But choisit le juste prix

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / But choisit le juste prix
  • Créé le : 05/10/2004
  • Modifé le : 05/10/2004

Fin 2003 sur un total de 235 magasins, dont 133 en franchises, une bonne centaine avaient adopté le nouveau concept. Le développement continue pour l’enseigne et la communication est renforcée par une politique commerciale claire.

Tous les magasins seront bientôt aux normes. Le concept mis au point au début de ce siècle couvre désormais pratiquement l’ensemble du réseau.  A surface égale les magasins observent en moyenne une augmentation de 10 à 15 % de leur chiffre d’affaires. Si l’enseigne ne désire plus recruter de nouveaux candidats elle incite ses franchisés à ouvrir des magasins supplémentaires.

Aujourd’hui le marché évolue et les habitudes de consommation changent. Il y a cette notion de  » pouvoir d’achat libéré  » observée par Miche-Edouard Leclerc.  Après les dépenses répondant aux besoins vitaux (pour se loger, s’habiller, se nourrir, se soigner, éduquer ses enfants), la part du budget des ménages restant est en diminution et, les aspirations ayant changé, le meuble se trouve en concurrence avec l’automobile, le voyage ou les loisirs. Pourtant les français s’intéressent de plus en plus à leur intérieur, il reste donc aux professionnels de l’ameublement de renforcer leur pouvoir d’attraction. Faute d’innovations les distributeurs se battent sur les prix… Or ,contrairement au marché des produits électrodomestiques, le cycle du meuble est long et les prix ne baissent pas automatiquement.

Aussi But communique sur le juste prix. Il s’agit d’observer le marché et de vérifier si une baisse de prix est éphémère ou suffisamment durable pour devenir la nouvelle référence de prix, dans ce cas la baisse est adoptée. Les dirigeants parlent du rapport prix/qualité d’usage. Ainsi la chaise doit présenter un certain diamètre, une ossature de telle facture, un rembourrage suffisant, etc. Le prix ne doit pas être déterminé au détriment de la qualité… But s’enorgueillit d’avoir 70 % de fournisseurs français ou européens, mais n’ignore pas les fabricants de Chine ou des pays émergents à l’Est qui apportent une réponse pour les produits d’entrée de gamme. Les industriels français doivent se positionner en deuxième et troisième segment. L’attractivité pourra venir de l’ensemble des segments.

Pour le meuble le consommateur manque de repère : pas de marques significatives, ni d’avancées technologiques. Il faut lui donner les moyens d’identifier le meuble d’entrée de gamme comparé à un modèle qui serait un achat d’investissement et lui permet de monter en gamme. La marque est un moyen d’y arriver comme en literie avec les marques A ou B, le prix est justifié par des différences objectives en termes de qualité d’usage.  But occupe une position de multi spécialiste populaire : ni hard discount ni très haut de gamme. D’une part le produit proposé ne descend pas en dessous d’un niveau de prix ne respectant pas les qualités d’usage mais d’autre part le prix reste plafonné.

Dominique Deslandes

Plus de franchises
Franchise AQUILUS PISCINES ET SPAS AQUILUS PISCINES ET SPAS

Piscine, Spa, Hammam

Apport : 30 000€

Franchise GROSFILLEX FENETRE GROSFILLEX FENETRE

Artisanat pour l'habitat

Apport : 40 000€

Franchise GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

Franchise AVENIR RÉNOVATIONS AVENIR RÉNOVATIONS

Entretien et rénovation

Apport : 5 000€

Franchise BRICO CASH BRICO CASH

Bricolage et jardinage

Apport : 200 000€

Franchise BRICORAMA BRICORAMA

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

Franchise NORAUTO NORAUTO

Centre auto et Station service

Apport : 100 000€

Franchise MIDAS MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Plus de franchises

Actualités

Le chantier d’agrandissement de Bricomarché, mûri en 2018, va enfin se concrétiser. Le démarrage des travaux est prévu en ce début d’année 2021. L’ex-bâtiment vacant de 1 200 m², ex-magasin d’habillement, va être détruit avant d’accueillir Bricomarché. Le transfert du Kiabi vers la zone de la Fougetterie, à proximité de l’hypermarché, fin 2017, avait été […]

L'Indicateur de la Franchise

L'Indicateur de la Franchise

Plus que PRO - French Tech Next40/120

La crise sanitaire a bouleversé en profondeur le fonctionnement et l’organisation des entreprises en France. La digitalisation n’a jamais autant été au cœur des stratégies d’entreprise. Dans ce contexte, l’État a fixé des objectifs ambitieux pour la French Tech : atteindre 25 licornes d’ici à 2025. Plus que PRO a déposé sa candidature pour participer […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Plus que PRO

Rejoignez le 1er (et le seul) réseau expert en avis clients

Apport : 0€

CA moyen : 120 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.