Ouvrir une franchise : 10 étapes clés pour réussir ! 1ère partie

  • Créé le : 19/12/2019
  • Modifé le : 17/12/2019

La franchise est un modèle qui connaît d’année en année un succès grandissant. Les réseaux, toujours plus nombreux, investissent des secteurs très divers comme les services à la personne, la restauration, l’automobile, l’immobilier… Vous avez envie de savoir comment ouvrir une franchise ? 10 étapes clés sont à suivre. Revue de détails.

Lire la suite : Ouvrir une franchise : 10 étapes clés pour réussir ! 2ème partie

Étape 1 : Valider votre profil de futur entrepreneur avant d’ouvrir une franchise

Comme pour toute nouvelle d’activité, la création d’une franchise demande en premier lieu de savoir si vous êtes fait pour être patron ! Pour cela, il est indispensable de mener l’enquête sur vos motivations, vos objectifs, vos ambitions et les freins qui pourraient mettre des bâtons dans les roues à votre projet.
Si pour cette première étape d’introspection il est toujours possible de se débrouiller seul voire même de faire l’impasse, nous vous conseillons toutefois d’en passer par la case bilan de compétences. En effet, il est souvent difficile de juger de ses propres compétences et connaissances. Un regard extérieur est précieux pour pointer du doigt les forces et les faiblesses de votre profil.

Dans tous les cas, outre l’aspect financier de votre projet, vous devez pouvoir répondre à de nombreuses questions parmi lesquelles : Est-ce que vous êtes prêt à accorder moins de temps à votre famille ? Et votre famille est-elle prête à vous soutenir ? Quelles sont vos qualités pour réussir ? Avez-vous les compétences techniques requises ? Avez-vous les compétences humaines pour manager une équipe ? Et du point de vue commercial, vous sentez-vous d’aller prospecter des clients ? Etc.
Le bilan personnel peut être réalisé auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie, l’APCE, des associations d’accompagnement à la création, Pôle Emploi, etc.

A l’issue du bilan de compétences, vous devez normalement mieux vous situer par rapport à votre projet. Le cas échéant, des formations en comptabilité, gestion, management, etc pourront être envisagées pour renforcer vos compétences.

Étape 2 : Choisir votre secteur d’activité

Services à la personne, automobile, immobilier, restauration, voyages, bâtiment, habitat… Pour ouvrir une franchise, les secteurs d’activité ne manquent pas ! Devant cette profusion d’activités, le plus dur est souvent de faire un choix !

Trois principales options sont possibles :

  • vous orienter vers un secteur que vous maîtrisez parfaitement puisque vous y avez plusieurs années d’expérience professionnelle ;
  • opter pour un secteur inconnu qui affiche une forte rentabilité dans un objectif financier pur ;
  • choisir un secteur coup de cœur qui répond à une passion d’ordre non professionnel.

Quelque soit votre choix, en reconversion totale ou pas, n’agissez jamais sur un coup de cœur, mais plutôt en toutes connaissances de cause. Ainsi avant de vous décider, essayez de « vivre » quelques jours au rythme de votre nouvelle activité en faisant un stage d’observation par exemple au sein d’une structure déjà établie. Vous pourrez ainsi mieux vous rendre compte des impératifs de votre nouveau métier.

Bon à savoir avant d’ouvrir une franchise : le choix de votre futur secteur d’activité dépend aussi très souvent de vos moyens financiers (apport personnel, capacité d’emprunt, aides et subventions, prêt d’honneur, love money, et éventuels associés). En franchise, les besoins financiers pour se lancer sont très fluctuants selon les activités : de quelques centaines d’euros à plusieurs dizaines de milliers. Cette étape doit donc autant que possible coïncider avec une première rencontre avec votre banquier.

Étape 3 : Réaliser votre étude de marché

Pour confirmer le choix de votre futur secteur d’activité, vous allez devoir confronter vos aspirations avec la réalité du terrain. Cela passe par la réalisation d’une étude de marché sérieuse et approfondie des besoins sur votre ville ou votre région. L’étude de marché s’attache à identifier la concurrence directe et indirecte sur votre secteur, mais aussi les profils de la clientèle potentielle, les zones de flux porteurs, etc. Vous n’êtes pas spécialement attaché à votre région ? Déménager ailleurs ne vous dérangent pas ? Dans ce cas, attendez pour réaliser votre étude de marché qu’un franchiseur vous propose une opportunité en dehors de votre ville ou région.

