La presse parle de Notre Basse Cour

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / La presse parle de Notre Basse Cour
  • Créé le : 10/07/2016
  • Modifé le : 14/02/2020

Notre Basse Cour a été crée en 1995 par ses fondateurs Pascale et Christian Cédra. Il s’agit du premier réseau de franchise du monde agricole. Il permet d’éviter à la fois les inconvénients de l’investissement en ville et la plupart des contraintes de l’agriculture.

Un réseau respectueux des animaux et de l’environnement – Vu dans Terraeco

Notre Basse Cour est un réseau d’élevage respectueux des animaux et de l’environnement.
Vincent Cloteaux était électrotechnicien avant de rencontrer Pascale et Christian Cédra.
En 1995, ces anciens cadres agricoles lancent d’abord la marque dans le Calvados pour vendre leurs œufs issus d’un élevage de poules.

Les points forts du réseau Notre Basse Cour – Vu dans Installation Campagne

Le concept original de La Basse Cour mis au point par Pascale et Christian Cédra permet au licencié d’être reconnu comme « producteur fermier » et de pénétrer le commerce de proximité et le secteur des produits du terroir, sans avoir de connaissances particulières en aviculture. Vincent Cloteaux qui voulait « travailler chez lui« , a ouvert son exploitation aux portes de rennes, il confie: « Avec ce concept on est dans une agriculture à taille humaine avec de vraies valeurs. De plus, le rapport entre le niveau des investissements et le revenu est intéressant, on ne le retrouve nulle part ailleurs dans les schémas agricoles classiques« .

L’avantage de la licence de marque Notre Basse-cour® est de permettre au porteur de projet de s’installer alors qu’il n’a pas de connaissances spécifiques sur un élevage de volailles, sur les réglementations, les lois et usages de nature fiscale, sanitaire, environnementale.

Selon M.Cloteaux, faire partie du réseau Notre Basse Cour lui permet « d’être complètement indépendant tout en bénéficiant d’un appui. C’est très important, parce que franchement en agriculture c’est très compliqué de s’installer, il y a beaucoup de démarches administratives« . L’accompagnement de sa franchise a été une aide précieuse dans le montage des dossiers et l’organisation de différentes étapes.  

Pour intégrer le réseau Notre Basse Cour, il faut disposer d’un apport de 15 000 € et d’un terrain de 1.5 hectare. Les adhérents du réseau bénéficient du savoir-faire acquis par Pascale Cédra, dès la mise en place du projet et toute la durée du projet.
Grâce à la formation de 5 jours sur un site de production, le franchisé permet acquiert ce savoir-faire technique, notamment dans l’exploitation des poulaillers, découvre et de maîtrise la conduite d’un atelier Notre Basse-cour®.
Par ailleurs, une information régulière est donnée au nouveau producteur afin de lui faire bénéficier de la veille technologique dans ce domaine et d’optimiser ses résultats. Des conseils ponctuels, des synthèses techniques, économiques et des éléments relatifs à la vie du réseau lui sont transmis.


A propos de l’accompagnement de son réseau, l’exploitant a confié: « Nous sommes en contact permanent, ça m’aide beaucoup et ça me rassure. Que se soit pour des questions très pratiques, ou pour des questions stratégiques ou commerciales qui demandent plus de réflexion, j’ai toujours une réponse rapide et adaptée dans les heures qui suivent« .

Plus de franchises
Franchise LASER & BEERS LASER & BEERS

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

Franchise UCAR UCAR

Location de voiture

Apport : 70 000€

Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 100 000€

Franchise ABITHEA ABITHEA

Agence immobilière

Apport : 30 000€

Franchise GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

Franchise RELOOKING Beauté Minceur RELOOKING Beauté Minceur

Institut de beauté, esthétique

Apport : 15 000€

Franchise AU NOM DE LA ROSE AU NOM DE LA ROSE

Fleuriste

Apport : 40 000€

Franchise LINGUISH LINGUISH

Formation et soutien scolaire

Apport : 25 000€

Plus de franchises

Actualités
Profil type d'un entrepreneur

Chaque réseau de franchise dresse le profil de franchisé qu’il désire recruter pour tisser sa toile. Cependant, malgré la variété des secteurs d’activité et la diversité des concepts, certaines caractéristiques sont recherchées par un grand nombre de franchiseurs. Alors, existerait-il un profil type de l’entrepreneur franchisé ? Le profil idéal ! En franchise, le transfert […]

L'Indicateur de la Franchise

L'Indicateur de la Franchise

Les enseignes françaises expertes de la distribution de végétaux d’intérieur, entre autre Monceau Fleurs et Au nom de la rose sont aujourd’hui ravis de pouvoir servir à nouveau leurs clients, particulièrement à l’approche des fêtes de Noël, période propice aux affaires. C’est Noël avant l’heure L’information est enfin tombée pour le plus grand plaisir des […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Roady

Acteur incontournable de la réparation automobile

Apport : 75 000€

CA moyen : 1 650 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.