Passage de témoin chez Dessange.

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Passage de témoin chez Dessange.
  • Créé le : 20/04/2005
  • Modifé le : 20/04/2005

Jacques a fait de son nom une marque mondiale, Benjamin, son fils, est devenu le vrai patron, pourtant leur collaboration continue.

Dans les années 50 Jacques Dessange est l’artisan coiffeur qui a révolutionné le métier en inventant le fameux  » coiffé-décoiffé « . Aujourd’hui son groupe pèse 680 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel. Son implantation couvre une quarantaine de pays avec trois marques : Dessange, Camille Albane et Frédéric Moreno. C’est désormais Benjamin, fils du fondateur, qui tient les rennes. Ils sont tous les deux opérationnels, le passage se fait en douceur.

Entre père et fils chacun donne ce qu’il a de meilleur : Benjamin est très compétent en gestion et dans les relations avec les financiers, Jacques reste le plus performant en communication, le choix des photos, etc. C’est un domaine où l’expérience est un atout. Le créateur d’ailleurs c’est toujours lui, Jacques, mais des coiffeurs ayant la même vision artistique sont actuellement en cours de formation. De toute façon chez Dessange on vend d’abord une qualité de service, une assurance sur une coiffure qui sera appréciée, quant au style on peut penser qu’il est un retour constant vers des coiffures qui sont les valeurs sures. Jacques pense que la cliente veut être coiffée par Dessange, c’est pourquoi il a souhaité enlever son prénom de la marque, et qu’elle imagine alors  un Dessange plutôt jeune.

Benjamin se concentre sur le développement, spécialement à l’international. Depuis qu’il travaille pour le groupe 400 salons ont été créés. Sa parfaite maîtrise de l’anglais lui a permis de s’impliquer dans le recrutement des candidats à la franchise. Le père reconnaît que le fils a des qualités et des compétences fortes mais surtout une exigence qu’il n’aurait peut être pas s’il n’avait pas fait partie de la famille. S’il a été coiffeur lui-aussi, cela n’a duré que deux ans, mais il a tout autant le désir de développer une belle image. Pour l’avenir il souhaite que Dessange reste centré sur son métier de coiffeur, tout en faisant évoluer les salons pour bien les différencier de ses concurrents. Ce sont de plus en plus des salons de beauté avec en plus de la coiffure, un institut, un spa, un fitness… Les expériences étrangères qui ont été réalisées sur des surfaces de plus de 2000 m2 montrent que le concept a sa clientèle de femmes qui dépensent beaucoup pour leur beauté. Les deux autres marques ne sont pas négligées pour autant et permettent de créer des salons dans des centres commerciaux à des prix inférieurs.

Du point de vue financier, Natexis est entré au capital à hauteur de 20 % mais le choix a été fait de ne pas entrer en Bourse. Le groupe veut conserver la liberté d’investir à son rythme.

Vu dans L’entreprise N° 232 mars 05

Plus de franchises
Franchise LA MIE CALINE LA MIE CALINE

Boulangerie, pâtisserie, traiteur

Apport : 80 000€

Franchise ARCHEA ARCHEA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 50 000€

Franchise MIDAS MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise TOM&CO (Tom and Co/Tomandco) TOM&CO (Tom and Co/Tomandco)

Alimentation animale

Apport : 100 000€

Franchise MONCEAU FLEURS MONCEAU FLEURS

Fleuriste

Apport : 70 000€

Franchise Linguish Linguish

Formation et soutien scolaire

Apport : 25 000€

Franchise PERENE PERENE

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 60 000€

Franchise BODY MINUTE BODY MINUTE

Institut de beauté, esthétique

Apport : 30 000€

Plus de franchises

Actualités

Une nouvelle ouverture sous enseigne My Little Warung a été réalisée le 23 juin dernier, à Clermont-Ferrand. Ce 13ème restaurant ouvert par le réseau devrait être suivi par de prochaines inaugurations très prochainement. Une nouvelle ouverture pour le réseau My Little Warung Le nouveau restaurant My Little Warung implanté à Clermont-Ferrand a officiellement ouvert ses […]

Concept dédié à l’apprentissage de la peinture, de la sculpture, du théâtre et autres domaines artistiques pour petits et grands, LA PETITE ACADEMIE poursuit aujourd’hui le déploiement de son enseigne et ouvre les portes d’un nouvel atelier à Castelnau Le Lez. Aux commandes, Laure Gonthier, déjà franchisée du réseau depuis 9 ans. Une seconde unité […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Mobalpa

Le spécialiste de l'aménagement global de l'habitat

Apport : 60 000€

CA moyen : 1 500 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.