Portraits de franchisés Dietplus !

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Portraits de franchisés Dietplus !
  • Créé le : 30/04/2014
  • Modifé le : 02/12/2020

Nouvellement arrivée dans le réseau dietplus, Modjeh Daurelle et Isabelle Laborie ont respectivement ouvert des franchises à Aix-en-Provence et à La Réunion. Pour toutes les deux, cette nouvelle expérience est véritablement un tournant professionnel.

Modjeh Daurelle, franchisée dietplus à Aix-en-Provence

Ingénieure de formation, Modjeh Daurelle a travaillé trente ans en tant que chef informatique. Trouvant que le secteur de l’industrie devenait de plus en plus inhumain, elle a souhaité se réorienter et prendre un nouveau départ. « J’avais besoin de créer quelque chose. L’indépendance faisait partie de mes plans depuis 15 ans, mais je ne savais pas quel concept choisir », explique-t-elle.  Finalement, elle s’est intéressée à la franchise car ce système lui semblait rassurant. En étudiant les différentes franchises, elle a opté pour dietplus dont elle a rapidement apprécié la méthode et le concept. Rassurée par le dynamisme du réseau et, précise-t-elle, « une formation très bien faite », elle a trouvé dans la franchise dietplus, une entreprise composée de personnes qui lui ont donné envie de franchir le pas. Aujourd’hui, elle souhaite embaucher une autre personne qui puisse la soutenir pour le développement de sa clientèle. Son autre ambition : devenir multi-franchisée.

Isabelle Laborie, franchisée dietplus à La Réunion

De son côté, Isabelle Laborie a été pharmacienne durant treize ans, après avoir obtenu son doctorat. Par la suite, elle a été responsable commerciale d’un laboratoire pharmaceutique sur une large zone géographique. Ce qui l’a motivée dans l’aventure de la franchise : le besoin de retrouver une activité plus aisée à gérer, lui laissant plus de libertés dans l’organisation tout en améliorant sa qualité de vie. Plus précisément, le marché de la minceur l’intéressait en raison de ses possibilités et de son caractère paramédical. Quant au système de la franchise, il lui semblait pertinent par son concept mais également l’accompagnement qu’il permet, la possibilité de travailler seule et des facilités dans la gestion de l’approvisionnement. Elle précise : « dietplus m’a rassurée. Toute la formation était intéressante, aussi bien concernant l’aspect commercial que relationnel, notamment avec l’apprentissage de la prospection, de la recherche de la clientèle et la fidélisation. » Ses projets pour l’avenir ? Ouvrir au minimum trois centres sur son département, sachant qu’en Outre-Mer, une personne sur deux est en surpoids et ce dès l’enfance. Elle explique : « Ce problème de santé publique doit être combattu tout en s’adaptant à la culture et au mode de vie locaux. C’est donc un véritable challenge pour moi ! »

Si cette franchise vous intéresse, pensez à demander notre documentation sur la franchise dietplus.

Actualités de DIETPLUS

Le spécialiste de l’amincissement et du rééquilibrage alimentaire dietplus met à la disposition de ses futurs franchisés un accompagnement de A à Z via son pôle développement. En effet, les candidats sont assistés, conseillés, encadrés avant et durant l’ouverture mais également après le lancement de leurs activités. Une formation complète et personnalisée leur donne toutes […]

Avec 17 % des adultes de 18 à 79 ans en obésité et 34 % en surpoids, 60 % de la population démarrant un programme de perte de poids dans l’année, plus de 3.6 milliards d’euros récoltés chaque année et un marché des compléments alimentaires affichant une croissance annuelle de 5,3 %, le marché de […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Midas

Entretien et réparation automobile

Apport : 60 000€

CA moyen : 650 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.