Reprise en franchise, quels sont les risques ? 4/6

  • Créé le : 17/07/2020
  • Modifé le : 17/07/2020

La reprise en franchise comme la création d’ailleurs, n’est pas exempte de risques ! Quels sont ces risques ? Peut-on les limiter et comment ? Quelques éléments de réponse ici.

Reprise en franchise, quels sont les risques ?

Qu’il s’agisse d’une reprise ou d’une création, se lancer à son propre compte est quoiqu’il arrive risqué, même en franchise ! En effet, parier sur la réussite d’une activité peut être gagnant mais aussi perdant. La crise sanitaire du Covid 19 est là pour l’attester : un grain de sable peut enrayer toute machine bien huilée. Et même sans parler d’épidémie et de confinement, un point de vente peut être soumis à de nombreux aléas ponctuels ou plus récurrents. Ainsi, il suffit que de longs travaux viennent limiter le flux au pied de votre boutique, et votre CA sera mis à mal. De même, l’installation d’un concurrent direct et particulièrement agressif sur votre secteur peut changer la donne. Et tout cela est sans compter les maladresses de gestion, la maladie, un divorce… Bref, en affaires comme ailleurs, faire preuve d’initiative peut être un pari risqué. Par ailleurs, aux risques liés à l’entreprise rachetée par elle-même s’ajoutent les risques liés au réseau. Ainsi, le concept peut mal évoluer, la marque peut subir un bad buzz, une loi peut venir interdire ou limiter l’activité, etc…

Pas très encourageant tout ça direz-vous ? C’est vrai, mais fort heureusement, les faillites d’un réseau en franchise sont rares ! Et globalement, la franchise a plutôt un effet de temporisation des risques sectoriels.

Quels sont véritablement les risques à anticiper dans le cadre d’une reprise en franchise ? Ils sont essentiellement de 3 types :

  • votre profil d’entrepreneur ;
  • la bonne santé du réseau ;
  • la bonne santé de l’entreprise à reprendre.

Les risques liés à votre profil d’entrepreneur

Tout le monde n’est pas fait pour être entrepreneur ! Se mettre à son compte demande d’être pragmatique, diplomate, visionnaire parfois, et surtout doté d’un vrai sang froid pour prendre les bonnes décisions au bon moment. Ceci vaut en franchise et hors franchise bien sûr !

Si vous n’avez jamais été entrepreneur, il est plus que recommandé de faire un bilan de compétences au préalable. Ce bilan va vous permettre d’y voir plus clair sur les points forts et les points faibles de votre profil en matière de compétences (savoir-faire, savoir être) et de connaissances. Selon les cas, il vous sera utile de suivre des stages de renfort dans certains domaines (communication, recrutement et gestion du personnel, gestion financière et comptabilité, informatique, etc).

Par ailleurs, le bilan de compétences permet aussi de cerner si votre environnement familial et/ou amical est à vos côtés pour vous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat. Si vos proches ne sont pas prêts à faire des sacrifices pour vous soutenir dans votre projet, les choses seront bien évidemment plus difficiles qu’avec leur soutien indéfectible.

Sachez également qu’une reprise d’entreprise est un processus assez long puisqu’elle s’inscrit dans une durée moyenne comprise entre 12 et 18 mois.

Les risques liés au réseau

Un réseau de franchise se choisit et se jauge en fonction de nombreux critères divers liés à la rentabilité des points de vente, mais pas seulement. En effet, certains réseaux plus jeunes et moins connus offrent des perspectives plus intéressantes que leurs aînés. Pourquoi ? Principalement parce que le ticket d’entrée est généralement moins élevé et les royalties aussi ! Par ailleurs, certains réseaux sont meilleurs que d’autres en terme de pertinence du concept. Ils savent le faire évoluer pour rester dans la course en toutes circonstances. Généralement, plus un réseau est gros et plus il a du mal à s’adapter. Il rate ainsi le coche en perdant en agilité. Bien évidemment, les grands réseaux ont pour eux d’avoir plus de moyens à disposition pour initier des expériences qui peuvent s’avérer parfois avant-gardistes ce qui compensent leur inertie structurelle. Par ailleurs, les grands réseaux ont également pour eux leur renommée. Ils ont aussi les moyens de multiplier les campagnes de pub pour entretenir cette notoriété.

L’ambiance dans le réseau est également importante. Quand l’avis de chacun est écouté et discuté, les remontées d’information deviennent plus faciles. Un réseau qui impose ses stratégies sans tenir compte de sa base peut être porteur de risque.

N’oubliez jamais qu’une reprise en franchise implique de partager les valeurs de son réseau. Si les produits ou services proposés par l’enseigne ne vous correspondent pas, mieux vaut passer votre tour et prospecter plus loin. Dans tous les cas la création peut aussi être une option pour rejoindre un réseau qui vous intéresse plus particulièrement.

Les risques liés à l’entreprise à reprendre

Outre le réseau dont le profil est à étudier de près, la reprise d’une entreprise en franchise nécessite bien évidemment de prendre des précautions vis-à-vis de l’entreprise elle-même. Un diagnostic, puis un audit sont à prévoir afin de déterminer le potentiel de progression de l’activité, ses points faibles et ses points forts, etc.

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
La Réunion des Entrepreneurs

Concept de clubs de professionnels

Apport : 10 000€

Droit d'entrée : 8 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.