Intermarché rencontre les difficultés du pêcheur

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Intermarché rencontre les difficultés du pêcheur
  • Créé le : 13/02/2005
  • Modifé le : 13/02/2005

Les quotas européens s’appliquent aux chalutiers de la filière pêche du distributeur, qui envisage de vendre certaines unités.

Devenu le premier armateur de France, Intermarché est confronté aux turbulences européennes. La Commission Européenne a en effet décidé la baisse des quotas sur plusieurs espèces comme l’empereur ou le grenadier, avec l’accord du gouvernement français. Cela revient pour les mousquetaires à une chute de 15 % de ses volumes annuels au moment où sa filière pêche mettait à l’eau un nouveau chalutier. Deux autre navires sont prêts mais la commande d’un quatrième a été annulée. Par ailleurs Intermarché va probablement fermer sa plate forme de Concarneau. Les six chalutiers du groupe qui y débarquaient iront désormais à Lorient. Enfin la revente des bateaux les plus anciens est envisagée…

La pêche reste pourtant au centre du dispositif mis en place par le distributeur car le client est de plus en plus demandeur de produits frais de qualité…

Dominique Deslandes

Actualités de INTERMARCHE

Depuis le 12 octobre dernier, les points de vente des réseaux Intermarché et Netto proposent à leurs clients des cartes cadeaux. Celles-ci peuvent être créditées d’un montant aux choix allant de 10 à 150 euros maximum et sont valables un an. Au total, plus de 1 835 points de vente en France proposent ces cartes […]

L'Indicateur de la Franchise

L'Indicateur de la Franchise

Le réseau Intermarché est engagé dans le combat du « Mieux produire » pour « Mieux manger » depuis de nombreuses années. C’est dans ce but que la franchise veille à parfaire son offre MDD. D’ici 2025, plus de 6 500 produits devraient être améliorés. Intermarché veut accélérer le « Mieux Manger » Intermarché avait amorcé sa démarche […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Norauto

Le pionnier du concept de centre auto en France

Apport : 100 000€

CA moyen : 1 300 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.