La loi sur la franchise en Algérie est en panne

Un projet de loi sur la franchise a été rédigé par les services du ministère du commerce et transmis aux services du premier ministre lequel a demandé l'avis au ministère des finances et au ministère de la PME/PMI.
La loi serait imminente mais on l'attend depuis si longtemps. A l'inverse de la Tunisie qui n'a prévu que deux ou trois articles sur le contrat de franchise et n'indique nullement que ce soit élligible au transfert des royalties, l'Algérie souhaite un cadre juridique plus précis pour régler d'une manière légale le problème des transferts à l'étranger des redevances et droits d'entrée. En effet, la monnaie algérienne n'est pas librement convertible et les transferts de capitaux sont strictement encadrés. Il existe actuellement des solutions pour le transfert à l'étranger mais une plus grande clarté serait profitable à tous.
Par ailleurs Monsieur Yahiaoui, le directeur  du ministère du commerce qui s'est occupé et qui a défendu ce dossier est malheureusement décédé brutalement et on attend son successeur.

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 9 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 10 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Quand l’exclusivité territoriale s’applique de fait

par Martine Malaterre - 17 jours

L’exclusivité territoriale qui consiste à garantir au franchisé une zone où le franchiseur n’implantera pas d’autres unités n’est pas obligatoire dans le contrat de franchise et ne peut entrainer une nullité de ce contrat en cas de ...

Informations clés

  • Crée le: 22/12/09 01:00

Les franchises qui recrutent