Une aide de l'Etat pour créer votre activité

Vous avez un projet mais pas assez de financement. Afin de vous apporter le supplément nécessaire, vous pouvez obtenir des fonds publics, en particulier grâce à Oséo ou le FSI (fonds stratégique d'investissement). Que vous souhaitiez créer votre entreprise ou franchise ou à titre individuel, il vous est possible d'obtenir des fonds publics grâce à deux structures principales.
Oséo est ni plus ni moins qu'une banque publique. Cet organisme a pour mission de soutenir les PME (petites et moyennes entreprises) pour leur création ou leur croissance. Il octroie des aides pour des projets innovants, il s'agit d'une avance à taux zéro, remboursable uniquement en cas de succès, d'un montant compris en 50 et 75 000 euros, jusqu'à 150 000 euros avec le soutien de la région.
Oséo propose aussi des crédits-bails et des prêts qui peuvent compléter ceux des banques privées afin d'assurer le développement d'une entreprise pour l'acquisition de biens mobiliers ou immobiliers. Enfin il existe des contrats de développement international pour les entreprises souhaitant s'implanter à l'étranger. Les contacts se prennent pas téléphone avec les cellules régionales d'Oséo. Puis le dossier est mis à l'étude.
Le FSI de son côté intervient en prenant une participation minoritaire dans les PME et ETI (entreprises de taille intermédiaire). Les interventions du FSI peuvent compléter celles d'Oséo. Le FSI participe au développement d'entreprises qui ont des compétences, des technologies ou des emplois considérés comme irremplaçables pour le territoire national ou européen.
Son intervention prend la forme d'obligations convertibles ou d'entrée directe dans le capital. Le FSI peut également créer un partenariat indirect (FSI France Investissement) ou renforcer les fonds propres d'une entreprise, par l'intermédiaire du FCDE (fonds de consolidation et de développement des entreprises). Le délégué régional du FSI est installé au sein de la direction régionale de la Caisse des Dépôts de la région. On peut le contacter par mail, il répond dans les trois jours. La réponse à la demande est apportée en quatre semaines.

Articles similaires

Les apports en société

par Dominique Deslandes - 5 heures

Les apports sont des biens ou des fonds que les associés mettent à la disposition de la société en vue de l'exploitation commune et en contrepartie desquels ils reçoivent des droits sociaux (parts ou actions) soumis aux aléas de la société

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 9 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 10 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Informations clés

  • Crée le: 01/06/10 02:00

Les franchises qui recrutent