Les principales options pour ouvrir une franchise à l’étranger 2/7

  • Créé le : 04/12/2020
  • Modifé le : 07/12/2020

Pour les franchiseurs ou les candidats à la franchise, 4 grandes options sont utilisées couramment pour ouvrir une franchise à l’étranger : le succursalisme, la joint-venture, la master franchise et le franchisage en direct. Revue de détails.

Les principales options pour ouvrir une franchise à l'étranger

Le succursalisme

Le succursalisme consiste pour un franchiseur à créer à l’étranger une structure en propre qui sera une sorte de bateau amiral de l’enseigne dans un pays ou une région du globe (Asie, Moyen Orient, Amérique du Nord, Amérique du Sud, etc). Cette structure peut être installée pour asseoir la notoriété de l’enseigne, mais elle peut aussi être le premier point d’ancrage pour un développement futur en franchise dans le pays.
Le succursalisme est une option assez peu développée par les réseaux français car il coûte cher. En effet, dans cette option, tous les investissements et les risques sont supportés par le franchiseur. Cela inclut les investissements à consentir sur place pour la création physique de l’unité en propre, mais aussi tous les frais engagés en amont pour prospecter les pays les plus pertinents, l’adaptation du concept le cas échéant, la médiatisation sur place, et la gestion au quotidien de la structure ouverte !

La joint-venture

L’option de la joint-venture consiste pour un franchiseur à créer un partenariat gagnant-gagnant avec une entreprise déjà implantée sur place. L’idée est avant tout de porter un projet en commun. L’accord de joint-venture vise ainsi à créer une co-entreprise qui va partager les risques et les bénéfices. Le partenaire sur place met à disposition ses points de vente, son personnel, sa logistique mais aussi bien sûr sa connaissance fine du marché. Le franchiseur français quant à lui apporte la licence de marque, son savoir-faire et son assistance. Le deal est gagnant-gagnant car en effet, les deux entreprises associées dans ce projet trouvent dans la formule l’opportunité de développer leurs affaires respectives. En termes d’investissements, ils sont partagés par les deux partenaires. La visibilité qu’apporte une enseigne complémentaire bien implantée sur place est porteuse pour le réseau français. Le concept bien qu’adapté pour le pays et les points de vente du partenaire, reste toutefois sous contrôle du franchiseur français.

La master franchise

Solution reine de l’internationalisation en franchise, la master franchise consiste à accorder à un partenaire local (le master franchisé), l’exclusivité d’exploiter et de développer son concept et son savoir-faire. Dans cette formule, le master franchisé est de fait franchiseur par délégation de l’enseigne dans son pays. C’est sur ses épaules que va reposer le déploiement d’unités franchisées sur place. En échange de l’exclusivité d’exploitation territoriale, le master franchisé verse à la maison mère, un droit d’entrée et des royalties pendant toute la durée de son contrat. Pour que le concept corresponde aux particularités locales, il peut être adapté par le master franchisé en accord avec le réseau père. L’avantage de cette formule est pour la maison mère de disposer localement d’un relais motivé. En terme d’investissements aussi, la formule est intéressante puisque c’est le master franchisé qui prend en charge les études de marché sur place, la création d’une unité pilote, le recrutement des futurs franchisés, etc. Le master franchisé devra aussi endosser les responsabilités du contrôle des franchisés dans l’utilisation du concept.

La franchise directe

Souvent utilisée dans le déploiement d’un réseau de proximité dans les pays limitrophes au pays d’origine, la franchise directe consiste pour le franchiseur à recruter des franchisés directement sur place. Le plus souvent, le franchisage direct se limite à quelques implantations stratégiques. Le travail d’adaptation du concept est alors entièrement sous la responsabilité du réseau. Très proche dans l’idée du succursalisme, la franchise directe s’en détache toutefois puisqu’elle délègue sur place à des franchisés le soin d’investir dans leurs points de vente. Contrairement à la master franchise, les franchisés directs sont sous contrat directement avec la maison mère.

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Plus que PRO

Rejoignez le 1er (et le seul) réseau expert en avis clients

Apport : 0€

CA moyen : 120 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.