Internet et la franchise

  • Créé le : 01/03/2005
  • Modifé le : 01/03/2005
L’exclusivité territoriale des franchisés si elle leur est accordée par contrat paraît incompatible avec la vente par internet de la part du franchiseur…

Un récent jugement pourrait faire jurisprudence dans ce sens. Ainsi il se peut que l’exclusivité territoriale implique que le franchiseur s’engage, pendant la durée du contrat, à ne pas autoriser l’ouverture d’autres points de vente dans le territoire du franchisé, objet du contrat. Cette clause confère au franchisé la certitude qu’aucun autre établissement ne portera dans la zone définie l’enseigne du réseau même si elle ne signifie pas que le franchiseur s’engage à ne pas livrer dans le secteur. Mais le franchisé est souvent lié par contrat à une obligation d’approvisionnement quasi exclusive.

Dès lors, l’exclusivité territoriale est essentielle pour le franchisé afin de protéger son investissement et assurer sa réussite commerciale. Il doit  donc être protégé de toute vente à l’initiative du franchiseur directement ou indirectement. Ceci concerne également la vente par internet, même s’il s’agit d’une vente passive, puisque le client visite le site du franchiseur, elle porte atteinte à l’exclusivité du franchisé. Le caractère expérimental d’un site ne dispenserait pas le franchiseur d’obtenir l’accord préalable du franchisé à un mode de vente modifiant l’affectation des sommes versées par lui et donc les conditions du contrat. Une activité de ce type engagée par le franchiseur, développe un nouveau mode de vente et trouble l’usage paisible de l’exclusivité concédée au franchisé, qu’il s’est engagé à garantir.

Suivons l’évolution de la jurisprudence. En attendant, soyons précis dans les contrats à propos d’Internet.

Dominique Deslandes

NDLR : Depuis cet article il est devenu classsique d’être clair à ce sujet dans les contrats et la liberté contractuelle prévaut.

Plus de franchises
Franchise TOM&CO (Tom and Co/Tomandco) TOM&CO (Tom and Co/Tomandco)

Alimentation animale

Apport : 100 000€

Franchise BRICO CASH BRICO CASH

Bricolage et jardinage

Apport : 200 000€

Franchise GARDEN ICE CAFE GARDEN ICE CAFE

Restaurant à thème

Apport : 200 000€

Franchise ARCHEA ARCHEA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 50 000€

Franchise YVES THURIES – Chocolatier récoltant YVES THURIES – Chocolatier récoltant

Glace, Chocolat, confiserie

Apport : 30 000€

Franchise NETTO NETTO

Supermarché et Supérette

Apport : 60 000€

Franchise STEAK ‘N SHAKE STEAK ‘N SHAKE

Restauration rapide, fast food

Apport : 350 000€

Franchise DIETPLUS DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 10 000€

Plus de franchises

Actualités

Essentiel & Domicile, réseau d’agences spécialistes du service à la personne a organisé sa 4ème convention annuelle qui s’est déroulée du 14 au 16 juin 2019. L’occasion pour la marque de réunir les 16 franchisés du groupe lors de 3 jours rythmés par la convivialité, le partage et l’esprit d’équipe. On fait le bilan … […]

L’Onglerie, réseau de centres experts de la beauté des ongles des mains et des pieds depuis plus de 40 ans, fait exploser les compteurs en franchissant, en juin 2019, le cap des 3100 nouvelles clientes, représentant une progression de +22% depuis le début de l’année. L’été de tous les records ! Cet été 2019 s’annonce prometteur […]

Bureau Vallée, réseau de magasins de papeterie, fournitures de bureau et mobilier de bureau à prix discount, organise sa prochaine journée d’échanges qui se déroulera le 21 août 2019. Présentation & Enjeux Plusieurs fois par an, Bureau Vallée propose des rendez-vous d’échanges permettant de se familiariser avec un concept en pleine croissance fondé il y […]

Balladins Hôtels, enseigne d’établissements hôteliers 2 et 3 étoiles de grande qualité, présente ses « offres pro », diverses prestations à destination des professionnels du sport, du tourisme, du bâtiment etc… Une offre adaptée aux besoins de chacun Au-delà des visiteurs et particuliers qui résident chaque jour au sein des établissements Balladins et qui bénéficient de tous […]

L’Autorité de la concurrence a rendu le 4 juillet 2019 un avis dense (180 pages) dressant un bilan à date de l’état de la concurrence en Outre-Mer. Constatant que les prix des produits de grande consommation demeurent élevés en Outre-Mer malgré le système de régulation mis en place par la loi dite « Lurel » […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.