Comment créer une franchise en partant de zéro ? Mode d’emploi !

  • Créé le : 09/09/2020
  • Modifé le : 12/07/2024

Vous vous demandez comment vous lancer en franchise ? Il faut savoir que la création d’une franchise en partant de zéro demande de respecter des étapes successives. Check-list des 10 points de passage pour ouvrir un point de vente franchisé en France.

Vous avez envie de démarrer en franchise à la suite d’une reconversion professionnelle ou souhaitez simplement abandonner l’entrepreneuriat classique pour devenir, enfin, votre propre patron ? Vous n’en êtes pour l’instant qu’à l’idée et tout reste à faire ?

Pour créer une franchise ex nihilo, 10 étapes vont classiquement border votre chemin qui durera en moyenne entre 15 et 18 mois.

Comment créer une franchise en partant de zéro ? Mode d'emploi !

Les étapes clés pour réussir son départ avec la franchise

Étape 1 : Tester sa motivation

Pour aller jusqu’à son terme, une envie doit passer le feu des tests de motivation. À cette étape, les questions sont nombreuses :

  • Est-ce que j’ai les compétences professionnelles et le bon profil pour me lancer ?
  • Ma famille va-t-elle suivre et m’encourager ?
  • Ai-je les moyens financiers de mes ambitions ?
  • Vais-je tout faire pour convaincre les banques et le franchiseur de soutenir mon projet de création d’entreprise ?

Si à toutes ces questions les réponses sont oui, alors il est temps d’aller à l’étape 2. Si vous n’êtes pas sûr, en revanche, mieux vaut penser en premier lieu à vous former et à continuer d’économiser pour renforcer votre apport personnel.

Ami créateur d’entreprise, à cette étape, il est primordial de vous rappeler que l’ouverture d’une franchise ne sera pas une promenade de santé. Vous profiterez certes d’une image de marque à forte notoriété et de la transmission du savoir du franchiseur, mais vous devrez malgré tout vous retrousser les manches. Autrement dit, votre projet de franchise n’aura de chances d’être rentable que si vous vous y investissez pleinement.

Lire aussi : Les 10 questions clés à poser avant de devenir franchisé

Étape 2 : Quel secteur d’activité choisir ?

Le choix du secteur d’activité est déterminant pour la suite des opérations. Vous pouvez opter pour un domaine dans lequel vous avez déjà de l’expérience ou au contraire partir sur un secteur inconnu pour ses promesses de rentabilité élevées. Formation initiale, concept clé en main… sachez que la franchise est le modèle roi de la reconversion. Profitez-en pour changer de métier !

Comment trouver les franchises qui marchent ? De nombreuses informations sont trouvables sur internet ainsi qu’auprès du franchiseur qui pourra vous communiquer quelques renseignements complémentaires vous aidant à vous projeter. Par ailleurs, les franchisés seront également d’excellents porte-paroles sur l’état du réseau de franchise, son fonctionnement, son accompagnement ou encore son succès.

Laissez-nous vous faciliter un peu le travail de recherche en vous donnant quelques secteurs d’activité en franchise particulièrement prospères :

  • restauration rapide et fast-food ;
  • immobilier ;
  • services à la personne (ménage, aide à domicile, garde d’enfants…) ;
  • alimentation (supermarchés, épicerie, boulangerie…) ;
  • hôtellerie ;
  • beauté, coiffure et esthétique ;
  • équipement de la maison ;
  • sport et santé…

Lire aussi : Franchise : quels sont les secteurs les plus porteurs ?

Étape 3 : L’étude de marché, dans le vif du sujet !

L’objectif d’une étude de marché est de s’assurer que votre projet est réalisable et rentable dans votre secteur géographique. Le secteur d’activité est alors passé au crible. Sont analysés :

  • le potentiel de rentabilité ;
  • l’état du marché local ;
  • la concurrence existante et potentielle ;
  • la réglementation en vigueur ;
  • l’offre et la demande ;
  • les clients potentiels et leurs habitudes de consommation ;

Grâce à ces données clés, vous devriez être en mesure de valider ou non le potentiel de développement à long terme de votre franchise dans la zone géographique scrutée.

Lire aussi : L’intérêt d’une étude de marché en franchise

Étape 4 : Le choix du franchiseur

Vous avez décidé de devenir le prochain roi du burger mais votre cœur balance entre KFC, Burger King ou McDonald’s ? Tenir une pizzeria vous tente au plus haut point mais comment faire votre choix entre Pizza Hut, Speed Rabbit ou même Domino’s ? Sur un même secteur d’activité, il n’est pas rare de trouver plusieurs concepts assez similaires. Chacun doit être épluché pour peser le pour et le contre. Une rencontre formelle avec les franchiseurs devrait confirmer votre choix.

Lorsque vous comparerez toutes les franchises présélectionnées, analysez scrupuleusement les critères suivants :

  • forme de franchise : licence de marque, affiliation… ;
  • apport personnel ;
  • droits d’entrée ;
  • investissement global ;
  • chiffre d’affaires potentiel ;
  • montant des redevances/royalties (frais de publicité, frais de fonctionnement…) ;
  • assistance fournie par le réseau de franchise : formation initiale, immersion terrain, assistance technique, aide au financement, recherche du local… ;
  • durée d’engagement du contrat de franchise ;
  • conditions de cession et de renouvellement ;
  • zone géographique exclusive ;

Enfin, souvenez-vous que pour avoir une relation franchiseur-franchisé au beau fixe, la séduction doit être mutuelle. Le franchiseur s’est chargé de créer un réseau qu’il compte bien continuer à développer grâce à votre soutien. Il doit donc vous faire confiance et vous confier votre propre enseigne, intuitu personae.

