures relance la performance. Alternez entre coups de fil, rédaction, création... En variant les plaisirs vous mesurerez le travail accompli et vous resterez maître de la situation.

Gérer soi même son temps n'est pas facile tous les jours. Comme disait Périclés il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.



Découvrez encore plus d'actualités sur la création d'entreprise en franchise

Articles similaires

Dossier : Être franchisé d'un jeune réseau : Est-ce un bon plan ?

par Julien Cadoret - 4 jours

Pourquoi rejoindre un réseau de franchise naissant plutôt qu'un réseau mature à priori plus rassurant ? Les jeunes réseaux exercent une attraction sur les candidats à la franchise.

4 jeunes réseaux de franchise qui recrutent

par DM - 4 jours

Les réseaux de franchise ont vu leur nombre doubler ces dix dernières années. La France, plutôt pionnière en matière de franchise, comptait en 2005 929 franchiseurs et 39 510 points de vente en franchise. En 2016, le nombre de franchiseurs a attei...

Les précautions à prendre avant d'intégrer un jeune réseau de franchise

par Julien Cadoret - 5 jours

Il se passe en moyenne 8 ans entre la création d’une enseigne et son lancement en franchise. Cette période permet au futur franchiseur de vérifier la solidité et la durabilité de son concept, de se constituer une assise financière ...

Informations clés

  • Crée le: 30/01/16 04:03

Les franchises qui recrutent