Témoignage d’un franchisé Maxauto à Lempdes

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Témoignage d’un franchisé Maxauto à Lempdes
  • Créé le : 04/08/2010
  • Modifé le : 13/02/2020
Plus que des mots, l’expérience vécue par les franchisés Maxauto apporte un éclairage sans équivoque…
Monsieur PONTILLE (Maxauto), franchisé à Lempdes

Ce qui vous a motivé à devenir créateur d’entreprise ?

Après vingt ans passés dans la grande distribution, en tant que chef comptable, puis responsable administratif et directeur financier, j’ai eu envie d’une nouvelle expérience. Je ne voulais pas d’une seule carrière dans ma vie, même si mon métier évoluait au fur et à mesure des années. Par ailleurs, j’étais convaincu que la maîtrise de mon avenir était davantage assuré, si je gérais moi-même mon activité.

Pourquoi avoir créé en franchise ?

J’ai travaillé pendant six ans dans des postes de direction du secteur des centres automobiles. Entreprendre en franchise m’assurait l’assistance technique du franchiseur. En effet, pour ma part, j’étais plus habitué aux comptes d’exploitation qu’aux vidanges ! Rejoindre un réseau me donnait le temps d’apprendre le métier en étant soutenu.

Choix de l’enseigne : ce qui vous a séduit chez le franchiseur ?

Adhérer à une enseigne d’envergure appartenant au Groupe NORAUTO, signifiait pour moi avoir les outils et les moyens de lutter dans un environnement très concurrentiel. De plus, Maxauto est un réseau de taille moyenne dont le maillage n’est pas encore terminé. Les possibilités de développement m’ont beaucoup attiré. Je me suis dit que plus tard, si je le souhaitais et si je réussissais ma première ouverture, je pourrais ouvrir un deuxième puis un troisième centre. Au-delà, j’ai eu un bon feeling avec le responsable du développement. Les opportunités sont souvent le fruit de belles rencontres.

Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

Je pense que mon passé dans le secteur des centres automobiles a joué en ma faveur. Cela a fait de moi un candidat recevable. Je n’avais pas l’expertise technique que certains mécaniciens historiques détiennent. Mais, je maîtrisais tout l’univers de l’entreprise, du juridique en passant par la comptabilité, le contrôle de gestion et les ressources humaines.

Comment avez-vous appliqué le savoir-faire de l’enseigne ?

Contrairement à d’autres réseaux, la formation a débuté une fois mon installation verrouillée (choix de l’emplacement, bail de location, dossier de financement…). J’ai alors suivi huit semaines de stage dans un magasin en propre du réseau et un stage dirigeant au siège de l’enseigne. Nous avons eu des apports théoriques notamment par le biais du e-learning mais la plus grande expérience s’est faite sur le terrain.

Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisé ?

J’ai été très surpris par la technicité et la complexité de la mécanique automobile. Je m’attendais à travailler dur, et c’est le cas. J’ai rencontré une enseigne à taille humaine qui me laisse des perspectives de développement importantes car il reste de nombreuses zones géographiques à pourvoir. Ma nouvelle indépendance me plait beaucoup.

Plus de franchises
Franchise MON AGENCE AUTOMOBILE.FR MON AGENCE AUTOMOBILE.FR

Achat et vente automobile

Apport : 20 000€

Franchise GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

Franchise Mathnasium Mathnasium

Formation et soutien scolaire

Franchise Mondial Tissus Mondial Tissus

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

Franchise ACUITIS ACUITIS

Optique (ou opticien)

Apport : 80 000€

Franchise YVES THURIES – Chocolatier récoltant YVES THURIES – Chocolatier récoltant

Glace, Chocolat, confiserie

Apport : 30 000€

Franchise PERENE PERENE

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 60 000€

Franchise RELOOKING Beauté Minceur RELOOKING Beauté Minceur

Institut de beauté, esthétique

Apport : 15 000€

Plus de franchises

Actualités

Parce que sans notoriété, pas de clientes, la franchise Body’ Minute accorde une grande importance à la publicité et à la communication. En 2018, le réseau de 500 instituts de beauté à travers la France avait consacré un budget de 6 000 000 euros à la publicité. Body’ Minute accorde une réelle importance à sa notoriété Afin d’entretenir et […]

En novembre dernier, le président du groupe Plus que PRO, Grégory Regouby, et le président de la CAPEB 57, Pascal Maguin, ont officialisé leur partenariat. Selon l’IFOP, 9 consommateurs sur 10 consultent les avis clients avant d’acheter. Lire des témoignages, dont l’authenticité est garantie par un process de contrôle certifié ISO, rassure les consommateurs. Cela […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Body' Minute

Leader de la Beauté sans rendez-vous

Apport : 30 000€

CA moyen : 250 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.