Quant à vous, il faudra que vous vous sentiez en confiance avec votre franchiseur, avec lequel vous collaborerez en continu.

Lire aussi : Choisir une franchise : quelles sont les erreurs à éviter ?

Étape 5 : Réaliser et valider le prévisionnel

Le prévisionnel reprend tous les éléments de l’étude de marché (étape 3) et les éléments chiffrés fournis par le franchiseur dans le cadre du Document d’information précontractuelle (DIP), remis au moins 20 jours avant la signature du contrat de franchise. Ce document financier vise à estimer les résultats futurs de votre entreprise en franchise. Le plus souvent 3 hypothèses sont émises :

  • l’hypothèse haute = aux estimations du franchiseur (scénario optimiste en matière de rentabilité) ;
  • l’hypothèse médiane = l’hypothèse haute – 20 % (scénario plus réaliste que l’hypothèse haute) ;
  • l’hypothèse basse* = l’hypothèse haute – 50 % (scénario pessimistes, incluant les aléas et bouleversements économiques éventuels).

*La dernière hypothèse doit au minimum couvrir les charges et frais engagés.

Lire aussi : Nécessaires pour créer une franchise : le plan de financement et le compte de résultat prévisionnel

Étape 6 : Boucler le plan de financement

Sur la base des chiffres du prévisionnel, vous devez connaître la somme dont vous avez besoin pour couvrir vos investissements et le fonctionnement des premiers mois d’activité, au sein d’un système de franchise. Avec ces chiffres, il vous faut désormais rassembler les financements :

  • apport personnel : au minimum 30 % du montant total ;
  • prêt d’honneur : prêt à taux zéro en renfort de vos fonds propres ;
  • subventions : aides publiques à la création d’entreprise ;
  • prêt bancaire : emprunt souscrit à la banque pour créer votre entreprise en franchise ;
  • crowfunding : financement participatif ;
  • etc.

Lire aussi : Financement et franchise : Ce qu’il faut savoir !

Étape 7 : La recherche du local

Ouvrir un point de vente nécessite le plus souvent de trouver un local bien situé. Pour vous donner toutes les chances de réussite, le local doit être bien visible, au cœur des flux principaux du secteur. Centre commercial, centre-ville, zone périphérique ou rurale… tout dépend du concept. Attention : la recherche peut être longue et fastidieuse !

Certains réseaux de franchise proposent d’ailleurs un accompagnement lors de cette recherche et même dans le cas où vous devriez réaliser des travaux d’aménagement avant ouverture : un soutien très appréciable à côté duquel il serait fort dommage de passer !

Lire aussi : Ouvrir une franchise : centre ville ou centre commercial ?

Étape 8 : Le choix du statut juridique

Entreprise individuelle ou société, tout dépend de votre activité et de l’investissement consenti :

  • entreprise individuelle : plus simple et moins onéreuse à créer, elle fait de vous le seul maître à bord. Pour autant, vos dettes professionnelles reposent sur votre patrimoine personnel ;
  • EIRL : déclinaison de l’entreprise individuelle permettant toutefois de dédier un patrimoine spécifique à son activité professionnelle ;
  • société (SAS, SARL, SA…) : protection accrue du patrimoine, la société est une personne morale différente du dirigeant.

Certains statuts sont plus protecteurs que d’autres pour votre patrimoine personnel, cette étape n’est donc pas à négliger. Votre régime fiscal et le montant de vos impôts fluctueront également selon votre décision… aussi pouvez-vous être guidé par un expert-comptable ou un avocat afin de vous assurer de faire le meilleur choix.

Lire aussi : Quel statut juridique prendre pour ouvrir une franchise ?

Étape 9 : La signature du contrat de franchise

Vous touchez bientôt au but ! Désormais, il est temps de passer dans le concret en signant votre contrat de franchise. Ce document formalise votre engagement et stipule quelles sont vos obligations ainsi que celles du franchiseur. Tout contrat vous engage, lisez scrupuleusement ses clauses avant de consentir à le signer et en cas de doute, faites-vous une nouvelle fois accompagner par un professionnel du droit.

Vient ensuite la formation initiale pour apprendre toutes les subtilités du concept choisi et les processus opérationnels de la marque dont vous faites désormais partie. Profitez des conseils avisés du franchiseur et mettez à profit ce temps d’immersion pour vous familiariser avec votre nouvelle activité ! Par la suite, le franchiseur vous dispensera une assistance continue afin de continuer à vous guider en cas de besoin.

Lire aussi : Le contrat de franchise : Définition, clauses et obligations !

Étape 10 : L’ouverture du point de vente

Ça y est, vous y êtes ! L’heure de l’ouverture du point de vente est venue. Tout doit être prêt pour accueillir vos premiers clients ! Lors de cette journée cruciale, votre franchiseur sera là pour vous aider. Le plus souvent, un animateur ou d’autres franchisés sont présents en renfort pour vous prodiguer de précieux conseils. Des actions de communication sont également organisées par l’enseigne afin de faire parler de vous et de vous faire profiter d’un tremplin très appréciable.

Bravo ! Vous avez accompli haut la main les 10 étapes clés pour vous lancer en franchise. Désormais, c’est à vous de jouer pour faire prospérer votre nouveau business et atteindre la rentabilité tant espérée.

Fermer le menu
×
Notre recommandation
ISOFRANCE Fenêtres & Énergies

2 domaines d’expertise : les menuiseries et les solutions de chauffage.

Un concept original et fort ; Un savoir-faire éprouvé ; Des conditions d'accès uniques avec rentabilité rapide

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 25 000€
  • CA moyen : 900 000€
  • Droit d'entrée : 20 000€
  • Nombre d'unités total en national : 28
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.