Vu au salon : Balladins croit en sa bonne étoile

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Vu au salon : Balladins croit en sa bonne étoile
  • Créé le : 03/07/2004
  • Modifé le : 03/07/2004

Après une période difficile propre à l’ensemble de l’Hôtellerie ou presque, l’enseigne hôtelière Balladins a redynamisé sa politique de développement.

Près d’une soixantaine de partenaires ont rallié l’enseigne d’hôtellerie en moins de deux ans (ce qui porte le nombre d’établissements à une centaine) et celle-ci compte poursuivre sur cette lancée.

Elle procède essentiellement par ralliement d’indépendants qui disposent déjà d’un établissement. Le candidat doit abriter au moins 30 à 40 chambres, sur un positionnement économique, 1 étoile ou deux étoiles. Le contrat est de sept ans.
Néanmoins, il n’est pas impossible que Balladins se remette à recruter des nouveaux venus dans le métier pour lesquels il pourrait faire construire de nouveaux hôtels. Sinon pourquoi être venu au salon dela franchise cette année ?

Séverine Grumiaux

Actualités de BALLADINS HOTELS

Depuis sa création à l’initiative du groupe Azoulay, en 1985, Balladins est passé par plusieurs phases de développement puis de récessions. Mais lorsque la marque est rachetée en juin 2018, par ses anciens salariés, David Morel et Fabrice Beyer, Balladins prend un tout autre tournant dans son développement. Petit retour sur les débuts de Balladins […]

Créé il y a plus de trente ans, Balladins a été racheté en juin 2018 par deux de ses salariés, David Morel et Fabrice Beyer. Depuis son rachat, les deux associés opèrent un véritable travail de fond en vue de repositionner la marque, accroître sa notoriété et améliorer son attractivité auprès des hôteliers. Ce gros […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.