Le réseau de terminaux de cuisson à la conquête de nouvelles parts de marché

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Le réseau de terminaux de cuisson à la conquête de nouvelles parts de marché
  • Créé le : 13/06/2013
  • Modifé le : 11/02/2020

Après avoir implanté 180 centres-villes, la franchise La Mie Câline s’offre un nouveau levier  de croissance : la périphérie d’agglomération. Les villes de Saint-Quentin (Aisne), Flers (Orne), Ancenis (Loire-Atlantique) ont déjà  adopté la formule.

Des objectifs de développement revus à la hausse dans le réseau de terminaux de cuisson

Déterminée à prendre de nouvelles parts de marché, La Mie Câline lance un concept de périphérie d’agglomération. Avec plus de 200 terminaux de cuisson en France principalement  implantés en centre-ville, la nouvelle stratégie vise à densifier son maillage.

« Les consommateurs veulent se simplifier la vie. Les créateurs d’entreprise sont de plus en plus  nombreux à se projeter sur un format de magasin intermédiaire, entre commerce de centre-ville  et solo-drive » explique Frank-Eric Poulain, Directeur du développement.

Tendance sociétale, avec son nouveau concept de périphérie La Mie Câline tient ses  objectifs : faciliter le quotidien des consommateurs, contribuer à l’épanouissement professionnel de ses franchisés.
Après Saint-Quentin l’été dernier, La Mie Câline  double son offre gourmande à Flers (Orne). Pour boucler la ville – en complément de l’historique boutique de centre-ville – Franck Lelièvre (franchisé depuis 1997) a ouvert en périphérie dans une  ancienne station service.

Un magasin de 170 m2 à proximité immédiate de la zone commerciale de Flers, un parking attenant : le nouveau La Mie  Câline déroule dans son intégralité son concept « Atelier pains et restauration ». 1,50 € un café- croissant, 4 € un menu « Bon Plan », 4,90 € un sandwich « Autenthiq » : du petit-déjeuner à
l’heure du dîner, tous les produits peuvent être emportés ou dégustés sur place.

A l’automne prochain, la formule « périphérie » sera dupliquée à Ancenis.
La Mie Câline revoit ses objectifs d’expansion à la hausse. Outre la conquête de nouveaux  territoires, selon la taille et le potentiel de chaque ville, les magasins existants pourraient
être suppléés par 1 à 3 point de vente de périphérie.
« Nous pistons les bons emplacements pour les proposer aux franchisés désireux d’ouvrir un
second point de vente, et aux créateurs qui veulent se positionner sur ce format » précise Frank Eric Poulain.
Braquet stratégique, La Mie Câline cible des emplacements à fort trafic, en accessibilité directe de villes de 10.000 habitants et plus.

Le modèle économique du format « périphérie » se traduit par :

• – 500 clients/jour, un taux de récupération de 2 à 5% (selon la qualité de l’emplacement et le flux de véhicules),
• une double activité : VAE* et restauration assise, un panier moyen supérieur au centre-ville (jusqu’à 5 € selon le mix produit),
•- un projet économiquement plus accessible (droit au bail minoré),
•- un magasin plus spacieux, plus facile à travailler (de plain pied),
•- une masse salariale identique, un seuil de rentabilité inférieur,
•- 620.000 € de C.A. en année 1 (C.A. constaté à Saint-Quentin), 700.000 € en année 2 (prévisionnel Saint-Quentin) soit le chiffre d’affaires moyen réalisé par un La Mie Câline de centre-ville.

Pour plus d’informations sur les réseaux de franchise de restauration rapide, découvrez les enseignes qui recrutent dans ce secteur.

 

Actualités de LA MIE CALINE

Avec 240 magasins dont 95% en franchise, La Mie Câline continue de séduire chaque année des centaines de profils de franchisés différents désireux de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat. En effet, depuis l’ouverture de son premier magasin en 1985 en Vendée, La Mie Câline ne cesse de se développer partout en France. Son succès […]

Marque française de terminaux de cuisson depuis 1985, La Mie Câline poursuit son développement en région avec la reprise, le 1er juin 2020 de l’unité de Saint-Etienne. Aux manettes, un couple originaire de Douai. De nouveaux gérants séduits par la ville Originaires de Douai, Kevin Bourdon et Sandy Calliez, initialement commandant de croisière et infirmière, […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
My Little Warung

Restauration rapide d'inspiration sud-est asiatique

Apport : 80 000€

CA moyen : 600 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.