Vous êtes français et vous souhaitez ouvrir une franchise à l’étranger 5/7

  • Créé le : 07/12/2020
  • Modifé le : 07/12/2020

Vous rêvez de changer de vie et pour cela, vous souhaitez vous lancer dans une activité en franchise à l’étranger ? Plusieurs solutions peuvent se présenter à vous en fonction de votre profil et du type de concept que vous allez choisir.

Vous êtes français et vous souhaitez ouvrir une franchise à l'étranger

Si vous souhaitez ouvrir un point de vente en franchise à l’étranger, deux cas de figures peuvent se présenter. En premier, vous pouvez choisir de développer une activité avec un franchiseur local. En second, vous pouvez opter pour développer une activité avec un franchiseur français. Dans ce deuxième cas, soit le franchiseur est déjà implanté sur place, soit il ne l’est pas.

Ouvrir à l’étranger avec un franchiseur local

Après un passage dans un pays étranger vous souhaitez ouvrir une franchise dans ce pays en signant un contrat de franchise avec un franchiseur local ? Pour cela, le plus simple est de se rapprocher du franchiseur en question et de vérifier que vous entrez dans ses critères de sélection. Attention, dans certains pays, la création d’une entreprise doit obligatoirement s’accompagner de formalités particulières comme l’obtention d’un visa. Certains pays parmi lesquels la Chine par exemple, obligent également de s’associer avec l’un de ses ressortissants. Les investissements à 100 % étrangers ne sont pas toujours acceptés.

L’intérêt de créer une franchise à l’étranger avec un franchiseur local est qu’a priori, son concept est parfaitement adapté à la demande locale. De plus, l’enseigne est connue par ses clients ce qui facilite le démarrage. L’accompagnement sur place du franchiseur va aussi faciliter les démarches pour trouver un local, aider aux financements, recruter du personnel, mettre en place les actions de communication nécessaires au lancement, etc.

Bien évidemment, comme c’est le cas en France, il est indispensable de multiplier les informations en amont sur le franchiseur pour s’assurer de son sérieux. Des visites dans différents points de vente de l’enseigne sont recommandées pour prendre le pouls des demandes clients.

Pour plus de sécurité, il est également important de pouvoir s’appuyer sur des professionnels de type avocats d’affaires ou experts comptables en amont. Cela est d’autant plus vrai si vous ne maîtrisez pas parfaitement la langue de votre pays d’adoption. Ces professionnels seront d’une aide précieuse pour mener à bien l’étude de marché et la négociation des termes du contrat de franchise.

Ouvrir à l’étranger avec un franchiseur français

Si vous souhaitez ouvrir une franchise à l’étranger avec le soutien d’un franchiseur français, deux solutions s’offrent à vous : la franchise directe quand le franchiseur est déjà implanté sur place, ou la master franchise quand le franchiseur n’est pas encore implanté sur place.

La franchise directe

Quand un franchiseur français a déjà implanté des franchisés dans le pays où vous souhaitez vous installer, les démarches sont simplifiées. En prenant directement contact avec le franchiseur, vous pourrez définir avec lui les opportunités à saisir dans votre futur pays d’adoption.
En cas de franchise directe, c’est le franchiseur qui a fait tout le travail d’adaptation du concept sur place en amont. La négociation peut se faire en français, selon des modalités adaptées à la situation.

La master franchise

Quand un franchiseur français souhaite s’implanter dans un nouveau pays, il peut choisir la solution de la master franchise.
Cette formule consiste pour le franchiseur à déléguer à une entreprise étrangère (le master-franchisé), le soin de déployer son réseau sur l’ensemble d’un territoire donné. Dans cette solution, le master-franchisé devient donc un sous franchiseur. C’est lui qui adapte le concept aux particularités locales. Il doit créer une unité pilote qui sert aussi de siège social de l’entreprise localement. Il recrute les franchisés sur place, les forment et les assistent pendant toute la durée de leurs contrats.
Le plus souvent, ce master franchisé est originaire du pays convoité, mais selon les cas, des expatriés français peuvent aussi être susceptibles d’intéresser un franchiseur français à la recherche d’un master franchisé fiable.

Attention : pour le master-franchisé, les risques sont importants. Il assume en effet tous les frais pour le déploiement du concept sur sa zone d’exclusivité. A cela s’ajoutent les frais pour obtenir le droit d’utiliser la marque et le savoir-faire (droit d’entrée, redevances périodiques). Le master-franchisé doit donc avoir suffisamment de fonds propres d’avance pour se lancer dans l’aventure. Dans tous les cas, le prix d’une licence de Master Franchise est bien plus élevé que celle demandée dans le cadre d’un contrat de franchise simple.

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Franchise Piècesetpneu.com
PiècesEtPneus.com

Concept Web to Shop de vente de pièces automobiles

Apport : 10 000€

Droit d'entrée : 10 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.