Interview de Stéphane Maugenet, multi-franchisé Easy Cash

Actualités & Interviews / Interviews des réseaux / Interview de Stéphane Maugenet, multi-franchisé Easy Cash
  • Créé le : 03/01/2023
  • Modifé le : 05/01/2023

Après avoir été commerçant dans le secteur de la quincaillerie, Stéphane Maugenet a cédé son affaire pour ouvrir en 2001 son 1er magasin Easy Cash à Niort. Dans cette interview réalisée par Franchise Magazine, Stéphane Maugenet, aujourd’hui multi-franchisé de l’enseigne, revient sur son parcours professionnel.

Interview de Stéphane Maugenet, multi-franchisé Easy Cash

Le parcours du franchisé Stéphane Maugenet

Stéphane Maugenet a démarré son parcours professionnel à l’âge de 21 ans en travaillant chez ses parents dans une supérette, où il est resté 5 ans. Il a ensuite ouvert une quincaillerie, un magasin de bricolage électroménager qu’il a créé en 1994 et cédé en 2000 pour monter le projet Easy Cash sur Niort. En 2001, il a donc lancé son 1er magasin sous l’enseigne Easy Cash, après avoir fait 1 an de formation sur Mérignac et sur Limoges.

« Mon métier précédent était en campagne et j’avais envie de bouger, d’avoir une activité plus grosse et d’aller à la ville, parce que là où j’étais, il y avait 1200 habitants. Niort ce n’est pas une grande ville, ni une grosse périphérie, mais c’était déjà pas mal pour moi. D’autre part, je trouvais le concept d’achat vente de produits d’occasion assez novateur. J’ai donc été attiré par ce concept et c’est d’ailleurs mon père qui m’a transmis l’intérêt pour ce métier », explique le multi-franchisé au sujet des raisons qui lui ont donné envie de se lancer dans ce projet.

Stéphane Maugenet a en effet été séduit par le métier Easy Cash étant donné qu’il avait précédemment travaillé dans une épicerie. Le produit était certes différent mais il avait pu retrouver le contact, l’accompagnement, le conseil client. Il appréciait aussi de travailler plusieurs familles techniques (console de jeux, informatique…).

« Dans l’enseigne Easy Cash, ce qui m’intéressait, c’était le contact, le contact avec le franchiseur, l’approche du franchiseur et qui est toujours valable aujourd’hui. Si j’ai un problème, ils sont là. Donc il y a un vrai échange avec le franchiseur et ça c’est intéressant ».

Plusieurs franchises ouvertes en 20 ans

Avant de démarrer son projet, Stéphane Maugenet a été formé par un franchisé sur Mérignac, Monsieur Samson, pendant 6/8 mois. Son projet était en train de se concrétiser en parallèle sur Niort.

« C’était une création donc au niveau administratif cela demande quand même pas mal de temps. J’en profitais donc finalement pour me former, plus que ce qui était préconisé, mais c’est sans regret parce que cela m’a permis d’ouvrir dans de très bonnes conditions ».

Suite à l’ouverture du magasin de Niort de 450 m², en 2001, le franchisé a ouvert en 2005, à Angoulins, à côté de La Rochelle, en périphérie.

« J’avais un responsable informatique téléphonie qui avait de l’ambition mais qui a été rejeté. Donc, en 2005, nous avons ouvert le magasin d’Angoulins à côté de La Rochelle, en périphérie, et cette association s’est bien passée. En 2010, nous avons ouvert à Saintes, et en 2011 à Bessines. Depuis, il y a eu des échanges, des rachats de parts… Et nous avons ouvert à La Rochelle, centre-ville également ».

Un métier passionnant !

Selon Stéphane Maugenet, les qualités requises pour devenir franchisé Easy Cash c’est tout d’abord aimer commercer.

« Il y a une vraie approche avec le client et c’est très technique, donc c’est passionnant. C’est vraiment un métier de passion. Je pense que pour pouvoir venir dans l’enseigne, il faut être passionné par cet échange finalement ».

Il conseille à celui qui hésiterait à se lancer en franchise d’avoir la passion avant tout. Avec des équipes de 6 à 8 personnes, voire 12 ou 13 pour de plus grosses structures, le management reste facile selon lui.

« Sur le plan administratif, nous sommes associés finalement à des brocanteurs, mais notre métier n’a rien à voir avec le métier de la brocante. Nous sommes dans l’écologie, dans le renouvellement, dans la seconde vie, et la nouvelle génération est intéressé par notre métier. Aujourd’hui, ils sont intéressés par l’idée de venir travailler chez nous et cela valorise le système ».

Retrouvez l’intégralité du podcast de Stéphane Maugenet sur Franchise Magazine.

Vous êtes intéressé(e) par la franchise EASY CASH ?

Franchise EASY CASH

EASY CASH

La franchise Easy Cash a vu le jour en 2001 et a réussi à devenir le leader en France du secteur de l’occasion. Easy Cash est forte de l’esprit …

Contacter l'enseigne

Pourquoi choisir cette enseigne ?

  • CA moyen : 1 900 000€
  • Formation : Oui
  • Aide pour le dossier de financement : Oui
Voir la fiche
Actualités de EASY CASH
Le réseau Easy Cash renouvelle sa confiance en AC Franchise

Souhaitant poursuivre son développement en France, le réseau Easy Cash a fait le choix de renouveler sa confiance en AC Franchise. L’enseigne continue donc de recruter ses futurs franchisés via notre plateforme. Si vous avez pour ambition d’entreprendre en franchise dans le secteur de la seconde main, n’hésitez donc pas à envoyer votre candidature. Easy […]

Easy Cash : La seconde main connaît un grand succès durant la période de Noël

Noël est en approche et les achats des cadeaux ont déjà commencé. Dans les points de vente du réseau Easy Cash, l’engouement des consommateurs pour la seconde main est resté intact et a même augmenté. Focus sur les tendances achats de cadeaux Face à un contexte complexe marqué par une importante inflation et un pouvoir […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
PANO SIGN'SERVICE

Leader en France et en Europe dans le domaine de la signalétique

Plus de 150 opportunités d'ouverture d'agences en France

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 15 000€
  • CA moyen : 200 000€
  • Droit d'entrée : 25 000€
  • Nombre d'unités total en national : 120
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.