Combien coûte une franchise : l’investissement global 4/7

  • Créé le : 08/07/2019
  • Modifé le : 08/07/2019

Créer un point de vente en franchise implique de créer une entreprise, acheter du matériel, aménager un local, etc. Tous ces investissements hors local, sont regroupés sous le nom d’investissement global qui comprend le montant des aménagements commerciaux, les frais de communication, les premiers stocks et les fonds de roulement de démarrage ainsi que le droit d’entrée. Selon les secteurs d’activité, l’investissement global nécessaire au lancement d’un point de vente en franchise est plus ou moins conséquent.

A quoi correspond l’investissement global ?

En franchise, l’investissement global correspond au montant global nécessaire à la création d’un point de vente, hors coût de locaux. Cette définition très générale peut être détaillée en deux grandes catégories distinctes : les frais liés à la création à proprement dit du point de vente (frais d’établissement) et les frais liés à l’appartenance au réseau (frais de rétribution).

Les frais liés à la création du point de vente sont notamment :

  • les frais et honoraires de création de l’entreprise (enregistrement aux greffes, création des statuts, annonce Bodacc, recours à un avocat, un expert comptable, etc) ;
  • les frais d’aménagements commerciaux du local (mise aux couleurs du réseau de la surface de vente, mobilier, enseignes, etc) ;
  • l’achat du matériel nécessaire à l’exercice de la nouvelle activité (matériel informatique, système d’encaissement, machines divers, etc) ;
  • les frais de communication du lancement (annonces presse, flyers, site internet, présence réseaux sociaux, etc) ;
  • les premiers stocks nécessaires pour l’ouverture ;
  • un fonds de roulement de trésorerie pour le démarrage ;
  • les frais liés au recrutement du personnel.

Les frais liés à l’appartenance au réseau sont notamment :

  • le droit d’entrée ;
  • les frais de formation quand ils ne sont pas globalisés dans le droit d’entrée ;
  • les premières redevances de fonctionnement (royalties).

Attention : le montant de l’investissement global ne comprends pas les coûts du local ! Droit au bail, dépôt de garantie du bail, achat d’un pas de porte, et autres intérêts de prêts bancaires s’ajoutent aux coûts précédemment cités.

Comment calcule-t-on le montant de l’investissement global ?

Le montant de l’investissement global est variable selon le type d’activité et ses exigences d’exploitation.

Généralement, les activités nécessitant le moins d’investissement global (moins de 20 000 €) sont liées aux activités de services qui peuvent s’exercer à domicile comme les activités de mandataires immobiliers, la distribution de produits de communication, les agences mandataires dans l’automobile, etc.
Entre 20 000 et 60 000 € d’investissement global, l’on retrouve essentiellement des activités de services et des boutiques spécialisées qui n’ont pas besoin d’une grande visibilité pour trouver des clients (diagnostic immobilier, agences de services à la personne, recharge de cartouches d’encre, etc).
Sur le palier supérieur, entre 60 000 à 100 000 €, l’on va retrouver des activités qui nécessitent un emplacement en N°1 ou 1bis (boutiques de prêt-à-porter, agences immobilières, loueurs de véhicules, salons de coiffure, etc). Juste au-dessus, entre 100 000 à 150 000 €, il s’agira plutôt d’activités nécessitant des investissements conséquent en matériel comme les boulangeries, les centres de remise en forme, la rénovation du bâtiment, etc. Le même type de profils avec des besoins en matériels encore plus conséquents se retrouvent sur le palier supérieur, soit entre 150 000 à 400 000 € (entretien auto, chocolatiers, magasins de meubles, fleuristes, etc). Enfin, les plus gros tickets d’entrée de la franchise, qui nécessitent plus de 600 000€, concernent essentiellement les unités de restauration (à thème ou rapide).

Attention : il ne faut pas confondre investissement global et apport personnel ! En effet, l’apport personnel correspond au seule montant que le créateur peut mobiliser en propre pour son projet sans recours à l’emprunt. Généralement, l’apport personnel ne représente au minimum que 30% des sommes prises en compte dans le cadre de l’investissement global.

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.