Quelle franchise rapporte le plus dans l’immobilier ? 12/12

  • Créé le : 21/10/2020
  • Modifé le : 21/10/2020

Sous la forme classique de l’agence ou en version plus légère au format mandataire, l’immobilier en franchise se développe partout en France. Les marges y sont fluctuantes, en fonction de la région essentiellement, de l’état du marché et de la concurrence.

Quelle franchise rapporte le plus dans l'immobilier ?

L’immobilier en franchise compte une soixantaine de réseaux pour près de 4 000 franchisés. Le chiffre d’affaires généré par ce secteur en 2019 était de 1,7 milliard d’euros. Le CA moyen d’un agent immobilier s’établit autour des 400 000 €. Mais cette moyenne est trompeuse car en effet, dans l’immobilier, de nombreux facteurs viennent influencer le montant des commissions effectivement perçus. Quels sont ces facteurs ?
L’implantation de l’agence tout d’abord. Une agence où le marché de l’immobilier est tendu aura plus d’opportunités de vendre vite dans de bonnes conditions financières. En milieu rural, les prix moins élevés des biens font bien évidemment baisser le chiffre d’affaires moyen.
L’autre grand facteur qui influence la rentabilité est le type de biens vendus. En effet, il n’y a pas un marché mais plutôt des marchés de l’immobilier (neuf, ancien, locatif, immobilier d’entreprise). Dans chaque segment, certains réseaux ont fait le choix stratégique de se focaliser sur un sous-segment (immobilier haut de gamme, biens atypiques, etc) pour limiter les effets de la concurrence. Enfin, en immobilier, deux grands formats se partagent le marché en franchise : le format agence physique et le format mandataire.

Agences ou mandataires ?

Le format agence implique l’ouverture d’une agence physique avec des frais de locaux qui peuvent être élevés dans certains cas. L’avantage de l’agence physique est que les transactions sont menées de bout en bout par le professionnel. Le montant de la commission perçu est donc plus élevé. Ce format nécessite de détenir une carte professionnelle et donc de justifier soit d’un diplôme ad-hoc (équivalent à bac+3 en droit, sciences économiques ou école de commerce – un BTS spécialisé en matière immobilière – un Diplôme de l’Institut d’Etudes Economiques et Juridiques appliquées à la construction et à l’habitation, option vente et gestion d’immeubles). Par ailleurs pour créer une agence immobilière en franchise, le professionnel doit justifier de solides garanties financières puisqu’il perçoit des fonds de tiers.

Le format mandataire largement développé en franchise est plus léger puisqu’il est sans local. Les mandataires agissent comme des intermédiaires de terrain du réseau. L’activité est donc réalisée « par procuration »: c’est la tête de réseau qui signe les ventes et non pas eux. Pour se lancer dans ce type d’activité, le franchisé n’a pas besoin de diplôme ni de garantie financière. C’est le réseau qui endosse les responsabilités des transactions. En contrepartie, le franchisé touche des commissions moins élevées pour chaque vente.

Les réseaux à suivre dans l’immobilier

Les Villas : 1er réseau d’agences immobilières en immobilier résidentiel familial haut de gamme, le concept Les Villas a vu le jour en 2017 à Bordeaux. Son positionnement résolument ciblé permet à ce réseau d’échapper à la concurrence frontale de la plupart des agences classiques. Par ailleurs, l’approche commerciale du réseau se distingue également en misant sur les outils numériques. Pour rejoindre ce jeune réseau, un apport minimum de 20 000 € est nécessaire.

Laforêt : développé en franchise depuis 1991, le réseau Laforêt bénéficie d’une notoriété forte savamment entretenue par des campagnes de promotion nationales. Acteur majeur de l’immobilier en France, Laforêt compte plus de 700 agences en France. L’agence type fait environ 60 m², toujours en emplacement n°1 pour plus de visibilité. Pour rejoindre ce réseau leader, un apport de 50 000 € minimum est nécessaire.

Abithéa : ce réseau de franchise immobilière créé en 1998 reprend les avantages des agences immobilières traditionnelles et des réseaux de mandataires sans les inconvénients de chacun. En rejoignant le réseau Abithéa, vous avez la possibilité d’ouvrir votre agence sous forme de franchise si vous êtes détenteur de la carte professionnelle, mais également en succursale si ce n’est pas le cas. Pour rejoindre ce réseau leader, un apport de 30 000 € minimum est nécessaire.

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Roady

Acteur incontournable de la réparation automobile

Apport : 75 000€

CA moyen : 1 650 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.