Interview de Christophe Lalange, franchisé Mobalpa à Châteaudun

  • Créé le : 21/08/2015
  • Modifé le : 21/08/2015

Christophe Lalange franchisé Mobalpa CHâteaudun

Christophe Lalange est franchisé Mobalpa à Châteaudun en Eure et Loire (28). Il a démarré son parcours professionnel dans un magasin de meubles à Bourges, en tant que vendeur. Le gérant possédait également un magasin Mobalpa, où il a appris à vendre des cuisines. Il a ensuite occupé pendant 3 ans un poste de vendeur en cuisine à la Martinique.
Christophe Lalange a ensuite occupé le poste de Responsable de magasin de cuisine sur Avignon, puis sur Orléans. C’est à Châteaudun à la fin des années 90, en arrivant dans un magasin de meubles, que Christophe Lalange occupera le poste de Directeur du point de vente, et créera un rayon cuisine de la marque Fournier. Lors du départ à la retraite du propriétaire, il a créé en 2008 la franchise Mobalpa,  en faisant construire le bâtiment sur un terrain que nous avons acquis en zone commerciale.

Pourquoi avez-vous choisi d’ouvrir un magasin en franchise ?

Christophe Lalange : « Il était évident pour moi que je n’allais pas me lancer seul dans ce genre de projet. En indépendant, les risques sont beaucoup plus grands, la notoriété met du temps à se créer. En plus, Mobalpa était une marque que je connaissais bien, je savais le sérieux du groupe Fournier. »

Ouvrir une franchise Mobalpa, pourquoi cette enseigne ?

Christophe Lalange : « D’abord parce que le format de magasin, en périphérie de ville, me correspondait. Puis j’ai été séduit par la méthode de travail, c’est à dire un seul fournisseur, cela facilite la gestion et permet de se consacrer davantage à la vente. J’apprécie également la relation avec le franchiseur. C’est une relation de confiance, dans laquelle je suis accompagné et soutenu. L’accompagnement a en effet joué un rôle important. Malgré tout le travail à faire soi-même, notamment auprès des banques, j’ai reçu beaucoup de soutien du siège. Par exemple, le plan d’aménagement et d’implantation du magasin dans le respect de mon budget. Avant de signer, j’avais rencontré les dirigeants, visité l’usine de production. Je n’ai pas suivi de formation spécifique car je connaissais déjà bien le métier, mais mon épouse a pu suivre le stage destiné aux vendeurs, pour lui permettre d’appréhender le métier. »

Comment êtes-vous épaulé aujourd’hui ?

Christophe Lalange :  » Après plusieurs années en tant que franchisé du réseau Mobalpa, je suis toujours soutenu par le franchiseur, notamment sur la publicité. Des outils de communication sont mis en place régulièrement, pour la publicité nationale et locale. C’est très facile et pratique, les documents sont tout faits, prêts à être utilisés. C’est un élément capital, en tant que concessionnaire, nous avons besoin de cette communication.

Nous avons également l’opportunité de se retrouver entre franchisés Mobalpa lors de différents points forts dans l’année, comme lors des réunions régionales, où nous pouvons échanger sur nos chiffres, best practices, difficultés, évolutions… « 

Quelle est la principale difficulté lors de la création ?

Christophe Lalange : « La principale étape se situe sans doute au niveau des banques, pour l’accord de prêt. C’est à la fois difficile mais rassurant, cela évite que des points de vente ferment leurs portes au bout de quelques mois ou années, car leurs prévisions n’étaient pas viables. »

Quels conseils donneriez-vous aux futurs franchisés?

Christophe Lalange : « Avant toute chose, l’entrepreneur qui souhaite monter son affaire doit mettre un point d’honneur à sélectionner son emplacement, en fonction de l’activité choisie. Dans le cas d’une franchise de cuisine, il faut être visible et accessible, éviter selon moi le fond d’une zone commerciale. Puis il faut bien s’entourer, avoir une équipe commerciale performante.
Enfin, il faut évaluer les coûts et dépenses (aménagement, travaux, communication…) et anticiper les éventuels surcoûts. Une fois le budget défini, il ne reste plus qu’à le respecter ! »

Interview réalisée fin 2014

Pour en savoir plus sur l’enseigne et le concept, demandez une documentation à la franchise Mobalpa

Actualités de MOBALPA

Franchise Mobalpa : Une palette de métiers qui font la richesse de l’entreprise

Pour que chaque réalisation Mobalpa soit totalement conforme à la qualité exigée par l’enseigne et pour offrir un service impeccable vis-à-vis du client, chaque agence Mobalpa a une équipe complète: manager des ventes, concepteur commercial, assistant commercial, responsable technique/ poseur… Les différents membres d’une même équipe sont parfaitement coordonnés entre eux pour la bonne marche de chaque projet. Et c’est ce qui fait la richesse et la réussite de Mobalpa!

La franchise Mobalpa recherche de futurs dirigeants de magasins dans plusieurs villes de France

Le réseau Mobalpa est actuellement à la recherche de futurs franchisés afin d’implanter de nouveaux magasins dans certaines villes prioritaires en France. Pour rejoindre cette enseigne, un apport personnel minimum de 60 000 euros est demandé.

Mobalpa, une franchise adossée au groupe centenaire Fournier !

L’enseigne Mobalpa trouve ses origines en Haute-Savoie, où sont basés les sites de production écoresponsables de Fournier Habitat. Adossée au savoir-faire de la famille Fournier, l’un des trois premiers fabricants de cuisine de l’hexagone, la franchise Mobalpa a toujours proposé des produits d’une qualité optimale.

La franchise Mobalpa au palmarès des « Meilleures Enseignes 2019 »

Nouvelle plateforme de marque, nouveau positionnement, fabrication 100 % Française, qualité de produits… La franchise Mobalpa a tout mis en oeuvre pour gagner la satisfaction des français en matière d’aménagement de la maison. Des efforts qui ont été récompensés cette année encore en étant élue parmi les « Meilleures Enseignes 2019 ».

« My Virtual Mobalpa », encore une nouveauté pour une meilleure expérience client

Le réseau Mobalpa innove une nouvelle fois en lançant « My Virtual Mobalpa », une expérience virtuelle offrant la possibilité au client de s’immerger dans son projet de trois façons innovantes: Panorama 360, Opti’c 3D et Total’immersion. Ces méthodes permettent de découvrir ce à quoi pourrait ressembler son intérieur en cours de son projet d’aménagement.

Plus d'actualités

Fermer le menu