Franchisés aimant l’aventure et la distribution

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Franchisés aimant l’aventure et la distribution
  • Créé le : 30/04/2004
  • Modifé le : 30/04/2004

Le PDG de Bureau Vallée affiche ses ambitions : devenir la première enseigne nationale de superstores avec un réseau qui doit compter 160 magasins à l’horizon 2010.

Satisfait de la franchise, Bruno Peyroles, à la tête de l’enseigne, veut poursuivre le développement engagé car il continue à croire que, si le concept se fortifie dans les périodes difficiles, il pourra être d’autant mieux validé lorsque la croissance reviendra.

Cadre d’Auchan, il a été tenté par la création d’entreprise. C’est Michel Rat qui lui a permis de mettre le pied à l’étrier et de devenir un pro de la papeterie. Il a ouvert le premier magasin en 1990 dans les Yvelines. Il s’est très vite heurté à une mentalité bien française : il n’est pas d’usage de se déplacer pour acheter ses fournitures, puis s’est ajoutée la guerre du Golf et ses conséquences sur l’économie… Les entreprises se sont alors mises à éplucher leurs factures et son concept de discounter a attiré les premiers clients. Il a fallu trois ans pour que les comptes soient équilibrés. Bruno Peyroles a alors ouvert un deuxième puis un troisième magasin et s’est tourné naturellement vers la franchise. Le premier magasin en franchise s’est ouvert en 1998, il garde le souhait de maintenir un équilibre, 2/3 de magasins franchisés, 1/3 en propre.

Il souhaite attirer des franchisés ayant le goût de l’aventure et l’expérience de la distribution. Tout homme ou femme qui rejoint Bureau Vallée est considéré comme un chef d’entreprise à part entière. Il doit avoir le sens commercial, des aptitudes au management et à la gestion et surtout un bon contact humain,  une expérience de la grande distribution est un plus. Le reste, en particulier la spécificité professionnelle, peut s’acquérir grâce à la formation proposée avant chaque ouverture de magasin. Les valeurs fondamentales reprises dans la charte sont : solidarité, écoute, dialogue, confiance et responsabilité, compétence et professionnalisme. Le franchiseur propose des commissions de travail, des réunions régionales et des conventions annuelles pour un réel partage de la culture de l’entreprise.

Cette année ses contacts ont progressé de 23 % par rapport à l’édition précédente de Franchise Expo. Ce qui était nécessaire puisque Bureau Vallée veut créer 10 à 15 magasins par an. Pour Bruno Peyroles,  le système de distribution qu’il a créé reste encore vierge sur le marché français et c’est d’abord en France que s’installeront de nouveaux points de vente, afin de couvrir toutes les régions, même les Dom-Tom. Ensuite seront envisagées des installations dans les pays limitrophes où les pratiques commerciales sont très proches des nôtres : Belgique, Suisse, Europe de l’Est, puis l’Afrique du Nord. Un deuxième axe de développement concerne les commerces de proximité, en centre-ville. Le commerce a changé et aujourd’hui le client attend un contact de qualité avec une notion de service. Discounter au départ, Bureau Vallée veut néanmoins  évoluer pour faire face à la concurrence ; or la clientèle, très attentive aux prix, attend également une qualité d’accueil.

Vu dans PNP (Profession Nouveau Papetier) juillet 2003

Actualités de BUREAU VALLEE

Sylvie Camus est gérante du magasin Bureau Vallée de Montrouge et Mathilde Garreau, quant à elle, est franchisée à Paris 9ème. Interview avec ces 2 entrepreneures, engagées à fournir un service de choix à leurs clients. Des franchisées engagées pour le service ! Le service client est un principe que tous les membres du réseau Bureau […]

Leader français et acteur incontournable du marché de fournitures de bureau et papeterie, Bureau Vallée annonce que depuis le 6 novembre 2019, l’adhérent Yvan Quintin porte désormais le titre de multi franchisé avec l’ouverture de son tout nouveau point de vente à Evreux. Un réseau en pleine croissance Fort de son réseau de plus de 320 […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Linguish

École de langues pour enfants

Apport : 25 000€

CA réalisable : 300 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.