Seulement 12 mois pour ouvrir nos 12 premiers magasins français !

Actualités & Interviews / Interviews des réseaux / Seulement 12 mois pour ouvrir nos 12 premiers magasins français !
  • Créé le : 29/03/2004
  • Modifé le : 19/02/2020

David Parkinson était déjà le master franchisé anglais de Cartridge World, un concept australien de recyclage de cartouches d’encre. Très satisfait de ses performances en Grande Bretagne, il voulait se développer en France aussi et il s’y est pris comme il le fallait pour réussir. Il nous raconte comment.

David et Dee Parkinson, fondateurs de Cartridge World en Grande Bretagne et en France

Le marché français nous a toujours intéressé mais nous n’étions pas français

David Parkinson : « Le marché français nous a toujours intéressé mais malgré le savoir-faire démontré par notre succès important et rapide en Grande Bretagne, nous étions conscients de nos besoins pour réussir en France. Nous avions aussi une forte expérience internationale avec des affaires réussies en Nouvelle Zélande et en Australie mais nous n’étions pas français, nous parlions peu le français, nous ne connaissions pas les bons interlocuteurs, les médias, etc…   Bref, il nous fallait trouver un partenaire français.

Bien des franchiseurs se tournent alors vers la master franchise mais peu font les efforts nécessaires pour bien sélectionner leur master franchisé, pour bien l’aider ou tout simplement pour ouvrir leur propre filiale en France. Notre choix fut d’ouvrir notre propre société en France et nous avons donc cherché une organisation française spécialisée en Franchise pour nous y aider.

Nous avions entendu parler de Jean Samper, le dirigeant de AC Franchise et du site de recrutement ac-franchise.com . Nous sommes allés les voir à Lille à deux heures de Londres seulement par Eurostar, pour savoir s’ils pouvaient nous aider. Le courant est bien passé, leur proposition de services était bonne et nous avons décidé qu’AC franchise serait notre partenaire en France.  

Jean Samper, son partenaire Philippe Dassié et l’équipe d’AC Franchise nous ont aidé à :
– identifier les différences entre le marché français et anglais et à mettre en place les solutions
– mettre sur pied notre société française
– recruter un directeur de franchise français et une responsable de formation des franchisés
– réaliser nos outils de recrutement (plaquettes, site web, publicité presse….)
– recruter nos franchisés pour que notre staff puisse aider les franchisés.

Ensuite tout est allé très vite et pourtant, à chaque étape, nous avons été à la fois prudents et attentifs. Notre premier jour de travail en commun fut le lundi suivant le salon de la franchise de Londres, début avril 2003. Jean Samper était venu au salon de Londres comme tous les ans et il est venu nous rejoindre à notre siège d’Harrogate pour bien comprendre comment nous travaillions.  

Aujourd’hui, 12 mois après, le 29 mars 2004, nous ouvrons déjà le 12ème magasin en France et nous avons 20 réservations pour d’autres magasins à ouvrir ! Nous pensons que nous allons ouvrir désormais plus de 1 magasin par semaine. Nous sommes bien partis pour rééditer en France la performance que nous avons réalisée en Grande Bretagne à savoir 230 magasins en 3 ans.

Alors, à tous ceux qui disent que le marché français est différent du marché britannique, je confirme que c’est vrai. Mais je peux aussi leur dire que si un bon franchiseur anglais se fait aider par de bons professionnels français de la franchise, rien n’est impossible. Bien entendu, cela demande un investissement financier mais cet investissement financier est la clé du succès et économise tout ce temps perdu dans les échecs, ce qui finit par coûter bien plus cher et laisse la place à la concurrence.  

A nos amis franchiseurs anglais, sauf à nos concurrents, bien sûr, je n’hésite pas à dire que le marché français mérite d’être abordé à la fois avec prudence et attention et que la clé du succès est de se faire aider par un cabinet de conseil en franchise comme AC Franchise. Même si c’est un master franchisé que vous cherchez en France, faites- vous aider et faites-le aider par de vrais spécialistes. »  

David Parkinson

Plus de franchises
Franchise L’ONGLERIE L’ONGLERIE

Institut de beauté, esthétique

Apport : 15 000€

Franchise BIOCOOP BIOCOOP

Produits bio et naturels

Apport : 80 000€

Franchise Caséo Caséo

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 80 000€

Franchise MONCEAU FLEURS MONCEAU FLEURS

Fleuriste

Apport : 70 000€

Franchise BAZARLAND BAZARLAND

Bazar, solderie

Apport : 100 000€

Franchise MOBALPA MOBALPA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 60 000€

Franchise ATTILA ATTILA

Entretien et rénovation

Apport : 60 000€

Franchise SPEEDY SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Plus de franchises

Actualités

En novembre dernier, le président du groupe Plus que PRO, Grégory Regouby, et le président de la CAPEB 57, Pascal Maguin, ont officialisé leur partenariat. Selon l’IFOP, 9 consommateurs sur 10 consultent les avis clients avant d’acheter. Lire des centaines de témoignages, dont l’authenticité est garantie par la norme ISO 20252 qui certifie qu’il ne […]

Les mesures restrictives imposées par le gouvernement français pour éviter l’expansion de l’épidémie du coronavirus ont obligé beaucoup d’entreprises à fermer leurs portes. Plusieurs franchises se sont adaptées aux nouvelles circonstances liées à la propagation du COVID-19 en France. Ces réseaux de franchise ont mis en place plusieurs dispositions pour continuer à servir leurs clients […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Body' Minute

Leader de la Beauté sans rendez-vous

Apport : 30 000€

CA moyen : 250 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.