Interview de Jean-Pierre Pont, Franchiseur Ixina

Actualités & Interviews / Interviews des réseaux / Interview de Jean-Pierre Pont, Franchiseur Ixina
  • Créé le : 08/04/2005
  • Modifé le : 06/11/2019

Point de vue du franchiseur ou de la tête de réseau :

Mai 2005

AC Franchise : Vous êtes devenu le premier franchiseur européen dans le domaine de la cuisine depuis que vous avez repris Ixina, rappelez-nous comment cela s’est passé
Jean-Pierre Pont : Cela date déjà du milieu de l’année 2003, nous avons vécu un scénario idéal pour fusionner les compétences de Cuisine Plus et Ixina avec implication et partenariat des équipes.

ACF : Quel est désormais le positionnement d’Ixina par rapport à la concurrence ?
JPP : Ixina Belgique était une enseigne spécialisée dans l’électroménager et a évolué vers la distribution de cuisines. En revanche pour la France la mue n’a pas été nécessaire, elle s’est imposée immédiatement comme cuisiniste, de manière plus simple et évidente. Le cœur de marché est constitué de jeunes citadins, de niveau moyen-haut de gamme, de ce fait nous proposons des produits qui suivent les tendances jeunes et néanmoins classiques, nous ne sommes ni élitistes ni avant-gardistes mais on ne trouve pas non plus de cuisines rustiques ni de bois massif.

ACF : Qu’est-ce-qui fait l’originalité de l’enseigne Ixina ?
JPP : C’est d’abord la transparence des prix, ils sont proposés nets, tout est compris, depuis la visite de repérage des lieux, avec anticipation des problèmes techniques éventuels, jusqu’à la pose définitive. Le prix moyen est de 4 500 euros net. De plus nous organisons une véritable théâtralisation des points de vente et mettons en avant la démarche qualité. Nous tendons vers le zéro défaut. Enfin les conseillers de vente accompagnent véritablement le client et répondent à ses attentes. Nous avons remarqué que nous avonsune sorte de fidélisation de la clientèle car les clients ayant acheté orientent vers nos points de vente leur réseau relationnel, leurs amis, leur famille. Ce qui prouve leur satisfaction.

ACF : Quels avantages offrez-vous aux franchisés ?
JPP : Les apports du franchiseur sont sans limites. Nous voulons les libérer des contraintes éventuelles pour leur permettre d’être véritablement orientés vers leurs clients et leurs équipes. Nous leur offrons un concept clé en main. Ils bénéficient de notre communication, de la réalisation des points de vente, décoration comprise, jusqu’au bouquet de fleurs posé sur la table au fond du magasin. A 80 % les points de vente sont identiques et permettent de bien retrouver notre identité. Nous leur proposons de nombreuses formations en vente, organisation, secrétariat, gestion, en informatique nous avons mis au point un logiciel maison adapté au métier… Puis nous assurons l’animation du réseau avec des réunions nationales, des conventions, des comités chargés d’échanger sur différents thèmes. Les relations sont importantes et des animateurs sont sur le terrain afin de permettre des informations montantes et descendantes. Pour les deux enseignes, Cuisines Plus et Ixina, nous avons 60 personnes qui animent le réseau et le gèrent, certaines ont des fonctions qui permettent la transversalité. Ainsi les franchisés bénéficient de notre puissance de premier franchiseur européen. Je vous rappelle que le groupe possède également Arthur Bonnet. Nous avons une véritable connaissance du marché, nous pouvons leur en donner une vision totale.

ACF : De leur côté les franchisés ont-ils des contraintes particulières, quels efforts leur demandez-vous ?
JPP : L’important est qu’ils soient concentrés sur l’animation de leur équipe, sa motivation. Ils doivent se comporter en véritables managers. Ils doivent aussi être gestionnaire mais ce n’est pas le plus important. C’est leur personnalité de manager qui fera leur réussite. Bien sûr nous leur demandons de développer leur affaire et de faire du volume, c’est leur intérêt aussi.

ACF : Pouvez-vous nous donner une indication chiffrée ?
JPP : Les ratios de résultats sont autour de 10 %, pour une surface de point de vente de 400 à 600 m2 on atteint des chiffres d’affaires de l’ordre de 2 à 2,5 millions d’euros en moyenne. On constate d’ailleurs que d’anciens franchisés ouvrent de nouveaux points de vente, ce qui prouve leur satisfaction…


Plus de franchises
Franchise TOM&CO (Tom and Co/Tomandco) TOM&CO (Tom and Co/Tomandco)

Alimentation animale

Apport : 100 000€

Franchise STEAK ‘N SHAKE STEAK ‘N SHAKE

Restauration rapide, fast food

Apport : 300 000€

Franchise LA MIE CALINE LA MIE CALINE

Boulangerie, pâtisserie, traiteur

Apport : 80 000€

Franchise ACUITIS ACUITIS

Optique (ou opticien)

Apport : 80 000€

Franchise Mondial Tissus Mondial Tissus

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

Franchise MIDAS MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise AQUILUS PISCINES ET SPAS AQUILUS PISCINES ET SPAS

Piscine, Spa, Hammam

Apport : 30 000€

Franchise Linguish Linguish

Formation et soutien scolaire

Apport : 25 000€

Plus de franchises

Actualités

La 19ème convention nationale de la franchise Diagamter sera organisée, du 17 au 19 avril 2020, à Malte. Cet évènement majeur de la vie d’un réseau fait partie des multiples outils d’informations permettant de communiquer et d’échanger aux membres de l’enseigne Les précédentes conventions Diagamter La convention annuelle figure parmi les outils d’informations, d’échanges, de […]

Le concept Mademoiselle Vrac est né de la volonté commune de deux sœurs d’agir pour l’environnement et de prôner la consommation responsable. En effet, animées par l’envie de consommer juste & bien, Claire & Noémie ont décidé de créer un concept qui permet de réduire les emballages inutiles dans la consommation quotidienne. Mademoiselle Vrac voit […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.