Des franchises de plus en plus connectées

Stratégies multicanal ou cross-canal, Web-to-Store… sans nul doute, face à des clients hyperconnectés, les franchises françaises ont dû et su s’adapter et ont pris tout doucement le virage du numérique.

« L’e-commerce n’a pas tué le commerce de proximité »

Les chiffres en disent long sur les nouvelles habitudes des Français en matière de consommation et la bonne santé du e-commerce. Ainsi, en 2014, 7 millions de transactions étaient effectuées sur Internet dans l’Hexagone, pour un chiffre d’affaires de 57 milliards d’euros. Un chiffre qui peut faire peur aux commerces de proximité même si, l’explique le magazine Challenges dans un article du 26 novembre 2015, «  il faut raison garder : l’e-commerce ne pèse encore qu' un dixième des 500 milliards du secteur ». Et de préciser que si, sans nul doute, « Internet a révolutionné les modes de consommation », il n’est pas encore le moment de conclure à la fin du commerce physique. Et de citer Thierry Cahierre, directeur général de la foncière Redevco France : « Non, l’e-commerce n' a pas tué le commerce de proximité ».

Le tournant du numérique

Ainsi, de plus en plus, les grandes enseignes – et les franchises en première ligne – ont pris un nouveau tournant avec les nouvelles technologies. Elles ont ainsi d’abord parié sur le multicanal en jouant sur les deux tableaux - un site Internet et des boutiques – puis ont adopté d’autres stratégiques : de type cross-canal et désormais, explique Challenges, « l’omnicanal qui veut faciliter le parcours d’achat en intensifiant la relation client : le Web-to-Store (lire notre article Le web to store : un canal de vente incontournable pour les réseaux de franchise). Et de citer des marques comme Burberry, Darty, Mango ou Sephora qui sont passés justement au Web-to-Store… La parfumerie, par exemple, a « installé tout récemment une boutique ultraconnectée rue de Rivoli » à Paris et « si l’enseigne a fait le choix d’une superficie et d’un stock réduits, les clients sont invités, lorsqu' ils ne trouvent pas leur bonheur, à se connecter aux bornes intégrées dans les rayons pour passer commandes se faire livrer en boutique à domicile ».

Articles similaires

Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

par MA - 4 jours

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson. Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché, la franchise La Mi...

Franchise + Fenêtre = Opportunité sur un marché en croissance

par JC - 9 jours

Le marché de la fenêtre affiche des chiffres en hausse l'année dernière. Il constitue donc une opportunité de développement pour les entrepreneurs qui veulent lancer leur projet. Cependant, il est préférable de rejoindre un réseau plutôt que de dé...

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - un mois

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Informations clés

  • Crée le: 28/11/16 07:38

Les franchises qui recrutent