Réussir en s’associant à un réseau de franchise

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Réussir en s’associant à un réseau de franchise
  • Créé le : 09/01/2016
  • Modifé le : 12/02/2020
En 2015, 36% des français interrogés au cours de l’enquête annuelle de la franchise, ont déclaré vouloir créer leur entreprise. Certains porteurs de projets préfèrent se lancer en individuel, d’autres choisissent de rejoindre un réseau de franchise afin de bénéficier de la réputation et la notoriété d’une enseigne, de l’accompagnement du franchiseur, d’un concept éprouvé, d’une marque connue des consommateurs, de la facilité, la rapidité et le côté clé en main du projet en franchise. Il existe aujourd’hui près de 1 800 réseaux de commerçants indépendants, qui ont réalisé un chiffre d’affaires total de 51.4 milliards d’euros l’an dernier. Ces réseaux, parmi lesquels Casino, Feu Vert, McDonald’s, Cuisinella ou Brioche Dorée, se sont construits autour d’un concept unique et d’une marque forte. Leurs franchisés ont des profils très différents, (75% des franchisés interrogés exerçaient une activité professionnelle salariée). Ils bénéficient d’accompagnement et de formation pour pouvoir exercer leur nouvelle activité.

L’accompagnement, une clé de succès !

L’accompagnement est la valeur-ajoutée des réseaux de franchise. 21% des franchisés interrogés ont opté pour la franchise pour bénéficier du soutien du franchiseur et des services qu’il délivre : accompagnement, assistance, suivi. L’accompagnement est un facteur déterminant pour plusieurs candidats à la franchise. Il offre cette notion de sécurisation à leur projet. La nature de cette assistance varie d’un réseau à un autre. Certains franchiseurs accompagnent les nouveaux entrants dans l’étude de marché, la recherche de financement et du local.

La formation fait partie intégrante de l’accompagnement. Elle peut durer quelques jours, quelques semaines voire quelques mois et elle comprend souvent une partie théorique et une partie pratique, en immersion dans l’un des magasins pilotes de l’enseigne. Certains franchiseurs proposent même d’assister leurs franchisés dans le recrutement et la formation de leurs salariés. Une fois lancé, le franchisé est suivi par un animateur réseau. Ce dernier va transmettre au franchisé les consignes de la tête de réseau, sa façon de faire, les bonnes pratiques et les règles à appliquer et remonter à la tête de réseau – le cas échéant – les réclamations et les suggestions de son franchisé. Une bonne animation aura pour résultat de garder une homogénéité entre les différentes franchises.

Et le coût ?

Entreprendre en franchise a un coût ! Cela varie d’un réseau de franchise à un autre, selon l’activité, la notoriété de l’enseigne et la nature des services dont elle fait bénéficier ses franchisés. Ouvrir un supermarché Casino requiert un apport personnel minimum de 500 000 euros tandis que 25 000 euros suffisent pour une agence d’aide au ménage O2. Ce coût comporte un droit d’entrée, un investissement pour le local, pour les travaux, pour la formation, la publicité, l’animation, les produits, des redevances à prélever sur le chiffre d’affaires du franchisé. Il est important avant de se lancer de bien calculer son investissement et de ne pas oublier les frais annexes : facture du comptable, de l’avocat, du conseiller…

Pour réussir son développement à l’étranger

Selon la Fédération Française de la Franchise, 8 % des enseignes sont exploitées par des master-franchisés qui ont acquis les droits de développement pour la France, pour une somme souvent comprise entre 500 .000 et 1 million d’euros. Il est primordial d’étudier la viabilité du concept dans le pays visé et la possibilité de l’adapter aux particularités locales sans toutefois le dénaturer. Il est également impératif de bien se renseigner sur les conditions d’ouverture du premier magasin pilote. Ce dernier est déterminant pour la suite. Il faut compter entre sept et huit mois en moyenne pour bâtir un plan de développement. En optant pour un développement trop rapide, le franchiseur risque de manquer à son devoir d’accompagnement ou de nuire à la crédibilité et à l’image du réseau.

Vu dans LesEchos 11-2015 cet article sur l’étude annuelle fff banque populaire déjà commenté plusieurs fois par ailleurs.

Plus de franchises
Franchise ADHAP ADHAP

Service à la personne âgée ou dépendante

Apport : 50 000€

Franchise ROADY ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Franchise CASÉO CASÉO

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 80 000€

Franchise MR. BRICOLAGE MR. BRICOLAGE

Bricolage et jardinage

Apport : 150 000€

Franchise NORAUTO NORAUTO

Centre auto et Station service

Apport : 100 000€

Franchise EWIGO EWIGO

Achat et vente automobile

Apport : 25 000€

Franchise PERENE PERENE

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 60 000€

Franchise ABITHEA ABITHEA

Agence immobilière

Apport : 30 000€

Plus de franchises

Actualités

La franchise Aquavelo, réseau de centres proposant de l’aquabiking, se prépare à accueillir à nouveau ses adhérents. L’enseigne du Groupe Alésia se prépare en effet à la réouverture de ses établissements. Celle-ci est prévue entre le 20 mai et le 5 juin 2021, en prenant en compte toutes les consignes gouvernementales. Les centres Aquavelo se […]

La franchise Besson Chaussures, enseigne de vente de chaussures dédiées à toutes les catégories de consommateurs, ne cesse de se réinventer afin d’élargir sa cible et de générer plus de clients. La marque mise sur un plan de communication stratégique basé sur des valeurs fortes telles que l’amour du produit, en plus de son savoir-faire […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Memphis

Concept original inspiré des vrais « diners » américains

Apport : 150 000€

CA moyen : 1 200 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.