Quelle différence entre droit d’entrée et apport personnel ?

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Quelle différence entre droit d’entrée et apport personnel ?
  • Créé le : 02/10/2020
  • Modifé le : 22/09/2020

Droit d’entrée et apport personnel sont souvent confondus à tort. L’un est réclamé pour intégrer un réseau de franchise, l’autre est le minimum d’économie personnelle nécessaire pour se lancer dans une création d’activité.

Quelle différence entre droit d'entrée et apport personnel ?

Qu’est-ce-que le droit d’entrée ?

Le droit d’entrée, également appelé redevance initiale forfaitaire, est la contrepartie financière payée par le franchisé pour l’entrée dans un réseau de franchise. Il est payable à la signature du contrat de franchise. Son montant varie d’un réseau à l’autre, et d’un secteur d’activité à l’autre.

Le droit d’entrée rémunère le franchiseur pour deux grandes catégories de frais :

Les frais liés au développement du concept
Pour arriver à un concept clé en main, le franchiseur doit passer plusieurs mois voire plusieurs années à tester, valider, formaliser, etc. Toute cette période de conception et de validation demande des investissements en temps et en argent. Du personnel spécifique est ainsi embauché. Des études de marché sont également réalisées. Des honoraires de spécialistes sont aussi à régler. Sans compter le coût des dépôts de marque et d’éventuels brevets. Le droit d’entrée vient rémunérer tous ces efforts de conception. Il vient aussi en partie compenser le manque à gagner du franchiseur qui choisit de déléguer une zone territoriale à un franchisé, plutôt que de l’exploiter en direct par lui-même.

Les frais liés à l’accueil du franchisé
Publicité et annonces de recrutement, présence sur les salons spécialisés, organisation de journées d’information, sélection des candidatures… en amont de chaque intégration d’un nouveau franchisé, le franchiseur investit gros pour garantir la qualité de son réseau. Ensuite, pour chaque nouvelle recrue, des formations initiales sont également organisées. Un animateur est aussi délégué sur place pendant quelques jours pour aider à l’ouverture. Le droit d’entrée couvre ces frais de personnel dédié à l’entrée des nouveaux franchisés.

Une fois l’affaire lancée, le franchisé devra également s’acquitter des redevances périodiques, autrement appelées royalties. Ces redevances servent à rémunérer les frais d’assistance aux franchisés et les services mis en commun comme le marketing, la R&D, la logistique, le service après-vente, la centrale d’achat, le service juridique, etc.

Qu’est-ce-que l’apport personnel ?

L’apport personnel d’un franchisé est le montant dont il dispose immédiatement, avant de recourir à l’emprunt. L’apport personnel est traditionnellement composé des économies personnelles du futur franchisé (livret A, assurance vie, déblocage de la participation, etc) et des éventuels prêts d’argent de la famille et des amis (love money). Selon le projet, peuvent aussi s’ajouter :

  • le montant de l’Aide à la reprise ou à la création d’entreprise (Arce) proposée par Pôle Emploi ;
  • des prêts d’honneur accordés par des organismes d’aide à la création ;
  • des subventions spécifiques (handicapé, femme créatrice, jeune créateur, etc).

L’apport personnel vient asseoir financièrement le projet d’ouverture d’une activité en franchise. Il doit représenter au minimum 30% du montant global nécessaire au lancement de l’activité. Ce pourcentage classique permet aux banques de pouvoir disposer d’une garantie financière suffisante.
L’apport personnel est généralement complété par un emprunt bancaire.

Lire aussi : Devenir franchisé : comment convaincre le banquier ?

Apport personnel et droit d’entrée, quelle différence ?

Souvent confondus, le droit d’entrée et l’apport personnel n’ont pourtant, comme on le voit, rien en commun ! Et si l’apport personnel sert souvent à régler le droit d’entrée, son montant doit bien évidemment être très supérieur ! En effet, l’apport personnel est un levier financier. Il constitue le socle de garantie pour obtenir un prêt bancaire dans de bonnes conditions. Sans apport personnel, la création d’une activité est possible mais très délicate ! Selon les réseaux, le droit d’entrée peut être égal à zéro, mais cela ne veut pas dire qu’il ne faut aucun apport personnel bien évidemment ! Lors du montage du dossier financier de création, la hauteur de l’apport personnel va conditionner la capacité financière du porteur de projet. En franchise, les besoins de financement varient beaucoup en fonction du secteur d’activité. Les projets nécessitant de gros investissements sont traditionnellement dans les secteurs d’activité de la restauration ou encore la vente de meubles par exemple. Les projets à petits budgets sont essentiellement dans les services et certains concepts développés sous la forme mandataire.

Lire aussi : Ouvrir une franchise sans apport personnel

Plus de franchises
Franchise DIETPLUS DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 5 000€

Franchise CUISINES GUSTO CUISINES GUSTO

Cuisine, bain, placard

Apport : 50 000€

Franchise PARQUET BARATTE PARQUET BARATTE

Entretien et rénovation

Apport : 30 000€

Franchise PICKLE PICKLE

Mode et prêt à porter homme

Apport : 12 500€

Franchise BRICORAMA BRICORAMA

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

Franchise LA MIE CALINE LA MIE CALINE

Boulangerie - Pâtisserie

Apport : 80 000€

Franchise LA CÔTE ET L’ARÊTE LA CÔTE ET L’ARÊTE

Restaurant à thème

Apport : 250 000€

Franchise LE FOURNIL SAINT ANDRÉ LE FOURNIL SAINT ANDRÉ

Boulangerie - Pâtisserie

Apport : 100 000€

Plus de franchises

Actualités

Détenteur d’une licence STAPS, Alexis Moritel était éducateur sportif. Il tenait une école de surf avec un ami, mais c’était une activité saisonnière. Il décide alors de se réorienter et choisi de rejoindre la franchise Temporis. Alexis Moritel parle de son parcours Lorsqu’il décide de changer de cap, Alexis Moritel rejoint l’agence pilote Temporis implantée […]

Devenir franchisé : peut-on faire confiance à un jeune réseau ?

En choisissant d’entreprendre en franchise, deux cas de figure se présentent à vous : rejoindre un réseau mature déjà bien implanté sur le territoire ou un jeune réseau qui commence tout juste à se développer. Dans le 1er cas, vous gagnez l’avantage de bénéficier de la force d’un réseau bien rodé et d’une notoriété bien […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
OTOP

Distribution de pièces automobiles réservée aux professionnels

Apport : 20 000€

Droit d'entrée : 30 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.