Le concept restaurant & bar à vin de Jarry en Guadeloupe se duplique dans les Antilles/Guyane…

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Le concept restaurant & bar à vin de Jarry en Guadeloupe se duplique dans les Antilles/Guyane…
  • Créé le : 09/01/2009
  • Modifé le : 09/01/2009

En cinq ans, Joëlle Olive a réussi le pari de créer un restaurant parmi les nombreux établissements présents dans la zone d’activité de Jarry et de le transformer en un lieu incontournable et réputé pour son ambiance chaleureuse, la qualité de sa cuisine et son large choix de vins au verre. Cette chef d’entreprise de 36 ans n’a pas décidé de s’arrêter là. Elle vient de mettre sur pied un réseau de franchise destiné à faciliter l’implantation de nouveaux restaurants Ô Dit Vin en Guadeloupe, Martinique et Guyane. 

Point de vue du franchiseur ou de la tête de réseau :

« Poussée par les encouragements quotidiens des clients et les résultats de mon restaurant à Jarry, je prends aujourd’hui le pari que mon aventure peut se dupliquer sur plusieurs communes de Guadeloupe, en Martinique et en Guyane, nous explique Joëlle ».

Assisté dès le début de ses démarches pendant la phase de création, l’accompagnement du franchisé se poursuit à l’ouverture du restaurant avec des intérêts de réussite étroitement liés à la maison mère.

« L’atout majeur de la franchise Ô Dit Vin réside dans le fait que les franchisés pourront s’appuyer directement sur mon expérience, bénéficier de mon soutien tous les jours de l’année contrairement à l’ensemble des franchises qui ont leur siège à Paris ou aux Etats-Unis ».

Joëlle conserve l’administration du site internet et la gestion des commandes de vin en ligne. De son expérience quotidienne dans la restauration Joëlle Olive a retiré la conviction qu’il ne fallait jamais tricher. Ô Dit Vin, l’authenticité ne s’arrête pas à la porte des cuisines. Le travail du cuisinier demeure traditionnel alors que beaucoup de chaînes se développent autour de concepts prêts à l’emploi. Elle confirme son choix de s’appuyer sur des compétences professionnelles traditionnelles. « C’est un concept destiné à des restaurateurs de métier ou non mais qui sont prêts à faire des sacrifice personnels pour réussir leur projet professionnel, explique-t-elle ».

Point de vue du franchisé ou de l’adhérent : « Il faut créer un réseau performant basé sur des vraies valeurs ».

Rigoureuse dans l’application du concept, mais souple sur certains paramètres, Joëlle laisse une certaine marge de manoeuvre aux franchisés. « L’idée n’est pas de cloner une cuisine unique de Jarry à Cayenne. Nous encourageons les nuances locales. Nous restons simplement rigoureux sur un principe : une carte proposant une cuisine française de qualité associée à un large choix de vin au verre », assure avec conviction cette gérante qui n’a rien reniée de ses origines basques. « Personnellement, j’ai choisi ce créneau parce que j’estime que c’est aujourd’hui le plus porteur, une cuisine familiale et authentique. Mais pour tenir ce langage-là, il faut créer un réseau performant basé sur des vraies valeurs. Il ne faut pas négliger l’impact de ce discours au niveau du personnel. Celui-ci perçoit ma démarche comme une motivation supplémentaire, une véritable continuité avec son métier, son apprentissage ».

La patronne du Dit Vin à Jarry rend à César ce qui est à César. Elle estime que son rôle se borne « à accompagner ses franchisés, communiquer et assurer la gestion du site internet et sa cave ». Aux professionnels ensuite de jouer. Et, pour elle, tous ceux qui essaient de simplifier le métier afin d’éviter les problèmes de personnel font fausse route : « Nous avons fait le choix d’offrir des salaires motivants à nos employés. Finalement le coût de la stabilité est toujours inférieur à celui du turn-over ».

Place du concept sur son marché :

Dans la restauration, Alors que les géants ont tendance à s’embourber dans l’uniformisation de leur réseau et de la cuisine proposée, les outsiders réalisent aujourd’hui de belles performances, en privilégiant les initiatives personnelles des franchisés.

Plus de franchises

FLOWER CAMPINGS

Camping

Apport : 500 000€

BRICOMARCHE

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

AQUILUS PISCINES ET SPAS

Piscine, Spa, Hammam

Apport : 50 000€

RAPID PARE-BRISE

Centre auto et Station service

Apport : 15 000€

CLASS’ CROUTE

Restauration rapide, fast food

Apport : 100 000€

DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 5 000€

ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

BRICORAMA

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

Plus de franchises

Actualités

En tant que précurseur de la construction de maisons individuelles prêtes-à-finir en France, Mikit souhaite renforcer son réseau tout en maintenant un haut niveau d’excellence en matière de formation. Pour atteindre cet objectif, l’enseigne a récemment organisé une série d’ateliers régionaux réunissant les commerciaux et les patrons de franchise. Un réseau accordant une importance capitale […]

Elisabeth Lebastard

Pendant les 15 années passées chez une enseigne concurrente, Élisabeth Lebastard et son associé Renald se sentaient délaissés. Suite à cette expérience malheureuse, ils ont décidé de rejoindre le réseau Bureau Vallée. Aujourd’hui, ils sont ravis d’avoir sauté le pas ! Lumière sur le parcours inspirant d’Élisabeth Lebastard « J’ai été 15 ans avant, sous une enseigne […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
BUREAU VALLÉE

Le n°1 en fournitures de bureau et papeterie

+ 200 villes à pourvoir, dont des opportunités de cession

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 90 000€
  • CA moyen : 650 000€
  • Droit d'entrée : 15 000€
  • Nombre d'unités total en national : 400
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.