Interview d’un avocat spécialisé en conseil aux réseaux de franchise

Actualités & Interviews / Interviews des experts / Interview d’un avocat spécialisé en conseil aux réseaux de franchise
  • Créé le : 26/10/2010
  • Modifé le : 16/09/2020

Description de l’activité :

Maître Rémi de Balmann est un expert en franchise, il est membre du collège des experts de la Fédération Française de la Franchise. Au sein du cabinet D, M & D avocats, il s’occupe du service contentieux de la distribution. Il gère les intérêts des « têtes de réseaux » qui font face à des situations de crise mais également des franchiseurs au sujet du droit des marques et de la réglementation économique.

Point de vue de l’expert :

AC Franchise : Pouvez-vous vous présenter et pourquoi votre présence au salon de la franchise ?
Rémi de Balmann : Je suis avocat associé du cabinet D M & D, dédié aux têtes de réseau et accompagnement, création des réseaux et conseils et défense des franchiseurs et futurs franchiseurs et donc il n’est pas rare qu’on nous demande : Pourquoi des avocats sur le salon de la franchise ? Alors quelques mots pour justifier notre place qui pour moi apparaît évidente. Par exemple, si vous allez sur le salon de l’auto, vous voyez de nouveaux modèles, des bolides, des voitures de collection mais il n’y a pas d’école de conduite. Alors pourquoi ? Parce que tout le monde sait que pour conduire une voiture, il faut un permis. Et bien, pour se lancer en franchise, pour pérenniser un réseau, pour créer une relation saine, il ne faut pas un permis de franchiseur mais acquérir ce métier de franchiseur. Sur les différents pôles que constitue la relation de franchise, il semble évident qu’un expert peut trouver sa place. Quels sont ces 3 pôles ? La marque, le savoir-faire et l’assistance.

Dans ces 3 domaines, il est bon de constater que le futur franchiseur se doit d’être vigilent. Quelques mots sur la marque. Un réseau se construit et n’est pérenne que s’il a dans la phase de constitution de son réseau protégé sa marque, fait en sorte que ce qui sera le vecteur et le porte drapeau de son développement, l’image de sa marque soit elle-même bien garantie. Un exemple qui pourrait jurisprudentiellement donné sens, un réseau peut se voir attaqué par ses franchisés, de se voir reproché de ne pas avoir suffisamment garanti sa marque. Droit sur sa marque, susceptible d’être reproduite et une marque sur laquelle la tête de réseau a des droits de propriété ou d’utilisation via un contrat de licence. Donc le contrat de franchise intègre le droit sur la marque et donc il y a besoin d’une expertise.
Le savoir-faire qui est le cur du métier de franchiseur, nécessite aussi une expertise et d’identifier le caractère substantiel et identifié de ce savoir-faire pour en faire un élément central d’un contrat de franchise et pour nouer des relations de partenariats qui repose sur un savoir-faire réel. Ce savoir-faire qui doit avoir la caractéristique d’être secret et protégé à travers des clauses de confidentialité
Troisième pôle, l’assistance : là encore pourquoi des experts ? Et bien parce que on n’improvise pas une tête de réseau pérenne sans avoir eu une vraie réflexion sur les outils de l’assistance, sur les moyens par lesquels on va justifier et légitimer les redevances que vont devoir donner les franchisés.
Formation initiale, continue, actualisation du savoir-faire, visites, conseils. Tout cela doit avoir été réfléchi en amont et intégré dans le contrat de franchise.
Je pense que notre place est légitime et je pense que ce qu’on attend d’un franchiseur c’est qu’il se soit entouré et ait pris conseil auprès d’experts en plus d’avoir rodé son concept, ses sites pilotes et acclimaté son savoir-faire. Il aura ainsi acquis ce métier de franchiseur.

Voir la vidéo de l’expert dans la rubrique « Franchise : Avocats et Infos Juridiques »

Rendez-vous sur AC Franchise TV pour plus de vidéos

Plus de franchises
Franchise Eat Salad Eat Salad

Restauration rapide, fast food

Apport : 150 000€

Franchise ROADY ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Franchise JFG CLINIC JFG CLINIC

Institut de beauté, esthétique

Apport : 30 000€

Franchise Mr. Bricolage Mr. Bricolage

Bricolage et jardinage

Apport : 150 000€

Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 100 000€

Franchise BUREAU VALLEE BUREAU VALLEE

Fournitures de bureau

Apport : 70 000€

Franchise INTER CAVES INTER CAVES

Vin et boisson

Apport : 50 000€

Franchise Esthetic Center Expert Minceur Esthetic Center Expert Minceur

Institut de beauté, esthétique

Apport : 15 000€

Plus de franchises

Actualités

La fédération française de la franchise, fédération professionnelle des franchiseurs et de leurs franchisés depuis 1971, se réjouit d’accueillir un nouvel adhérent. En effet, l’enseigne Boulanger spécialisée dans les équipements de la maison en électroménager et multimédia a annoncé son adhésion à la FFF. Cette initiative vient selon le PDG de Ex&Co, appuyer le travail […]

L'Indicateur de la Franchise

L'Indicateur de la Franchise

Formation continue du franchisé

Dans le cas d’un contrat de franchise, le franchiseur se doit de proposer à ses franchisés une formation initiale, mais il n’est pas tenu d’assurer une formation continue. Cependant, cette 2ème est tout de même très utile pour mettre à jour les compétences et les connaissances acquises lors de la formation initiale mais également pour […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Norauto

Le pionnier du concept de centre auto en France

Apport : 100 000€

CA moyen : 1 300 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.