Des franchisés Baïla Pizza créent leur association pour faire valoir leurs droits

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Des franchisés Baïla Pizza créent leur association pour faire valoir leurs droits
  • Créé le : 05/11/2016
  • Modifé le : 05/11/2016

Plusieurs franchisés du réseau Baïla Pizza ont créé une association afin de mener une action collective contre leur franchiseur.  L’association de défense des franchisés Baïla Pizza reproche à leur tête de réseau « un problème de concept, de prévisionnel inatteignable, de surfacturation« , selon Yannis Grenouiller, président de l’association et ancien franchisé de l’enseigne.  

Vu dans L’officiel de La Franchise

Bien entendu AC Franchise ne prend pas position. Notre rôle est d’informer, pas de juger. Il va de soi que tout candidat aura la possibilité et le devoir de se renseigner auprès de la majorité satisfaite des franchisés du réseau.

La tête de réseau reste confiante rapporte l’Officiel

L’ssociation a été créé par un ancien franchisé dont l’enseigne a résilié le contrat pour faute grave et ses membres comptent soit d’anciens membres soit des membres en procédure avec la direction qui leur reproche de ne pas avoir respecté les process ce qui explique que les rapports des cliets mystères ne soient pas bons.

Une poignée de  franchisés ont fait le choix de mener une action collective contre leur franchiseur.
Yannis Grenouiller confie d’ailleurs: « Cette association est née car la justice est lente et cela permet de ne pas être seul, de ne pas se décourager. Il peut y avoir des difficultés économiques en ce moment étant donnée la conjoncture, mais là il y a eu selon nous de vrais manquement de la part de l’enseigne« .  

Mais le directeur général de Baïla Pizza se dit confiant puisque le réseau compte plus de trente membres en dehors de ceux avec lesquels ils étaient déjà en désaccord et aucun ne souhaite rejoindre cette association. D’ailleurs deux franchisés dont le contrat a été résilié pour faute grave ne contestent pas ce motif, un argument en faveur du réseau.

« Un problème de concept, de prévisionnel inatteignable, de surfacturation »

Le leader des plaigants confie de son côté: « Avec 480 000 euros de chiffre d’affaires et 950 000 euros d’investissement initial, il est sûr que l’on cesse vite de payer ses redevances. Voici la faute grave« . L’ancien franchisé assure (évidemment) avoir respecté le process et le savoir-faire de l’enseigne et que comme partout, les clients mystères faisaient de bons et quelques mauvais rapports. Il ajoute: « Au lieu du million d’euros annoncé, c’est un restaurant qui en moyenne fera 500 000 euros par an en tournant correctement« .  

La réponse d’Erwan Rouxel pour Baîla Pizza

« Suite à un art consommé de la communication de deux franchisés insatisfaits pour des raisons que la confidentialité ne nous autorise pas à dévoiler, voilà (deux) articles de presse qui discréditent Baila Pizza. La stratégie n’est pas admissible, car elle est tronquée.
L’on peut raconter n’importe quoi à la presse ; le débat n’est pas contradictoire. Il est dur pour les dirigeants du réseau de voir ainsi noircir à tort un tableau.
  Même si le marché de la restauration n’est pas au mieux, dans une grande majorité les résultats de nos franchisés sont positifs et en 2016, nous devrions être en progression proche de 4 % à périmètre constant.  
Concernant les master-franchisés, chargés du développement de la marque en région, ceux-ci nous ont permis de d’accélérer notre croissance dans un premier temps.  Notre infrastructure nous permet aujourd’hui d’assurer ce service en laissant les franchisés locaux optimiser leur exploitation.  
Nos accords fournisseurs permettent à nos franchisés de bénéficier de tarifs très concurrentiels sur des gammes de produits « premium » et spécifiques (pâte Bio, produits Dop & Aoc…).
Notre organisation optimise ainsi la logistique, les services et la marge de nos franchisés.
Nous assumons depuis toujours auprès de tous nos franchisés la transmission de notre savoir-faire à travers des dispositifs de formation et d’assistance, complets et performants. Et surtout, nous les considérons comme de véritables partenaires. »

Plus de franchises
Franchise SPEEDY SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise MONDIAL TISSUS MONDIAL TISSUS

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

Franchise JULIEN D’ORCEL JULIEN D’ORCEL

Bijouterie et montres (ou horlogerie)

Apport : 50 000€

Franchise LES MENUS SERVICES LES MENUS SERVICES

Service à la personne âgée ou dépendante

Apport : 40 000€

Franchise PROMOVACANCES PROMOVACANCES

Transport, voyage, tourisme

Apport : 40 000€

Franchise MONCEAU FLEURS MONCEAU FLEURS

Fleuriste

Apport : 70 000€

Franchise OTOP OTOP

Divers pour l'automobile

Apport : 20 000€

Franchise MY LITTLE WARUNG MY LITTLE WARUNG

Restaurant à thème

Apport : 80 000€

Plus de franchises

Actualités

La franchise Point S, enseigne de renommée internationale spécialisée dans les pneus et l’entretien des véhicules automobiles, a récemment annoncé l’inauguration d’un premier centre « Point S Entretien Auto » à Nevers, département de la Nièvre (58000). Le nouvel établissement propose une large gamme de services d’entretien et de révision (amortisseurs, freinage, climatisation, embrayage, distribution…). […]

La franchise Green Is Better a récemment annoncé la reprise en propre du point de vente Green Is Better Paris Champs Élysées. Elle entend ainsi poursuivre son développement en France et déployer ses deux formats de concept sur l’ensemble du territoire national : Green Natural qui ouvre uniquement à midi et Green Farmers en service […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Attila

Réparation, entretien et maintenance de toitures

Apport : 40 000€

Droit d'entrée : 26 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.