Attention : l’étude de marché est de votre responsabilité ! C’est en effet à vous de définir si le concept que vous allez retenir correspond aux besoins identifiés de votre future clientèle.

L’étude de marché peut être faite par vous même, ou avec le soutien d’un professionnel expérimenté dans ce genre d’exercice pas toujours facile !

Pour en savoir plus sur cette étape, relisez notre article : L’intérêt d’une étude de marché en franchise.

Étape 4 : Sélectionner votre réseau de franchise

En fonction du secteur d’activité que vous avez choisi précédemment, vous allez très vite identifier les franchiseurs correspondants à votre projet. Si vous hésitez encore sur votre futur secteur d’activité, vous devrez prospecter conjointement dans tous les secteurs qui vous intéressent ou repérer les opportunités dans votre secteur géographique s’il s’agit d’une reconversion.
Dans la très grande majorité des cas, vous aurez le choix entre plusieurs réseaux aux caractéristiques diverses (jeune réseau, grand réseau mature, avec ou sans local, droit d’entrée plus ou moins élevé, investissement lourd ou léger, etc). Vous devrez pour chaque réseau dresser un portrait robot du concept en terme de pertinence, d’originalité, de rentabilité, etc. N’oubliez pas de prendre également en compte les moyens mis à disposition pour la formation initiale, l’animation de réseau, l’accompagnement au jour le jour des franchisés, l’ambiance du réseau, etc.
A l’issue d’une première sélection, aller à la rencontre des franchiseurs qui vous intéressent le plus et confrontez les informations récoltées avec la réalité sur le terrain en vous rendant dans plusieurs points de vente des enseignes sélectionnées.

Pour en savoir plus sur la sélection de votre franchiseur, relisez notre article dédié : Futur franchisé, quelles questions poser à un franchiseur ?

Étape 5 : Bâtir votre business plan

Quand le projet prend forme et vous avez en main le Document d’Information Précontractuel (DIP) fourni par votre futur franchiseur, il est temps de passer dans le dur du projet, à savoir le prévisionnel. Cette étape est très importante puisqu’elle vise à définir si votre projet est viable et rentable ! En général, les chiffres du prévisionnel reprennent les éléments recueillis dans le cadre de l’étude de marché et les éléments comptables fournis dans le DIP.

Attention : les éléments fournis par le franchiseur doivent être vérifiés et validés. Ils ne peuvent en aucun cas être pris tel quel. Ils doivent être adaptés à votre situation particulière.

Le prévisionnel se bâtit sur 3 ans minimum. La projection doit tenir compte de la montée en charge des recettes et des dépenses (embauche de nouveaux salariés par exemple, achat de nouveau matériel, etc).

Le plus souvent, les chiffres figurant sur le prévisionnel se déclinent en trois hypothèses :

  • haute : elle reprend les chiffres communiqués par le franchiseur ;
  • médiane : elle reprend les chiffres de l’hypothèse haute – 20 %
  • basse : elle reprend les chiffres de l’hypothèse haute – 50 %

Idéalement, les chiffres de l’hypothèse basse doivent permettre de couvrir a minima les charges fixes, c’est-à-dire atteindre le point de balance entre le bénéfice et le déficit (seuil de rentabilité). Pour éviter les erreurs dans cette étape très importante, mieux vaut vous faire accompagner par un professionnel (expert comptable, spécialiste de la franchise).

A l’issue de tous vos calculs, vous avez en main votre business plan. Celui-ci va vous servir à savoir si votre projet est réaliste et rentable mais aussi à défendre votre projet auprès des organismes financeurs.

Pour en savoir plus sur le business plan, relisez notre article dédié : Focus sur le business plan en franchise.

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Linguish

École de langues pour enfants

Apport : 25 000€

CA réalisable : 300 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.