Le marché des parfums et cosmétiques, entre satisfaction et évolution

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Le marché des parfums et cosmétiques, entre satisfaction et évolution
  • Créé le : 27/10/2014
  • Modifé le : 27/10/2014

Contrairement à bien d’autres secteurs, sur le créneau beauté, forme et santé, le marché des parfums et des cosmétiques n’est pas impacté par la crise économique actuelle. Il connaîtra même une croissance de 9 % d’ici 2016 et donc représentera un poids de 9 milliards d’euros, selon une étude du cabinet Xerfi-Precepta, qui insiste cependant sur la nécessité de ce marché à ne pas se dévaloriser avec des offres à bas prix et à inventer des stratégies numériques pour attirer et fidéliser les clients.

Une croissance de 9 % d’ici à 2016

Un poids de 9 milliards d’euros, une croissance de 9 % d’ici à 2016, les chiffres publiés par l’étude du cabinet Xerfi-Precepta « Les distributeurs de parfums et cosmétiques doivent ré-enchanter la relation à l’enseigne » incite à l’optimisme pour ce marché dans un climat de crise économique généralisée. Les raisons essentielles tiennent dans le budget modéré qu’il représente pour les consommateurs français et dans sa faible exposition au phénomène de la consommation collaborative. Pourtant les experts à l’origine de cette étude insiste sur le fait que le marché des parfums et des cosmétiques doit dès maintenant à mettre en place des stratégies au niveau de la diffusion et l’expérience client afin de pas se mettre en situation périlleuse.

L’évolution vers le bas prix et une plus forte concurrence

Malgré sa bonne santé actuelle, le marché des parfums et des cosmétiques doit faire face depuis quelques temps à un phénomène de dévalorisation. Un phénomène essentiellement du à l’émergence d’offres à bas prix, que ce soit via des concepts d’enseignes positionnées sur le discount, le bas de gamme, voire le low-cost, ou à cause de l’apparition des marques de distributeurs. Le marché voit aussi apparaître des boutiques, qu’elles soient physiques ou virtuelles, des marques elles-mêmes, comme Chanel ou encore Caudalie.

Des arguments de poids : les magasins et les stratégies numériques

Mais les enseignes de parfumerie et de cosmétique disposent d’arguments de poids pour faire face à ces menaces : leur réseau de magasins. Des lieux bien reconnus par les clients dans lesquels il faut pouvoir leur proposer des services propres à les attirer et les fidéliser : prestations de soins, cours de maquillage, manucures, etc. Afin que ces magasins restent des lieux de convergence au cœur du processus d’achat, les enseignes de parfumerie et de cosmétique devront pouvoir mettre en place des stratégies numériques, type web-to-store, vitrines interactives ou encore miroirs connectés.

Si ce marché de la beauté et du bien être vous intéresse, voici quelques franchises à regarder de près :
franchise dietplus
franchise Yves Rocher
franchise Relooking Beauté Minceur

Plus de franchises
Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 175 000€

Franchise STEAK’N SHAKE STEAK’N SHAKE

Restauration rapide, fast food

Apport : 300 000€

Franchise RAPID PARE-BRISE RAPID PARE-BRISE

Centre auto et Station service

Apport : 15 000€

Franchise LE FOURNIL SAINT ANDRÉ LE FOURNIL SAINT ANDRÉ

Boulangerie - Pâtisserie

Apport : 100 000€

Franchise Esthetic Center Expert Minceur Esthetic Center Expert Minceur

Institut de beauté, esthétique

Apport : 15 000€

Franchise MONDIAL TISSUS MONDIAL TISSUS

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

Franchise COLUMBUS CAFE & CO COLUMBUS CAFE & CO

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

Franchise LE CHANVRIER FRANÇAIS LE CHANVRIER FRANÇAIS

CBD et dérivés

Apport : 30 000€

Plus de franchises

Actualités

Cette année encore, le réseau Julien d’Orcel lance de nouvelles offres à l’occasion du Black Friday. De nombreuses réductions seront donc disponibles jusqu’au 29 novembre prochain, exclusivement sur le site internet de l’enseigne. Le Black Friday débarque chez Julien d’Orcel ! Le Black Friday, ou vendredi noir, est une coutume américaine qui survient chaque année le […]

Le magasin Mobalpa de Niort, précédemment détenu par Nicolas Dulaurens, a été repris par Jean Philippe Fourgeaud. Le réseau a aussi annoncé une opportunité de reprise de son point de vente de Saint Martin, dont les anciens dirigeants partent à la retraite après 10 ans de bons et loyaux services. Reprise du magasin de Niort […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
OTOP

Distribution de pièces automobiles réservée aux professionnels

Apport : 20 000€

Droit d'entrée : 30 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.