Ouvrir une franchise sans apport personnel

  • Créé le : 18/04/2019
  • Modifé le : 12/04/2019

Ouvrir une franchise sans apport personnel est possible dans certains secteurs d’activité comme les services aux particuliers, l’immobilier ou encore le conseil et les services aux professionnels. Certains réseaux de distribution proposent aussi des activités clés en main de vente à domicile qui nécessitent un apport personnel minimal.

Qu’appelle-t-on l’apport personnel ?

L’apport personnel représente l’argent que l’on a de côté pour se lancer dans une activité. Cet argent peut être des économies personnelles, mais aussi :

 

 

  • un prêt d’argent par des proches (love money) ;
  • un prêt d’honneur ;
  • un prêt solidaire ;
  • une subvention ;
  • le capital de l’ACCRE (Pôle emploi) ;
  • le déblocage de la participation ;
  • un financement participatif (crowfunding) ;
  • etc.

Outre les apports en numéraires, l’apport personnel peut aussi comprendre selon les cas des apports en nature comme un véhicule personnel ou encore un bureau ou un garage à domicile.

A quoi sert d’avoir un minimum d’apport personnel ?

Un minimum d’apport personnel est important pour créer une activité. Pourquoi est-ce important ? Pour 3 raisons :

  • pour financer la création de l’activité : pour toute activité même exercée à domicile, un minimum de frais est nécessaire pour se lancer (achat d’un ordinateur, d’un véhicule, achat des premiers stocks, etc).
  • pour financer les premiers mois de l’activité : souvent, un lancement d’activité ne rapporte pas d’argent immédiatement. Les paiements des clients peuvent avoir des délais incompressibles. Pour autant les frais continuent à courir (frais de carburant par exemple), idem pour les charges (sécurité sociale, retraite, etc). Un minimum de cash d’avance permet de financer les besoins en fonds de roulement (BFR)
  • pour continuer à vivre au quotidien !

Et pour être plus à l’aise encore pendant la période de création, à ces trois premières raisons s’en ajoute une autre : plus vous avez d’apport personnel, plus la banque pourra prendre de garantie, et plus facilement elle vous prêtera.

Apport personnel, droit d’entrée, investissement global : quelles différences ?

L’apport personnel comme nous venons de le voir est l’argent qui est disponible dans la poche du créateur le jour de l’ouverture de son point franchisé. Cet argent sert le plus souvent à payer dans un premier temps le droit d’entrée dans le réseau et les premiers frais pour se lancer. L’apport personnel est souvent associé à l’investissement global pour une raison simple : en moyenne l’apport personnel correspond à 30% de l’investissement global, le reste étant compléter par un emprunt bancaire.
L’investissement global correspond à l’ensemble des frais nécessaires au lancement de l’activité (hors frais de local).

Cela comprend notamment :

  • le droit d’entrée de la franchise ;
  • le dépôt de garantie du bail ;
  • les stocks nécessaires au démarrage ;
  • les honoraires divers (expert comptable, conseil juridique…) ;
  • les frais de création de la société
  • un fonds de roulement minimum pour tenir les premiers mois ;
  • les frais de publicité pour le lancement.

Ouvrir une franchise sans apport est-ce possible ?

Ouvrir une franchise sans apport est possible mais compliqué. En effet, par principe le modèle de la franchise implique le versement d’un droit d’entrée pour bénéficier d’un nom d’enseigne porteur, d’un plan marketing opérationnel, d’une zone d’exclusivité, d’un accompagnement, etc. Ceci est vrai dans la très grande majorité des réseaux mais il existe bien évidemment des exceptions.

Quels sont les secteurs pour lesquels le droit d’entrée est égal à zéro euro ou presque ? Il s’agit principalement des activités que l’on peut exercer à domicile comme :

  • les services aux particuliers : agence matrimoniale, aide à domicile, assistance informatique, assurance et services financiers, etc sont autant d’activités qui peuvent être menées (ou tout du moins amorcées) à domicile sans apport personnel.
  • l’immobilier : les grands réseaux de mandataires immobiliers sans agence pratiquent pour la plupart le droit d’entrée à zéro euro. Le home-staging et le courtage en crédit immobilier sont également accessibles à peu de frais.
  • le conseil et les services aux entreprises : la traduction, le conseil en stratégie ou en optimisation de coût, la communication, la formation à l’écologie ou la sécurité, le coaching, le courtage en financement, etc sont des activités qui peuvent aussi être menées (ou tout du moins amorcées) à domicile sans apport personnel.
  • la vente à domicile : la vente d’espaces publicitaires, de cosmétiques à domicile, d’aliments pour chiens et chats, de produits de loisirs, de papeteries sur catalogue, etc peuvent offrir de belles opportunités en franchise sous statut d’agent commercial ou de VDI sans apport.

La rédaction vous recommande de lire cette fiche pratique : Combien coûte une franchise ?

Fermer le menu