Les objectifs de la franchise de sushi

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Les objectifs de la franchise de sushi
  • Créé le : 04/03/2011
  • Modifé le : 19/02/2020

La franchise Eat SUSHI dont le réseau se composera de 28 restaurants en mars 2011, a réalisé un chiffre d’affaire de 20 millions d’euros en 2010, un effort conséquent puisque celui de 2009 était de 7 millions d’euros.

Eat SUSHI a planifié une levée de fonds en 2011, afin de poursuivre son développement en national et à l’international, et Franchise Expo Paris, le rendez-vous national, accueillera la franchise de sushi du 20 au 23 mars.

La franchise, moteur de croissance à l’international

Fondée en 2006, l’enseigne Eat SUSHI adopte dès 2008 le système de franchise. Le réseau de la franchise de sushi se renforce très rapidement, car à la fin de l’année 2010, 25 magasins ont ouvert leurs portes permettant ainsi de tripler ses bénéfices en une année.

• Doubler le réseau à moyen terme

La franchise Eat SUSHI envisage, dans un premier temps, de développer son réseau en Europe : avec 40 restaurants à fin 2011, dont ses premiers points
de vente en Europe avec une première implantation à Bruxelles au 1er semestre 2011. Pour l’année 2012, ce sont 50 ouvertures qui sont prévues.
Eat SUSHI s’appuie fortement sur la franchise pour implanter son entreprise dans le monde élargir son mode de recrutement.

• 2 restaurants inaugurés début 2011 et 7 ouvertures programmées 

Depuis janvier 2011, la franchise eat SUSHI a installé sa marque à Marseille et Nice, poursuit en mars son aventure en ouvrant son premier restaurant dans le Nord, à Lille.
La France mais aussi en Belgique,
dont la ville de Bruxelles accueilleront la franchise de sushi, six inaugurations sont prévues. En Europe, Eat SUSHI étudie également des projets au Luxembourg, en Italie, en Suisse
et en Espagne.

Diversité et unicité au sein de la franchise Eat Sushi

Les entrepreneurs du réseau de la franchise Eat Sushi ont des parcours très divers, mais tous ont l’envie de relever des défis dans le monde de la restauration.
La franchise de sushi veille sur ses partenaires et leurs investissements, mais exige en contrepartie des qualités inhérentes à la gestion d’un restaurant eat sushi.

Le gérant d’une franchise Eat Sushi est avant tout un manager, puisqu’il doit mener des équipes de 10 à 15 personnes.
Le relationnel est donc une ressource importante pour la francise de sushi, tant en interner pour le travail quotidien, qu’en externe pour un accueil efficace des clients ? Les profils les plus recherchés sont des commerciaux, car cette dimension est très importante pour maintenir la viabilité d’une franchise, et enfin être capable d’appliquer des process qualité exigeants.

Portraits de franchisés Eat Sushi

• A Metz, Mimon Elofer entame une nouvelle vie professionnelle

Après une longue carrière dans l’univers de la confection, au cours de laquelle il
découvre les arcanes de la franchise avec des magasins de pulls, Mimon Elofer
décide à 55 ans de se reconvertir dans la restauration et choisit eat SUSHI. Associé à
son fils, Jonathan, il a ouvert en avril 2010 le restaurant eat SUSHI de Metz, en format
Rolling Bar.

• A Lille, Thomas Malaman crée sa première entreprise tout en poursuivant la culture familiale

Jeune diplômé de l’ESC Toulouse, Thomas aime le sens du service et de l’organisation que requiert un restaurant : il a souvent aidé son père dans le restaurant familial. En association avec Fabien Rodet, un ami banquier, Thomas, Lorrain d’origine, va ouvrir la première franchise eat SUSHI dans le Nord en mars
2011, en concept Pick & Go. Ou comment poursuivre la culture familiale en devenant son propre patron.

• A Nantes, les générations s’épaulent

Précédemment franchisé d’une enseigne d’optique, Thomas Pineau, 25 ans, a choisi d’évoluer vers la franchise eat SUSHI pour intégrer un point de vente dynamique, en phase avec la tendance. Ses parents l’ont soutenu financièrement dans son projet, et son restaurant eat SUSHI a vu le jour à Nantes en avril 2010, en format eat Restaurant.

• A Limoges, Sébastien Dufour propose une alternative tendance au buf limousin

Attaché à sa ville natale et amoureux des arts de la table, Sébastien Dufour, 37 ans, il souhaitait pouvoir concilier ses deux passions, tout en « réveillant » une offre restauration qui, si elle est de qualité, reste traditionnelle. Dans son restaurant eat SUSHI Limoges, inauguré en juin 2009 sur le concept Rolling Bar, il propose désormais une alternative au célèbre boeuf limousin.

Infos pratiques :
La franchise Eat SUSHI sera présent à Franchise Expo, sur le stand S08 :
Paris Porte de Versailles, Pavillon 3
Du dimanche 20 au mercredi 23 mars 2011
Du dimanche au mardi de 9h30 à 19h00. Mercredi de 9h30 à 18h00.

Pour toute information complémentaire, visitez les réseaux de franchise de restauration rapide qui recrutent et visionnez aussi de nombreuses vidéos sur les franchises de restauration rapide

Plus de franchises
Franchise GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

Franchise JOTUL POELES CHEMINEES JOTUL POELES CHEMINEES

Cheminée et Poêle

Apport : 40 000€

Franchise LA COMPAGNIE DES FAMILLES LA COMPAGNIE DES FAMILLES

Crèche, garderie, activités pour enfants

Apport : 15 000€

Franchise NORAUTO NORAUTO

Centre auto et Station service

Apport : 100 000€

Franchise EAT SALAD EAT SALAD

Restauration rapide, fast food

Apport : 150 000€

Franchise JFG CLINIC JFG CLINIC

Institut de beauté, esthétique

Apport : 30 000€

Franchise PICKLE PICKLE

Mode et prêt à porter homme

Apport : 12 500€

Franchise ISOFRANCE FENÊTRES & ÉNERGIES ISOFRANCE FENÊTRES & ÉNERGIES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 25 000€

Plus de franchises

Actualités

Pour la franchise Le Chanvrier Français, tout a commencé par l’ouverture d’une 1ère boutique à Paris, en plein cœur du Marais en janvier 2020. Comptant actuellement 5 boutiques dans la capitale et une boutique à Bordeaux, l’enseigne souhaite poursuivre son développement. Pour ce faire, Le Chanvrier Français recrute de nouveaux franchisés via notre plateforme AC […]

Le réseau Heytens poursuit son développement en Belgique en ouvrant un nouveau point de vente dans le centre-ville d’Anvers. Le franchisé David De Vocht est à l’origine de ce nouveau projet qui a démarré le 18 février dernier. Le nouveau magasin Heytens d’Anvers a trouvé son franchisé Le jeune entrepreneur de 31 ans, David De […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Memphis

Concept original inspiré des vrais « diners » américains

Apport : 150 000€

CA moyen : 1 200 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.