Quelle franchise rapporte le plus dans le bâtiment ? 7/12

  • Créé le : 21/10/2020
  • Modifé le : 21/10/2020

Courtage en travaux, spécialiste des portes et fenêtres, storistes, chauffage et climatisation, réseaux spécialistes de la rénovation, piscine et spa, paysagisme… le secteur du bâtiment, et plus globalement de l’habitat, est porteur de concepts particulièrement divers et attractifs en franchise.

Quelle franchise rapporte le plus dans le bâtiment ?

Le marché du bâtiment et plus globalement de l’habitat inspire de nombreux concepts très divers en franchise. En 2019, le secteur comptait une soixantaine de réseaux, pour 1 660 franchisés et un chiffre d’affaires de 1,39 milliard d’euros. En moyenne, le chiffre d’affaires par franchisé s’affiche à 840 000 euros. Le taux de marge dans ce secteur tourne autour de 10 à 20 % en fonction du type d’activité développée.

Des activités franchisées très divers

Le secteur du bâtiment en franchise compte des concepts très divers qui vont de la promotion immobilière à la réparation de stores en passant par le courtage en travaux, le paysagisme, la piscine, la vente de produits et d’équipement, etc. Dans la majorité des cas, la commercialisation de produits finis (poêle à bois, fenêtres, portails, etc) se développe sur le modèle de la concession. Les contrats de franchise purs sont plus l’apanage des réseaux de services ou d’intermédiation (courtage en travaux par exemple).
Le marché du bâtiment connaît des bonnes années et des moins bonnes. Après la crise de l’immobilier de 2008, le marché retrouve depuis une poignée d’année de bonnes perspectives, notamment sur le segment de la rénovation. Cette tendance à l’embellie devrait encore se poursuivre dans les prochaines années avec la généralisation et l’augmentation des aides d’Etat dans le cadre de la transition énergétique.

Les réseaux à suivre dans le bâtiment

Avenir Rénovations : cette enseigne spécialisée dans le domaine de la rénovation tous corps d’état se développe depuis 2013 autour d’un concept original de courtage en travaux nouvelle génération. L’enseigne appuie son développement sur des points de vente de 50 m², en zone d’activité de périphérie de grandes villes. L’apport personnel minimum requis est de 5 000 €.

Attila : 1er réseau national spécialisé dans la maintenance de tous les types de toits, Attila compte aujourd’hui une centaine d’agences et prévoit de doubler ce nombre d’ici à 2025. L’enseigne se développe en zone industrielle, à proximité des grandes agglomérations. L’apport personnel minimum requis est de 40 000 € pour un investissement global de 170 000 €.

Grosfillex Fenêtre : fabriquant de menuiseries extérieures depuis 1927 (fenêtres, porte-fenêtres, portes, stores, volets, portes de garage, etc), Grosfillex Fenêtres se développe en concession depuis plus de 25 ans. Enseigne leader sur son segment, ce réseau s’appuie sur des points de vente de 80 à 400 m². L’apport personnel minimum requis est de 40 000 €, avec un CA réalisable à deux ans qui se situe autour d’1 million d’euros.

Aquilus Piscines et Spas : développée en concession depuis 1995, l’enseigne Aquilus se spécialise dans la construction de piscines, les spas, saunas et hammams, ainsi que la vente de produits associés. Enseigne innovante pour des services haut de gamme, Aquilus se développe sur des surfaces de vente de 100 à 200 m², localisées essentiellement soit sur les axes pénétrants des agglomérations, soit en zone commerciale. L’apport personnel minimum requis est de 30 000 €.

JØTUL : leader mondial sur le marché du chauffage au bois, JØTUL propose une large gamme de poêles, foyers et cheminées, en fonte ou acier. L’enseigne se développe en concession sur des surfaces commerciales de 120 à 250 m². Pour s’installer un apport personnel de 60 000 € est nécessaire. L’investissement global est de 230 000 €.

Caséo : centrale de référencement spécialiste de la menuiserie et de la cuisine, Caséo se développe autour d’un concept de showroom qui permet aux clients de découvrir et manipuler l’ensemble des produits. Les points de vente de 250 à 400 m² se situent en zones commerciales ou axes passants d’une zone de chalandise de 60 000 habitants. L’apport personnel minimum requis est de 80 000 €.

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Roady

Acteur incontournable de la réparation automobile

Apport : 75 000€

CA moyen : 1 650 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.