Loi Hoguet – la franchise immobilière révèle des résultats de sa dernière enquête CSA

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Loi Hoguet – la franchise immobilière révèle des résultats de sa dernière enquête CSA
  • Créé le : 03/06/2013
  • Modifé le : 19/02/2020

Paris, le 3 juin 2013 – Alors que le gouvernement travaille à la réforme de la loi Hoguet qui régit les professions immobilières, la franchise Guy Hoquet l’Immobilier, réseau d’agences immobilières, révèle les résultats d’une enquête réalisée avec l’institut CSA* sur la perception du métier et les attentes des Français en matière de conseil immobilier. Dans un contexte marqué par le rôle grandissant d’Internet et l’entrée de nouveaux acteurs, les agents immobiliers restent des interlocuteurs référents pour les Français dans l’accompagnement de leurs projets. Pour le réseau Guy Hoquet l’Immobilier, l’évolution des modes de consommation rend la mutation du métier d’agent plus que jamais nécessaire pour répondre aux besoins immobiliers des Français.

« Guy Hoquet l’Immobilier fait partie, au sein de l’Upsi (Union des professionnels des services immobiliers), des acteurs de la profession qui militent pour une refonte de la loi Hoguet, gage d’une montée en compétence des conseillers immobiliers et d’une reconnaissance du savoir-faire des agents immobiliers. Ces évolutions sont nécessaires afin d’apporter encore plus de service au consommateur. Dans un marché qui traite non pas de produits, mais de véritables projets de vie, puisque le logement représente le premier poste de dépenses des ménages, les professionnels du secteur se doivent d’apporter davantage d’engagement et de garanties pour sécuriser leurs clients. Et ce, notamment à l’heure de la dématérialisation des échanges » explique Frédéric Monssu, Directeur Général de Guy Hoquet l’Immobilier.

Les agences, choisies d’abord pour leur connaissance du marché local

D’après le sondage CSA/Guy Hoquet, les Français sont demandeurs des compétences et de la connaissance des agents immobiliers, et ce malgré l’augmentation du marché « online ». En effet, la connaissance du marché local est l’argument numéro un dans le choix de recourir aux services d’une agence immobilière (soit pour 33%). Viennent ensuite d’autres motivations comme les honoraires réduits, (32%) et la sécurisation de l’achat (30%).

Source d’information immobilière : la vitrine d’agence, devant le site internet

Même si le web devient de plus en plus présent dans les modes de consommation, et notamment pour les acquéreurs, l’étude montre que la vitrine des agences immobilières reste la première source d’information immobilière pour les vendeurs de biens, citée par près d’un Français sur deux (46%). Un chiffre en nette augmentation comparé aux années précédentes (43% en 2012 et 30% en 2011). Elle devance les journaux de petites annonces (41%), les sites internet d’agences (37%) et les sites d’annonces entre particuliers (36%).

L’agence immobilière, intermédiaire préféré dans la mise en vente d’un bien

L’agent immobilier est un interlocuteur référent des Français, qui restent attachés au contact direct et humain pour leurs opérations immobilières.
Ainsi, la plus grande part des personnes interrogées, (soit 41%) privilégie une agence immobilière dans le cadre de la vente d’un bien, et 38% dans le cas d’un achat. 22% d’entre eux déclarent préférer s’adresser à un réseau national.

Les Français restent attachés au point de vente physique, notamment pour l’achat immobilier

Dans une société de plus en plus dématérialisée, les sondés ont été interrogés sur leur préférence entre point de vente physique et web pour conclure différents achats. Le point de vente l’emporte : plus de 4 sur 10 (42%) déclarent préférer conclure l’opération immobilière dans un point de vente physique plutôt que dématérialisé. L’immobilier est ainsi le 3ème secteur cité pour lequel les Français privilégient un achat « non virtuel » de leurs produits, après l’automobile (46%) et l’alimentaire (45%) et devant les vêtements (30%), l’ameublement (20%) et les assurances (14%).

« L’opportunité de notre profession se situe dans la qualité, la diversification des services et dans sa capacité à répondre aux nouveaux modes de consommation. A contre-courant de la tendance actuelle à la dématérialisation, nous croyons en l’avenir du point-de-vente physique s’il se combine à un service multi-canal – web, physique, téléphonique – et multi-métier : la vente, l’achat de neuf ou d’ancien, la location, mais aussi la gestion, ou encore le viager », explique Frédéric Monssu.

Convaincu que le métier doit apporter plus de garanties aux clients, le réseau d’agences immobilières réaffirme ainsi ses attentes pour un meilleur encadrement de la profession : « La réforme de la loi Hoguet doit mettre l’accent, d’une part sur la professionnalisation des acteurs de l’immobilier, avec l’obligation de la détention de cartes professionnelles à délivrer par type de métier, du commercial au Directeur d’agence en passant par le gestionnaire de biens. Il faut, d’autre part, arbitrer sur les modes de sanction des « mauvais élèves ». La création d’une instance de régulation est pour cela nécessaire », conclut-il.

*Méthodologie : sondage exclusif Guy Hoquet l’Immobilier/CSA réalisé par Internet du 19 au 21 mars 2013 auprès d’un échantillon national représentatif de 1 220 personnes âgées de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.

Plus de franchises
Franchise LA REUNION DES ENTREPRENEURS LA REUNION DES ENTREPRENEURS

Conseil, formation, coaching

Apport : 10 000€

Franchise Avenir Rénovations Avenir Rénovations

Entretien et rénovation

Apport : 5 000€

Franchise ROADY ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Franchise DIETPLUS DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 5 000€

Franchise ADHAP ADHAP

Service à la personne âgée ou dépendante

Apport : 50 000€

Franchise JOTUL JOTUL

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 60 000€

Franchise MIDAS MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 100 000€

Plus de franchises

Actualités

La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 a affecté plusieurs secteurs dont celui de l’immobilier ancien. Alors que nous abordons le dernier trimestre 2020, et malgré une phase d’incertitude sanitaire et économique sans équivalent, les Français ont toujours envie d’acheter de l’immobilier. La franchise Laforêt, N° 1 de la confiance depuis 10 ans, […]

L'Indicateur de la Franchise

L'Indicateur de la Franchise

Créateur d’ongles depuis bientôt 30 ans, L’Onglerie, concept regroupant plus de 110 centres répartis sur toute la France, annonce l’intégration de son nouveau mode de livraison : le Click & Collect. Plus facile va la vie ! Désormais, toute personne ayant passé une commande pourra se rendre dans un des centres du réseau L’Onglerie de son […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Green Is Better

Rejoignez le n°1 de la restauration rapide green et bio

Apport : 70 000€

Droit d'entrée : 30 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.