Attention, Starbucks Coffee pourrait bien boire la tasse !

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Attention, Starbucks Coffee pourrait bien boire la tasse !
  • Créé le : 30/09/2008
  • Modifé le : 24/01/2020

Cinq ans après son arrivée dans l’hexagone, Starbucks Coffee essuie les plâtres de son concept trop américain qui ne répond pas aux attentes de la clientèle française !

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé de séduire les français, les investissements ont été importants pour ouvrir les 41 cafés-bars tous implantés dans la capitale parisienne (sauf 1 à Lyon). Selon les données confidentielles que le magazine Capital s’est procuré, la recette quotidienne de certains des  établissements français Starbucks Coffee descend régulièrement en dessous de 1000 euros et tombe même autour de 600 euros les jours creux ! En 2006, après 3 années dans le rouge, la filiale française du géant américain du café essuie une nouvelle perte de 4,1 millions d’euros pour un chiffre d’affaires s’élevant à 23 millions.

Le concept marketing de Starbucks Coffee n’a pas rencontré le succés escompté en France, comment l’expliquer ?
Les établissements Starbucks Coffee avaient pourtant rencontré le succès aux 4 coins du monde avec une offre de plus de 87 000 recettes de cafés. Cependant, pour les français habitués à boire un café noir, fort et nature, la proposition de 87 000 combinaisons de café relève plus du superflu que d’une véritable innovation. Caffè Moka, Caffè Latte, Cappuccino, Caramel Macchiato, Espresso Macchiato, Espresso con Panna, Vanille, Moka, Caramel… Passer sa commande devient un véritable parcours du combattant, et peu de clients ont le courage d’aller jusqu’au bout.
Peu de français  prennent du café l’après-midi, contrairement aux américains qui en consomment toute la journée. Résultat : les Starbucks Coffee sont déserts dés 14h !  Autre différence culturelle, bon nombre d’américains apprécient consommer leur café en marchant, habitude à laquelle la plupart des français sont réfractaires d’où la faiblesse de la vente à emporter en France. La concurrence des bistrots de quartier où la relation avec le client constitue un sacré frein pour Starbucks Coffee dont les établissements affichent un turn-over particulièrement élevé.

Outre Atlantique, la situation n’est guère meilleure : la chaîne de cafés Starbucks prévoit de fermer 600 points de vente (soit 5% de son réseau). Pour cause : un ralentissement de la consommation américaine, une concurrence féroce exercée notamment par les McCafé de MacDonalds  et une cannibalisation de ses propres cafés trop rapprochés les uns des autres dans certaines régions.

Vu dans Capital n°199 (avril 2008)

Voyez les réseaux de franchise de restauration rapide qui se développent en France

Plus de franchises

COPPER BRANCH

Restauration rapide, fast food

Apport : 30 000€

BASTIDE LE CONFORT MEDICAL

Santé, médical, dentaire

Apport : 70 000€

CENTURY 21 FRANCE

Agence immobilière

Apport : 50 000€

BODY MINUTE

Institut de beauté, esthétique

Apport : 30 000€

MDA électroménager

Électroménager

Apport : 50 000€

CAMILLE ALBANE

Coiffure

Apport : 40 000€

CLASS’ CROUTE

Restauration rapide, fast food

Apport : 100 000€

LES COMPTOIRS DE LA BIO

Produits bio et naturels

Apport : 100 000€

Plus de franchises

Actualités

Intermarché a acquis un total de 294 magasins Casino, qu’il transforme progressivement. Après avoir converti une première vague de 58 points de vente en octobre 2023, 64 autres unités ont vu leur enseigne changer depuis fin mai. Les magasins restants seront transformés entre juin et octobre. Intermarché poursuit la transformation des magasins Casino Après avoir […]

Elvina Amany, 27 ans, a rejoint le réseau HYDROPARTS Assistance le 2 mai dernier. Au volant de son atelier mobile, elle sillonnera les routes de trois départements : la Haute-Vienne (87), la Corrèze (19) et la Creuse (23). Avec son arrivée, l’enseigne accueille son 30ème adhérent. 3 nouveaux départements couverts par HYDROPARTS Assistance À seulement […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
ISOFRANCE Fenêtres & Énergies

2 domaines d’expertise : les menuiseries et les solutions de chauffage.

Un concept original et fort ; Un savoir-faire éprouvé ; Des conditions d'accès uniques avec rentabilité rapide

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 25 000€
  • CA moyen : 900 000€
  • Droit d'entrée : 20 000€
  • Nombre d'unités total en national : 28
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.