Témoignage de la responsable boutique Yves Thuriès Boulogne-Billancourt

Actualités & Interviews / Interviews des réseaux / Témoignage de la responsable boutique Yves Thuriès Boulogne-Billancourt
  • Créé le : 18/10/2019
  • Modifé le : 18/10/2019

Ludivine, responsable de la boutique Yves Thuriès de Boulogne-Billancourt, a eu la chance de vivre en immersion pendant 3 jours au sein de la plantation de cacao de San Fernando, l’occasion de lever tous les mystères sur la fabrication du cacao et de côtoyer les récoltants locaux d’Yves Thuriès.

Une expérience que la responsable boutique recommande à tous ses collègues !

Ludivine est responsable de la boutique de Boulogne-Billancourt, située sur une grande avenue très commerçante avec beaucoup de passage, depuis octobre 2017. Elle est contente de constater que dès qu’une nouvelle vitrine est mise en place, les habitués viennent voir et goûter avec plaisir les créations Yves Thuriès.

En juillet dernier, Ludivine s’est rendue en Équateur, dans la plantation de cacao de San Fernando d’Yves Thuriès.

La plantation est située à 1h30 de la grande ville de Guyaquil, capitale économique de l’Équateur. Pour s’y rendre, il faut passer par les grands axes routiers à travers la plaine et longer une partie de la Cordillère des Andes. La route longe des grandes plantations de bananes, de cacaoyers, manguiers, et autres arbres exotiques tels que le tek ou la canne à sucre.

La responsable de la boutique de Boulogne-Billancourt revient sur l’accueil qui lui a été réservé à son arrivée sur place:

« Arrivés sur la plantation, nous traversons les cacaoyers et passons le grand portail de San Fernando, forgé avec ses cabosses en métal.

Les bâtiments, blancs à toit rouge, de style colonial, nous accueillent avec les portes ouvertes et le sourire de tous les employés sur place. Ils sont entourés de magnifiques palmiers et autres plantes exotiques, de vanilliers, bougainvilliers.

Passé les bâtiments administratifs et la cantine, où les cuisinières nous avaient préparé le traditionnel barbecue de bienvenue, nous marchons vers les champs de cacao et de banane. Notre déambulation nous permet de découvrir les différents stades de la culture de la fleur de cacao jusqu’à la cabosse, que l’on récolte directement sur le tronc de l’arbre ».

Dans la plantation, les ouvriers sont occupés à regrouper les cabosses matures pour directement les ouvrir avec des énormes machettes et recueillir les fèves enrobées dans leur mucilage blanc.

Vient ensuite le moment de goûter les fèves fraîchement récoltées dont la texture rappelle celle du litchi, avec un léger goût de châtaigne.

Ludivine constate également que la plantation est entourée d’un magnifique jardin d’arbres de fruits exotiques permettant de goûter les fruits de la passion, mandarines, jacquiers, avocats et même le caféier.

Durant son immersion, elle a aussi rencontré l’infirmière et la docteure qui prennent soin des ouvriers en cas de blessure ou de piqures de moustiques.

Sur la transformation du cacao, Ludivine explique:

« J’ai pu découvrir les différents stades de la culture du cacao, depuis la minuscule fleur qui grandit  sur le tronc et devient une belle cabosse. La variété de chaque cacao donnera une cabosse d’une couleur différente, en passant par le rouge orangé et les sillons jaunes, à la cabosse violette aux sillons verts.

Nous avons également visité la zone de séchage, là où sont déposées les fèves pour fermenter sous bâche puis sécher à l’air libre. On retrouve l’odeur particulière du mucilage près des fèves qui dorent au soleil. Les ouvriers retournent délicatement les fèves avec des grands râteaux en bois toutes les 2 heures.

Le service de contrôle qualité, prélève des échantillons pour analyser et vérifier la bonne fermentation des fèves avant d’être mises en sac ».

Si elle devait partager avec ses clients un évènement marquant de son expérience récoltant, ce serait très probablement la récolte des fèves dans la plantation lorsqu’elle a été invitée à prendre une cabosse en main, la grosse machette dans l’autre, et couper rapidement le haut de la cabosse afin de l’ouvrir et découvrir les fèves enrobées dans leur mucilage.

L’expérience de l’immersion au sein de la plantation de cacao ne laisse bien évidemment personne indifférent. Comme tous ceux qui l’ont fait, Ludivine se réjouit de pouvoir raconter par elle-même la récolte des cabosses et leur travail depuis les champs, le séchage jusqu’à l’envoi des fèves à la chocolaterie.

« J’ai pu rapporter des cabosses que je présente aux clients pour leur montrer la dimension et le poids qu’elles font en réalité (à la différence des cabosses séchées que nous avons en décoration en boutique). Ils sont toujours étonnés et ravis de pouvoir échanger avec moi et de voir à quel point nous sommes heureux de faire partie de la chocolaterie Yves Thuriès.

Je peux légitimement parler de l’expérience de Chocolatier Récoltant car j’ai participé à la récolte des cabosses. Nous avons de plus reçu un « certificat récoltant », attestant de notre passage dans la plantation de San Fernando », confie-t-elle.

Si elle devait décrire son voyage en 4 mots, ce serait les suivants: « Découverte, Cabosse, Fierté, Émerveillement ».

Cette expérience a tellement positivement marquée Ludivine qu’elle invite tous ses collègues à faire ce voyage initiatique au sein de la plantation de San Fernando car rien ne vaut la visite réelle des lieux.

« Tous nos sens sont mis à profit. Le Toucher, avec l’expérience des fèves qui fermentent et chauffent au soleil (jusqu’à 50°), l’Odeur, avec le mucilage, si particulier, le goût, avec la dégustation de fèves fraîches.

La gentillesse des Équatoriens n’est pas à démontrer. L’ensemble des ouvriers nous accueille avec un grand sourire, on découvre la cuisine équatorienne avec toutes ses épices et fruits exotiques plus goûteux les uns que les autres, et bien entendu les crevettes, produit national par excellence avec le cacao ! », conclut-elle.

Franchise YVES THURIES – Chocolatier récoltant

Vous êtes intéressé(e) par cette franchise ?
N'hésitez pas à faire une demande de documentation !

Demande documentation
Actualités de YVES THURIES – Chocolatier récoltant

C’est dans sa plantation de San Fernando en Équateur, dans la luxuriante région de Guayaquil, qu’Yves Thuriès a trouvé la fève rare. En effet, ce sont les cacaoyers de l’hacienda San Fernando qui produisent les précieuses cabosses et fèves qui donnent à son cacao son goût intense, floral et aromatique. Yves Thuriès permet à ses […]

La ville de Rennes vient d’accueillir un nouveau point de vente franchisé Yves Thuriès. Jennifer Guillemot sera entourée de son équipe pour dévoiler à la clientèle toute la richesse de l’offre Yves Thuriès. Jennifer Guillemot ouvre sa boutique Yves Thuriès Le réseau Yves Thuriès a inauguré une nouvelle boutique à Rennes. Elle est gérée par […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.